Imprimer

LE HANNUTOIS FORCÉ DE JETER 1,8 MILLION D'ŒUFS (VIDÉO)

L’exploitation de Norbert Vromant, à Hannut, est toujours bloquée par l’Afsca.

Même si une lueur d’espoir pointe à l’horizon, les œufs continuent de s’entasser chez lui. À raison de 55.000 par jour, la production est envahissante. Ce jeudi, il était occupé à balancer dans une benne des milliers d’œufs. Au total, il doit jeter 1.840.000 œufs !

 « Travailler pour détruire, c’est dur », souffle Norbert Vromant en balançant une cagette d’œufs tout droits sortis du poulailler dans une benne. « Que doit-on penser de notre métier ? C’est un vrai gâchis. »

Depuis le 26 juillet et le début de la crise du fipronil, l’exploitation du Hannutois est toujours bloquée par l’Afsca (La Meuse du 18 août). Durant des jours, les palettes d’œufs sont restées entassées chez lui, dans les hangars et la cour de l’exploitation. À présent, il les détruit sur place. Avec deux de ses ouvriers, il balance des milliers d’œufs dans la benne d’un bulldozer.

L’omelette géante pleine de coquilles est ensuite déversée dans un camion pour être évacuée.

Au total, Nobert Vromant devra jeter 1.840.000 œufs. Il espère que les plus récents pourront être épargnés : si les dernières analyses réalisées par l’Afsca sont positives, il pourra les commercialiser.

 « J’espère que ce sera le cas, mais je n’ose pas encore vraiment y croire », glisse-t-il.

Contrairement d’autres aviculteurs, Norbert a décidé de garder ses poules.

 « Elles sont … La suite pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/117458

Voir la VIDEO en ligne > ICI

Source > Rédaction en ligne libre avec un article succin > http://www.lameuse.be/1918098

L’article complet pour les abonnés > http://huy-waremme.lameuse.be

Sur ce blog > Notre article précédent du 18/08 > THISNES > LE HANNUTOIS DOIT DÉTRUIRE 60 TONNES D’ŒUFS > https://hannut.blogs.sudinfo.be/archive/2017/08/18

Les commentaires sont fermés.