Imprimer

HANNUT > UNE SECONDE VIE AUX POULES EN BATTERIE

Marie-Christine propose encore quelques poules à l’adoption

Lorsque l’ASBL Suppression des Expériences sur l’Animal a lancé son opération de sauvetage il y a un mois, Marie-Christine Molitor n’a pas hésité une seule seconde.

Parmi les 7.000 poules sauvées d’un élevage en batterie en Flandre, Marie-Christine en a hébergé 400 dans son jardin à Villers-le-Peuplier (Hannut). Il en reste quelques-unes pour adoption.

 « Les animaux sont ma thérapie », explique Marie-Christine Molitor. Cette Hannutoise détient pas moins de 400 poules dans son jardin. Il s’agit de poules pondeuses sauvées d’une mort certaine par l’ASBL Suppression des Expériences sur l’Animal (SEA). « Un fermier d’Audenarde (Flandre Orientale) nous a prévenus lorsqu’il a voulu se débarrasser de la moitié de son exploitation d’élevage de poules pondeuses en batterie pour la renouveler. Il y en avait 70.000. On a réussi a en sortir 7.000 », explique Solange T’Kint, à la tête de l’ASBL SEA.

Amoureuse des animaux et le cœur sur la main, Marie-Christine Molitor n’a pas hésité une seule seconde lorsque … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 08/07/2017

Je les propose à l’adoption au prix de 4,50 la poule pour couvrir les frais de prise en charge. » Intéressé ? Contactez le 0476/747.754.

Source > C.L. Sur > votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 08/07/2017

L’article complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/101425

Les commentaires sont fermés.