Imprimer

BOUCHERIE: LA FORCE DE L'INTÉRIM DANS LE SECTEUR

64 % des contrats en 2014 étaient de type intérimaire, contre 16 % de CDI 

Le métier de boucher est en pénurie, et ce malgré une baisse de l’offre entre 2013 et 2014.

L’an dernier, elles étaient au nombre de 469. D’après le Forem, les contrats intérimaires y sont les plus proposés, suivis par les CDI et CDD. 

Pas facile, à l’heure actuelle, de trouver chaussure à son pied dans le domaine de la boucherie. D’autant plus que l’expérience est très souvent recherchée. D’après le Forem, «une expérience dans le métier est quasi unanimement requise par les employeurs, qui recherchent notamment beaucoup de candidats ayant plus d’un an d’expérience. Le français est par contre la seule langue véritablement utile pour ce métier». 

En 2014, 469 offres d’emploi ont été recensées par le Lire la suite ici ...

Source > http://www.jobsregions.be

Les commentaires sont fermés.