Imprimer

LES METIERS BOOSTES PAR LE WEB

Les métiers du web irriguent désormais toute l'économie.

De vrais besoins se font sentir, aussi bien chez les pures players que dans les entreprises traditionnelles qui développent des activités sur internet.

Problème : la plupart des postes sont difficiles à combler, faute de formations ad hoc.

-Un monde parallèle …

L’homme a créé le bit. Et à travers cette unité de mesure, un monde parallèle où le codeur est roi. S’il y a encore cinq ans, les professionnels de l’ICT étaient taxés de tous les maux, aujourd’hui, ils jouissent pleinement du digital appeal. Signe – ultime – de ce changement d’ère : après treize années sur le trône du classement des marques les plus puissantes au monde, Coca-Cola vient d’abdiquer. Sa marque vaudrait désormais moins que Google, à 93 milliards de dollars, et Apple, à 98 milliards de dollars. Un déboulonnage symbolique certes, mais symptomatique de la montée en puissance du high-tech dans la consommation des individus.

Ainsi dans le top 10 d’Interbrand, pas moins de six marques en sont issues : Apple et Google donc, mais aussi IBM, Microsoft, Samsung et Intel. En coulisse, ces multinationales se livrent une lutte sans merci pour la domination digitale. Mais à l’ombre de ces géants, toutes les entreprises tentent d’asseoir leur visibilité et leurs ventes sur le web.

  • -Un nouvel écosystème numérique
  • -Développer une vraie expertise
  • -L'enseignement à la traîne
  • -Des profils polyvalents pour les PME
  • -3 métiers portés par le web
  • -Quelles sont les nouvelles priorités des DSI ?

 >>>Développer les points ci-dessus > ICI

Source > Texte: Rafal Naczyk sur > http://www.references.be

Liens utiles > ict / web / informatique / digital natives / Choisir / Formations / Technologie / Fonctions

Les commentaires sont fermés.