Imprimer

EMPLOI: IL MANQUE AU MOINS 200 MÉCANICIENS AGRICOLES

A quelques jours de la rentrée, voici une idée de formation qui devrait déboucher sur un emploi.

Pourquoi ne pas mettre les mains dans le cambouis et devenir mécanicien agricole ?

Il en manque pour les maintenances et réparations de machines. C'est d'ailleurs une toute nouvelle formation qui est proposée par le Forem.

Julien Creppe est mécanicien agricole. Il a 28 ans et déjà 10 ans de carrière. Dès la fin de sa formation, il a été engagé.  Pour lui, c'est un métier où on a la chance de toucher un peu à tout, c'est à dire à la mécanique pure, l'électricité, l'électronique, la soudure, tout ça pour faire des recherches de pannes, des entretiens, des mises en route.

Julien le sait, il est une perle rare pour son patron. Jean-Luc Evrard, concessionnaire de véhicules agricoles emploie 13 mécaniciens. Depuis un an et demi, il a besoin de deux mécaniciens supplémentaires. Mais impossible pour lui de trouver des jeunes formés aux nouvelles technologies. Aujourd'hui, un tracteur est équipé de capteurs, de puces électroniques, d'antennes GPS, c'est un vrai concentré de technologie. 

200 postes vacants

Jean-Luc Evrard nous explique : "C'est de pire en pire. Il y a une dizaine d'années, un moteur comportait trois capteurs. Aujourd'hui, nous avons plus de 30 capteurs et actionneurs électroniques ou électriques autour du moteur. Il y a presque 10 fois plus de  …Lire la suite ici ...

Voir la vidéo de l’émission > ICI

Source >Eric Destiné sur > http://www.rtbf.be

Les commentaires sont fermés.