Imprimer

CINQ MANIÈRES D’ÊTRE VRAIMENT PLUS HEUREUX AU BOULOT

bonheur.jpg

RESSOURCES HUMAINES : CÉDRIC CRAPET

D’après diverses enquêtes, il apparaît que les gens sont de moins en moins heureux au boulot. On aurait en effet perdu 10% de satisfaction au bureau, en 10 ans. Comment faire pour être plus heureux sur son lieu de travail ? Cédric Crapet, consultant RH, propose 5 moyens d’y parvenir.

Sur le plan de l’organisation du travail, pourquoi ne pas mettre les réunions en début de journée ? Trop souvent, on les place en fin de journée mais, d’après le consultant, « c’est un mauvais calcul ». Les gens sont fatigués, moins réactifs et cela peut mettre en difficulté certaines mères de famille qui doivent s’occuper de leurs enfants. « L’idéal, c’est de bien communiquer la veille à propos de l’ordre du jour, de préciser la durée de la réunion et d’exiger la ponctualité des participants », note Cédric Crapet.

Deuxio, couper le sifflet de tous les appareils électroniques. « Certains trouvent formidables de pouvoir gérer leurs tweets en direct mais c’est très prenant et cela met énormément de stress sur les gens ». Pourquoi ne pas instaurer un créneau horaire où on peut s’occuper de ses mails plutôt que de les ouvrir tous à la moindre alerte ?

Quitter sa tenue de travail quand on rentre chez soi. Même si on ne porte pas un habit de travail professionnel de type salopette ou autre, l’idéal, quand on rentre le soir, c’est de marquer, de manière symbolique, la coupure entre le monde du travail et la maison.

Prendre le temps d’écouter et de répondre à ses collègues est aussi source de bonnes relations et de climat positif. Habituellement, quand on demande à un collègue « ça va ? », on n’attend pas nécessairement de savoir si ça va vraiment. « Sans devenir un psychologue de comptoir, on pourrait néanmoins améliorer nos relations au travail ».

Enfin, notre consultant RH propose aux managers de réserver dans son agenda une heure ou deux pour gérer les  imprévus. «Pensez aux impondérables et prévoyez du temps pour la gestion desimprévus », ajoute Cédric Crapet.

Source > L.B. sur > http://www.jobsregions.be

Les commentaires sont fermés.