Imprimer

MOTS CŒUR & MOTS TUS > PAR BRUNO HEUREUX > DES MÉTIERS ORIGINAUX

D.jpg

Des métiers originaux

                On m'affuble désormais du sobriquet de « pata de perro » (patte de chien) !

Voilà bien une dizaine de fois que, lorsque je me vois obligé d'expliquer aux personnes que je rencontre et qui me demandent quelle mouche m'a piqué de vouloir parcourir le monde, de m'entendre dire que je suis un« pata de perro » : à l'instar du chien qui peut vagabonder comme bon lui semble, là où ses pattes le mènent, explorant et reniflant au gré de ses envies et du hasard de ses rencontres. Car l'envie de s'évader surprend et rares sont ceux qui passent à l'action, la plupart se contentant de rêver et ça les aide à passer les moments difficiles. On ne largue pas l'ennui et la douleur comme on largue les amarres.

                La liberté de choix est une richesse dont bien peu sont conscients et même s'ils le sont, les contingences du quotidien les rappellent à l'ordre et au devoir. Si mon propos est quelque peu sarcastique, il ne se pose pas en jugement et loin de moi l'idée de vous faire des reproches.

                Si je m'égare dans des considérations qui sont, tous comptes faits, très personnelles, mon idée première était en fait de vous parler de ceux qui n'ont justement pas ce choix et font preuve d'une inventivité sans pareille. Tout au long de mes pérégrinations, j'ai rencontré des gens qui ont choisi une activité (probablement professionnelle) pour le moins étonnante et à qui il faut rendre hommage pour leur créativité et leur détermination.

                - Les remplisseurs de trous I(Cuzco) C'est une gageure que de dire qu'il y a des nids de poule (parfois même d'autruche) dans les routes et chemins de nombreuses villes d'Amérique du sud! Certains apportent, en charrette à bras, de la terre et des gravillons pour les combler et sollicitent les automobilistes pour une petite participation financière. A vot' bon cœur, m'sieur dame!

                - Les peseurs/euses I(Arequipa) Généralement des personnes âgées et dans le besoin qui, sur le trottoir, sollicitent les passants avec un pèse-personne. C'est assez amusant à observer car c'est à chaque fois prétexte à rire et moqueries pour ceux qui se prêtent au jeu.

                - Les livreurs de bonbonnes de gaz I(Puno) Les livraisons de bonbonnes de gaz ont toujours posé problème, surtout aux personnes âgées! Les livraisons se font ici en motos auxquelles on a fixé à l'arrière deux paniers métalliques dans lesquels se glissent les bonbonnes. Si la moto n'avance pas, c'est que les bonbonnes sont pleines, si elle penche d'un côté ou de l'autre, c'est que l'une est vide, si elle vous dépasse comme une bombe, c'est que elles sont toutes les deux vides.

                - Montreuse de bijoux de pacotille bien sûr. (La Paz) Je n'en ai rencontré qu'une mais la surprise était totale! Petite, poitrinaire et sautillante, elle était gréée comme un trois-mâts et entièrement couverte de bijoux! Son succès était évident tant elle dégageait à la fois de la sympathie et une curiosité qui la baignait dans un attroupement permanent. Je me demande toujours comment elle fait quand un petit besoin se fait sentir?

                Les hommes sémaphores! (partout) De jour comme de nuit, lorsque des travaux de réfection des routes exigent le passage des véhicules sur une seule voie, il Ya des hommes sémaphores munis de petites plaques rouges et vertes qui règlent (Pare et Siga) le passage alternatif des véhicules.

  •                 - Les vendeurs de cigarettes à la pièce!
  •                 - Les vendeurs de boissons fraîches aux feux rouges!
  •                 - Les annonceurs de destinations dans les transports en commun!

Est-ce cela tente quelqu'un ?

Source & texte de Bruno Heureux Photo > http://es.aliexpress.com

Les commentaires sont fermés.