Imprimer

BRUXELLES MANQUE D’INGÉNIEURS QUALIFIÉS ET D’INFORMATICIENS

TIC.jpg

Une meilleure mobilité dans Bruxelles et disposer de personnel technique suffisamment qualifié sont les deux grandes priorités des entreprises technologiques bruxelloises pour les cinq années à venir, selon une enquête réalisée en vue des élections régionales, et présentée jeudi au sein de l’entreprise schaerbeekoise Tein Technology, par la fédération Agoria Bruxelles.

Près de 61% des entreprises technologiques interrogées avancent la mobilité comme leur principale priorité alors que  Bruxelles se distingue depuis quelques années par ses records d’embouteillages. En outre, «trois entreprises  technologiques sur quatre disent être plus difficilement accessibles qu’il y a 5 ans», souligne Floriane de Kerchove, directeur d’Agoria Bruxelles.

Plus de 7 entreprises sur 10 opteraient pour un système de péage intelligent (en fonction de l’heure ou du jour) pour seulement près de 22% en faveur d’un péage urbain bruxellois. La seconde priorité mise en avant par les entreprises (46%) est le besoin en personnel qualifié. Des besoins qui concernent surtout les ingénieurs, les profils technico-commerciaux et les informaticiens. Les deux principales difficultés rencontrées par les entreprises dans leur recrutement sont un manque de bonnes qualifications et des connaissances linguistiques insuffisantes.

Selon Agoria, on comptait par exemple, en 2013, 11.700 postes vacants d’informaticiens dont 2-3.000 à Bruxelles. Le secteur technologique (TIC; productions et services connexes; installation et maintenance) représente plus de 31.500  emplois à Bruxelles

Source > http://www.jobsregions.be

Les commentaires sont fermés.