Imprimer

OPA DU COLLÈGE COMMUNAL SUR LE CLUB DE FOOTBALL DE HANNUT

Projet6.jpg

Le cdH de Hannut et ses mandataires communaux ont appris via la presse (sic) la création d’une nouvelle asbl communale !

Le cdH ne peut que regretter cette décision unilatérale (et donc non concertée dans les instances communales ad hoc) du Bourgmestre et de son Collège laquelle ne respecte ni les élus communaux, ni les bénévoles de l’école des jeunes et qui ne projette pas le club de Hannut dans l’avenir.

Une proposition qui ne respecte par les élus locaux du Conseil communal.

Tant pour l’approbation des statuts que pour la désignation de ses représentants, le code de la démocratie locale (articles L.1234-1 et ss) impose que le Conseil communal soit consulté.

Dans sa « toute puissance », le Collège communal décide seul la création de cet asbl en plaçant à sa tête le bourgmestre et ses échevins. On notera au passage que l’échevine socialiste a refusé de monter dans  le bateau laissant le soin à un des membres de son parti de cautionner cette OPA sur le club.

Le groupe CDH interpellera le pouvoir de tutelle de la Région Wallonne sur la légalité de cette situation.

Par ailleurs, en sa séance du 24 octobre 2013, à l’unanimité, le Conseil communal a décidé de confier pour 25 ans les infrastructures du stade Alfred Ducarme à l’asbl « Ecole des jeunes du Royal Football Club Hannutois ».

Le Conseil entendait ainsi tirer un trait sur l’ancienne gestion et confier les rênes du football hannutois à une structure basée sur les jeunes et leur développement.

Cette convention ne peut être résiliée unilatéralement par la Commune.

En affirmant, dans le point 3 de son communiqué, qu’ils pourraient affecter les infrastructures à leur bon vouloir, le Bourgmestre et son Collège font fi de cette décision démocratique et du choix du Conseil communal.

Une proposition qui ne respecte pas le travail du comité jeunes, Monsieur Joël Triffaux et son équipe.

Depuis plus d’un an, la nouvelle équipe mise en place pour la structure jeune travaille d’arrache-pied pour mettre en place une structure performante et pédagogique pour la jeunesse des environs.

Leur travail a notamment été salué par Monsieur le Ministre des sports, André ANTOINE qui a décidé de leur apporter son soutien en de nombreuses occasions.

Ayant stabilisé la situation des jeunes, ils ont également présenté, pour l’équipe première, un projet clair et cohérent tant sur le plan sportif que financier.

Le Bourgmestre et le Collège communal n’ont pas souhaité suivre cette voie constructive en privilégiant une structure nouvelle détaché de la gestion quotidienne du club.

Les positions relatées dans la presse démontrent que seul l’ancien président Benoît ROBERT a été associé à la création de cette asbl alors que les représentants des jeunes n’ont pas encore pu se prononcer ou même en prendre connaissance.

En balayant du revers de la main tout le travail effectué et en se ralliant à l’ancienne équipe dirigeante, c’est l’avenir footballistique de plus de 200 jeunes dont le Collège communal ne tient absolument pas compte.

Une proposition qui ne projette pas le club dans l’avenir.

La solution proposée par le Bourgmestre et son collège est une solution du passé qui nie tous les efforts entrepris par l’école des jeunes pour proposer un football de qualité.

Le projet sportif est complètement absent de cette nouvelle structure voulue par le politique et gérée par lui alors qu’il n’a aucune expérience en matière de gestion d’un club sportif.

L’aspect financier est balayé d’un revers de la main sans préciser la position qui sera adoptée notamment en termes de transparence et de légalité des rémunérations des joueurs et des entraîneurs.

Le club de Hannut est mort et en liquidation judiciaire. Il est temps de tirer un trait sur cette structure pour redémarrer un projet avec les jeunes et pour les jeunes.

A l’instar de football club thisnois, champion en P4, et des jeunes du Patro Lensois, relancer une nouvelle équipe s’appuyant sur les jeunes du club et les joueurs du cru semble la seule alternative d’avenir.

L’asbl « Ecole des jeunes du Royal Football Club Hannutois » doit être au cœur de ce projet au profit de tous les jeunes de la Région, ce comme le Conseil communal l’a décidé en lui confiant la gestion exclusive des infrastructures pendant 25 ans.

A moyen terme, ce projet devra s’inscrire dans un processus de collaboration avec les autres clubs hannutois qui sont toujours les oubliés de la gestion du Collège actuel et la création d’une école des jeunes à l’échelle de notre belle ville.

En conclusion

Le groupe cdH du conseil communal de Hannut :

  • Interpellera la tutelle régionale sur la légalité de la création de l’asbl envisagée par le bourgmestre et son collège.
  • S’opposera à toute création d’asbl politisée pour gérer le football club hannutois.
  • Soutiendra l’asbl « Ecole des jeunes du Royal Football Club Hannutois » dans son projet sportif pour les équipes de jeunes et l’équipe première.
  • Encouragera les synergies entre les différents clubs de l’entité notamment pour la création d’une école de jeunes commune aux clubs de Hannut, Lens-Saint-Remy, Merdorp, Thisnes et Villers-le-peuplier.

Pour le cdH

  • Philippe DAXHELET, Président de la section locale
  • Benoît CARTILIER, Conseiller communal, chef de groupe (0476/79.19.48)
  • Annaïg TOUNQUET, conseillère communale
  • Sébastien LARUELLE, Conseiller communal
  • Pascale DESIRONT, Conseillère du CPAS

Source > Communiqué de presse du cdH de Hannut

JCD > Voir nos articles précédents sur le sujet :> LA MEUSE -& - Communiqué de presse Communal

Les commentaires sont fermés.