Imprimer

JACQUES FERRETTI DE HANNUT N'A LAISSE QU'UNE LETTRE: «DESOLE, JE NE REVIENDRAI PAS»

1035383771_B971763694Z_1_20140109184026_000_G621ONN12_1-0.jpg

Maoelle est sans nouvelle de son mari, Jacques Ferretti, depuis une semaine.

Une disparition jugée inquiétante par les polices fédérale et locale qui ont diffusé, ce mercredi soir, un avis de recherche. À 48 ans, cet habitant de Lens-Saint-Remy est une personnalité bien connue à Hannut. Il a notamment tenu le café La Coupole. Et c’est justement cet établissement qui serait la raison de sa fugue. Il lui a causé d’importants problèmes d’argent.

Depuis vendredi passé, Maoelle attend le moindre de signe de vie de son mari, parti sans prévenir personne. Comme ses cinq enfants, cette Hannutoise dort très mal. «On ne sait pas mettre de mot sur ce que l’on ressent. On ne souhaite ça à personne», nous confie-t-elle. Il y a une semaine, son mari Jacques Ferretti, 48 ans, a quitté le domicile familial de Lens-Saint-Remy. Et il n’est plus jamais revenu. «Il n’a rien pris. Juste sa voiture, sa carte de banque et son permis», poursuit la Hannutoise.

Plus d’information dans La Meuse Huy-Waremme d’hier vendredi.

Source > Rédaction en ligne de DR sur > http://www.sudinfo.be/898522

Les commentaires sont fermés.