Imprimer

ENQUÊTE 2013 : QUI SONT CES NOUVEAUX PATRONS WALLONS ?

Patron.jpg

Des indépendants et des gestionnaires d’entreprises au cœur d’une enquête dont les résultats confirment le positionnement de l’IFAPME : une référence pour la formation en alternance mais aussi pour la création, la reprise ou la transmission d’activité en Wallonie.

De 2000 à 2012, plusieurs dizaines de milliers de personnes ont choisi l’IFAPME pour apprendre leur métier tout en bénéficiant de cours de gestion (formation chef d’entreprise dès 18 ans) ; obtenir le certificat de connaissances de base en gestion (formation accélérée à la gestion) ; ou encore bénéficier d’un accompagnement formatif tout au long de leur parcours d’entrepreneur (formation à la création d’entreprise).

Parmi ceux-ci, se trouvent les nouveaux patrons wallons. Ils ont en moyenne 35 ans et sont majoritairement des hommes (65 %), nous apprend l’enquête. Comment se sont-ils lancés dans l’entrepreneuriat ? « Près de 70% de ceux-ci ont créé leur entreprise, 30% ont repris une activité ou une entreprise familiale ou encore se sont associés à une entreprise existante », explique Jacques Bounameaux, administrateur général de l’IFAPME.

Une bonne nouvelle pour l’emploi ! Car plus de 50% de ces nouveaux indépendants ont engagé du personnel : « On estime que plus de 25.000 emplois ont été créés entre 2000 et 2012 par nos anciens. » Ces nouveaux patrons ont majoritairement investi les secteurs de la construction, des prestations de services, de l’alimentation, des soins aux personnes,…

Afin d’optimiser son offre de services, l’enquête de IFAPME s’intéresse également de près aux entrepreneurs en cours de création d’activité et au parcours de ceux qui ont cessé leur activité.

L’IFAPME réveille l’esprit d’entreprendre. C’est ce qu’affirme une large majorité des participants à l’enquête. En outre, ils sont près de 95% à être satisfaits de l’IFAPME et de ses Centres de formation : d’y avoir appris leur métier, acquis des connaissances en gestion ou avoir été accompagnés depuis l’idée jusqu’aux premiers succès de leur entreprise.

Favoriser la création d’activités engendrera à terme la création d’emplois. « Des mesures innovantes en faveur de ce renouveau économique ont déjà été mises sur pied. Ainsi, on retrouve, à titre d’exemple, les Stages Juniors Indépendants qui permettent de sensibiliser les jeunes au métier d’indépendant et de susciter ainsi des vocations futures ; le dispositif Airbag qui, grâce à une aide de la Wallonie de 12.500€, facilite l’installation des indépendants à titre principal ; la mesure SESAM aide, quant à elle, ces nouveaux indépendants à engager leurs premiers travailleurs ou encore la formation alternée des demandeurs d’emploi notamment dans les métiers où les entrepreneurs sont en recherche de main d’œuvre qualifiée. Le Plan Marschall 2022 a également fait de la création d’activités une priorité de demain et un enjeu en terme d’emplois à créer », ajoute en conclusion le Ministre wallon de l’emploi et de la formation professionnelle, André Antoine.

Vous trouverez la synthèse des résultats de l’enquête, les formations et outils mis en place par l’IFAPME pour réveiller l’Esprit d’entreprendre, ainsi que différents témoignages sous ce lien www.ifapme.be/presse

Suivez l'IFAPME : Facebook | Twitter | LinkedIn

Source > Nathalie Bourmadis | Chargée de communication

Les commentaires sont fermés.