Imprimer

INFO BOULOT > FORMATION À LA CARTE: DES APTITUDES POINTUES AU MÉTIER

abords02-big.jpg

Notre projet de collaboration avec le Forem est simple ”, explique Éric Bossart. “Nous sélectionnons ensemble une douzaine de demandeurs d’emploi qui, durant trois mois, sont formés par le Forem à des connaissances de base, par exemple en électricité.

À l’issue de celle-ci, dix d’entre eux trouvent du travail. Chez nous ou ailleurs. ” “Technofutur Industrie travaille également à la carte ”, enchaîne Maxime Di Martino. “Nous allons dans les entreprises afin d’écouter leurs besoins et nous adaptons nos formations de façon à les faire correspondre. Ceux qui réussissent sont directement engagés ”.

“Il y a un risque ”, note Laurence Gonze. “Nous avons récemment mis en route une formation spécifique pour une société du domaine de la haute technologie, puis il y a eu la crise... ” “Un compromis entre la formation de base et la formation spécifique doit être trouvé ”, analyse Marc Thommès. “Il faut mettre le curseur entre le structurel et le produit adapté, entre ce qui incombe à l’organisme de formation et à l’entreprise. J’estime en outre qu’une collection de compétences pointues ne fait pas une qualification et encore moins un métier. En passant d’un petit boulot à l’autre, comme monter les pneus d’une seule marque, le travailleur n’en voit plus la signification sociale, il perd de sa fierté! ”

http://www.technofuturtic.be/ & http://www.technifutur.be/

Source > http://www.jobsregions.be

Les commentaires sont fermés.