Imprimer

LE MOT DE BRUNO >MOTS CŒUR et MOTS TUS > L’EAU FLUOREE AU QUEBEC

382792668.jpgLe Québec possède une richesse naturelle inestimable et quasi inépuisable, son eau. D’excellente qualité, pure, elle est distribuée dans tous les foyers à la grande satisfaction des consommateurs. Or le gouvernement libéral[1] a l’intention d’ajouter à cette eau une quantité de fluor, pour que les gens, notamment les enfants, aient de meilleures dents.

            Outre le fait que trop de fluor est dangereux pour la santé, il apparaît clairement que cette décision sert les intérêts d’une grosse multinationale qui voit là s’ouvrir un marché lui aussi intarissable ; comme très souvent, en pareil cas, les intérêts des décideurs est souvent lié aux intérêts des dirigeants d’entreprises. Les dessous de table existent aussi au Québec ; la preuve par les récentes et importantes descentes de police dans différents milieux impliquant des responsables de haut niveau, politiques et industriels !

            Enfin, tant qu’à introduire du fluor dans l’eau québécoise « à des fins de santé publique », pourquoi pas, tant qu’ils y sont et dans le même esprit, y introduire également du Viagra pour pallier l’insuffisance érectile d’une certaine catégorie de la population et du Prosac pour remonter le moral d’une autre durement touchée par la crise !!!

Bruno Heureux



[1] Le terme « Libéral », au Canada et au Québec, n’a rien à voir avec la signification que nous lui donnons en Belgique : à côté des Harper (1er ministre canadien) et Charrest (1er ministre québécois), nos Reynders, Michel, De Croo et autres Van Quinckenbornesont du spa nature comparé à une vodka polonaise artisanale… 

Les commentaires sont fermés.