Imprimer

CENTRE CULTUREL DE HANNUT & ANGEL RAMOS SANCHEZ

hannut, blog, angel, ramos, sanchezAngel Ramos Sanchez accueille 90 élèves de l’Athénée Royal de Hannut au Centre Culturel

Des élèves de 5ème année ont ainsi pu découvrir le comédien Angel Ramos Sanchez pour un « banc d’essai » (dans le jargon culturel, il s’agit d’un spectacle-test pour analyser la réaction d’un public et apporter des modifications éventuelles au spectacle en fonction de ces réactions) du spectacle « Dali, c’est moi ». L’équipe pédagogique sous la direction de la préfète Sabine Haot s’est déclarée ravie de cette matinée.

Voici ce qu'en dit un des professeurs : "Un spectacle rondement mené, bien interprété et divertissant. Cependant, parfaitement exploitable dans nos cours de 5°. Une sortie théâtrale peu couteuse et très riche. Nous sommes évidemment demandeuses de ce genre de spectacle." Pour rappel, cette mission de « Culture à l’école » est l’une des missions majeures du Centre Culturel.

Toutes les écoles sont invitées à prendre contact avec ses bureaux car le catalogue offert concerne toutes les disciplines (spectacles, musiques diverses,  arts plastiques, expos, …) à tous les prix. « Certaines écoles nous disent qu’elles ne font pas le pas parce qu’elles n’ont pas un nombre d’élèves suffisants dans telle ou telle tranche d’âge.

Ce n’est pas un problème. A ce moment, on tente de procéder à des regroupements  et cela marche souvent » ajoute Xavier Lambertz du Centre Culturel de Hannut. Contact : 019/51.90.63, info@cchannut.be ou www.CCHANNUT.be

QUI est Angel Ramos Sanchez  > Lire la suite >>

Un humoriste qui a perdu sa tête parce qu’il ne connaît pas notre langue ou qui a perdu sa langue parce qu’il n’a plus de tête ?

Toujours est-il que c’est sans doute le mime qui parle le plus avec son public. Et avec sa bouche car ce n’est pas un bruiteur de fond de cour !

Vous êtes sûr que c’est un mime ?

Car s’il semble avoir perdu sa langue, il a retrouvé celle de son enfance (l’espagnole) et surtout celle qui vient du cœur et qui sied si bien aux méditerranéens : la langue des mains. Tour à tour magicien, footballeur, scaphandrier ou metteur en scène de série B, c’est avec un corps élastique et quelques paires de mains qu’il transporte le public vers le comique le plus pur parce qu’universel : le comique de situation.

Pas besoin d’avoir fait science po pour s’éclater devant Angel.

C’est propre, c’est net, c’est franc, c’est fin, spirituel et …renversant

Les commentaires sont fermés.