Rechercher : créashop

  • Imprimer

    JUSQU’À 6.000 € D’AIDE POUR OUVRIR UN COMMERCE À HANNUT

    Redynamiser l’activité commerciale dans les centres urbains.

    c’est l’objectif ambitieux du projet Creashop initié par la Région wallonne. Hannut figure parmi les seize villes qui ont été retenues pour offrir jusqu’à 6.000 euros de prime à chaque porteur de projet commercial.

    Avec un taux de cellules commerciales vides de 10,3 %, Hannut n’est pas encore en situation de crise. Loin de là puisque la moyenne wallonne est de 17,1 %. Il n’empêche, comme d’autres villes wallonnes, elle est confrontée à des développements commerciaux en périphérie qui, à terme, peuvent constituer une menace pour la vitalité du centre.

    Depuis de nombreuses années, les autorités communales sont attentives à ce phénomène de « migration » qu’elles tentent de maîtriser au travers de leur schéma de développement commercial.

    Avec Creashop, elles viennent d’ajouter un nouvel outil à leur arsenal. Ce mardi, lors d’une conférence de presse, Olivier Leclercq, l’échevin en charge des affaires économiques, a en effet annoncé que la candidature de la Ville avait été retenue par la Région wallonne.

    Jury de sélection

    Le projet wallon Creashop vise clairement à rebooster les centres urbains. Il prévoit une aide financière à la création de commerces. Les primes accordées peuvent financer jusqu’à 60 % (un montant plafonné à 6.000 euros) des frais d’aménagement.

    Hannut a déjà reçu une première tranche de 25.000 euros, «  de quoi soutenir quatre projets  », s’est exclamé l’échevin qui a également précisé que «  chaque projet sera évalué et sélectionné par un jury sur base de plusieurs critères ». Tels : sa viabilité, sa solidité sur le plan financier, la qualité du commerce ainsi que son caractère original (choix des produits, aménagement du magasin, etc). «  Apporter une offre commerciale qui n’existe pas dans la zone sera aussi un plus », a surenchéri Martine Noël de la Gestion centre-Ville, à qui les candidatures doivent être adressées.

    La gestionnaire de la GCV fait partie du jury de sélection, au même titre qu’Olivier Leclercq, Nicolas Corthouts, le président de l’UCCH, J-L. Lemestre de l’Essor Hannutois ou encore Philippe Mottet, ancien directeur de banque. En tout, neuf personnes le composent.

    La Ville a déjà envoyé un courrier aux différents organismes bancaires afin que leurs représentants fassent connaître l’existence de cette prime auprès des candidats investisseurs.

    La sélection de la ville de Hannut étant récente, aucun candidat ne s’est encore manifesté. «  Si on pouvait accompagner un projet par trimestre, ce serait bien  », a conclu l’échevin Leclerq. précisant aussi qu’il n’existait aucun quota.

    Envie de bénéficier de la prime ? Envoyez votre projet commercial à Martine Noël, Place Henri Hallet, 27/1, à Hannut

    L’article complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/134583

    Source > Marie-Claire Gillet sur > http://huy-waremme.lameuse.be

    L’intégralité de l’article PLUS deux développements

    • (A l’ancien hôtel de ville > UN MAGASIN EPHÉMÈRE)
    • Dans les 5 ans  > Cherche une loco> sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mercredi 4 octobre 2017
  • Imprimer

    SIX NOUVEAUX COMMERCES CRÉÉS À HANNUT CENTRE GRÂCE À CRÉASHOP.

    L'opération Créashop, initiée et financée par la région wallonne, vise à contribuer à la redynamisation des centres villes en octroyant une aide financière substantielle aux porteurs des projets désireux de s'installer dans une cellule vide.

    Cette aide est à justifier au travers des coûts des aménagements pour rendre attractif le nouveau commerce.

    Monsieur Olivier Leclercq, échevin des Affaires économiques et président du jury de sélection "Créashop Hannut", se réjouit du succès et de la réussite de cette initiative. En effet, il y a un an lors du lancement de l'opération, nous nous étions fixés comme objectif d'accompagner 4 projets pérennes. Après trois réunions du comité de sélection, 6 projets ont été retenus et ce n'est pas fini, d'autres sont en cours d'élaboration.

    Ces 6 projets rencontrent les critères fixés pour l'obtention de la prime. Pour rappel ces critères touchent aux aspects suivant :

    • L'installation du projet dans une cellule vide dans le centre de Hannut.
    • La viabilité du projet et la solidité du plan financier.
    • Le caractère original et qualitatif du projet (soit par le choix des produits proposés, soit par la manière de présenter ou de vendre ses produits, par l’aménagement du magasin, par l’intégration de la notion de durabilité…).
    • L'accessibilité du commerce : tous les jours, selon des horaires habituels, à l’exception du ou des jours de repos hebdomadaires.
    • La réponse aux besoins de la zone (réponse à un besoin des consommateurs du centre-ville ou apport d’une plus-value à l’offre commerciale).

     Notons la diversité des projets soutenus tant au niveau des secteurs d’activités, qu’au niveau répartition sur les différents axes de notre centre-ville. Ainsi parmi les 6 projets on en retrouve:

    • 3 dans le secteur HoReCa,
    • 1 dans le secteur de l’équipement de la personne,
    • 1 dans le secteur du loisir «artistique » avec la relance d’un atelier de photographie,
    • 1 dans le secteur de la formation avec l’ouverture d’un centre d’apprentissage des langues

    Quatre de ces projets sont situés rue Albert 1ier, l’un place Henri Hallet et le dernier rue Zénobe Gramme.

    Voici donc une initiative concrète destinée à renforcer la densité commerciale en centre-ville, fonction essentielle à la vitalité de notre centre, poumon de notre entité.

    Comme évoqué plus haut, l'opération Créashop se poursuit. De nouveaux projets sont déjà en cours d'élaboration et leurs initiateurs seront invités à défendre les futurs concepts devant le jury de sélection dans les mois à venir.

    Pour tout renseignement complémentaire, nous vous invitons à contacter la gestion centre - ville (019/51 91 94 - martine@4280.be ) ou le bureau des Affaires Economiques de Hannut (019/51.91.91 - affaires-economiques@hannut.be ).

    La gestion Centre-ville sur Facebook > https://www.facebook.com/GCVhannut/

  • Imprimer

    HANNUT – COMMERCE > CREASHOP > LA PREMIÈRE PRIME ATTRIBUÉE

    À La Cocotte dorée, un des 2 candidats en lice

    En Wallonie, le projet Creashop vise à redynamiser le commerce dans les centres urbains.

    Comment ? En accordant une aide financière à l’installation. À Hannut, la première prime vient d’être accordée aux patrons de la Rôtisserie La Cocotte dorée, ouverte depuis deux mois rue Albert Ier.  

    Avec un taux de cellules commerciales vides de 10,3 %, Hannut n’est pas encore en situation de crise. Loin de là puisque la moyenne wallonne est de 17,1 %.

    Il n’empêche, comme d’autres villes wallonnes, elle est confrontée à des développements commerciaux en périphérie qui, à terme, peuvent constituer une menace pour la vitalité du centre.

    Depuis de nombreuses années, les autorités sont attentives à ce phénomène de « migration » qu’elles tentent de maîtriser au travers leur schéma de développement commercial.

    Avec Creashop, elles ajoutent encore un nouvel outil à leur arsenal. Ce projet initié … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 31/03/2018

    Un second commerçant, GOgreen, implanté rue Zénobe Gramme, et spécialisé dans les énergies renouvelables pour la maison (poêles à pellets, borne de recharges électriques individuelles, panneaux solaires) avait également déposé sa candidature. Elle n’a pas été retenue par le jury de sélection. « Nous les avons encouragés à … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 31/03/2018

     « Nous aurons au moins deux à trois dossiers à analyser », se réjouit l’échevin hannutois.

    Source > Marie-Claire Gillet sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 31/03/2018

    Envie de bénéficier d’une aide à l’installation de votre commerce ?

    CREASHOP C’est quoi > sur ce blog > JUSQU’À 6.000 € D’AIDE POUR OUVRIR UN COMMERCE À Hannut > Voir > https://hannut.blogs.sudinfo.be/apps

    Toutes les candidatures doivent être adressées à la Gestion Centre-Ville de Hannut (Place Henri Hallet, 27) qui centralise les demandes.

    L’article au grand complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/212393

  • Imprimer

    HANNUT - COMMERCE > LA COCOTTE DORÉE DOIT REMBOURSER 6.000 € D’AIDE REÇUE

    Les exploitants de la rôtisserie « La Cocotte dorée » à Hannut (fermée depuis l’été 2018) devra rembourser la prime de 6.000 euros qui lui avait été accordée dans le cadre du projet Créashop.

    Ainsi en a décidé cette semaine le jury chargé d’analyser les candidatures.

    Pour prétendre à cette prime accordée par la Région wallonne dans le but de soutenir le commerce au centre-ville, quatre conditions étaient exigées: occuper une cellule vide, apporter une offre complémentaire au commerce existant, favoriser si possible les circuits courts, et enfin, garantir une certaine pérennité.

    C’est le non-respect d’une de ces conditions qui contraint aujourd’hui les exploitants de la Cocotte dorée à rembourser l’aide perçue. « Leur commerce a tenu à peine 8 mois alors qu’un minimum de deux ans d’exploitation est exigée », rappelle Martine Noël, la gestionnaire de l’asbl Gestion-Centre-ville, membre du jury … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 16/02/2019

    L’article au grand complet pour les abonnés à la version digitale >https://huy-waremme.lameuse.be/347656

    Source > Marie-Claire Gillet sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 16/02/2019

    Illustration F.B.

    L’historique sur ce blog

    Le 01 avril 2018 > HANNUT – COMMERCE > CREASHOP > LA PREMIÈRE PRIME ATTRIBUÉE > https://hannut.blogs.sudinfo.be/archive/2018/04/01/hannut-commerce-creashop-la-premiere-prime-attribuee-251802.html

    Le 08 janvier 2019 > HANNUT – ÉCONOMIE > LA « COCOTTE DORÉE » FERMÉE APRÈS 1 AN D’ACTIVITÉ > https://hannut.blogs.sudinfo.be/archive/2019/01/08/hannut-economie-la-cocotte-doree-fermee-apres-1-an-d-activit-270861.html

  • Imprimer

    CREASHOP À HANNUT > UN BILAN TRÈS SATISFAISANT.

    Depuis sa création en juillet 2018, Hannut peut s’enorgueillir d’avoir financièrement soutenu la création de 10 commerces en son centre-ville via le programme Créashop, soit à ce jour 54 000 € attribués pour renforcer la diversité de l’offre commerciale en son centre-ville.

    CREASHOP est une subvention délivrée par la Région Wallonne pour soutenir la création de nouveaux commerces en centre-ville.

    Le montant de la subvention est plafonné à  6 000€ pour un minimum de 10 000€ d’investissements dans l’aménagement d’une surface commerciale.

    Quatre critères essentiels sont à respecter :

    -           Installation du commerce en centre-ville, dans une cellule vide

    -              Concept novateur et original

    -              Plan financier démontrant la viabilité du projet

    -              Diversité par rapport à l’offre existante

    Un jury se réunit environ 1 fois par trimestre sous la présidence de l’Echevin des Affaires Economiques, Olivier Leclercq, pour rencontrer les porteurs de projet qui défendent leur concept. Ensuite ils délibèrent et décident de l’attribution de la subvention en fonction du respecte des critères susmentionnés.

    Outre cet octroi, le jury veille aussi au bon développement du projet. Essentiellement au travers de l’accompagnement proposé par Gestion Centre-Ville.

    Détails des commerces subventionnés :

    Ho.Re.Ca

    • HDV place Henri Hallet
    • Tasquita Luna rue Z Gramme
    • Riad Marrakech rue Z Gramme
    • Chamarel rue Albert Ier

     

    Equipement de la personne

    • Boutique Marcel rue Albert Ier
    • Boutique Hortense rue Albert Ier
    • Boutique Follow Me rue Albert Ier
    • Boutique Hypso rue de Tirlemont

     

    Service

    • Kids and Us rue Albert Ier
    • Projet Boîte Noire rue Albert Ier

    Témoignages de commerçants qui ont le bonheur de bénéficier de l’aide Créashop :

     « Créashop est un véritable coup de pouce. La prime permet de raffiner la décoration, de faire le choix de l’esthétique… en un mot de rendre le commerce plus qualitatif ».

    « Creéahop permet de soigner les détails pour accueillir les clients dans un cadre agréable. Il s’agit là d’un bel outil de fidélisation du client : un client servi avec compétence dans un environnement bien conçu revient avec bonheur »

    « Creashop m’a permis d’alléger un peu la trésorerie en ce début d’activité. Au démarrage, les dépenses ne sont pas encore compensées par les recettes. Cette bouffée d’oxygène permet de ne pas trop s’inquiéter en attendant l’équilibre entre les deux ! »

    De nouveaux dossiers sont déjà en cours de rédaction pour 2020.

    Qui contacter pour introduire un dossier ?

    NOEL Martine, gestion centre-ville : martine@4280be

    VANDERSLYCKEN Daniel : bureau des affaires économiques 019/51.91.91

  • Imprimer

    HANNUT > UNE PREMIÈRE POUR UN COMITÉ CREASHOP > UNE RÉUNION PARTICULIÈRE …

    Une première pour un comité CREASHOP en Région Wallonne : réunion du jury de sélection par vidéoconférence à Hannut

    L'opération Créashop, initiée et financée par la région wallonne, vise à contribuer à la redynamisation des centres villes en octroyant aux porteurs des projets désireux de s'installer dans une cellule vide une aide financière substantielle. Cette aide est à justifier au travers des coûts des aménagements pour rendre attractif le nouveau commerce.

    Une réunion du jury hannutois prévue le 17 mars dernier a dû être annulée afin de respecter les règles sanitaires imposées par notre gouvernement fédéral.

    Quatre projets devaient y être présentés. Entretemps, un nouveau dossier a été déposé. C’est donc au total, cinq projets qui ont été analysés hier soir par vidéoconférence. Le jury de sélection a ainsi pu remettre un avis de principe préalable en vue d’aider les initiateurs de ces projets à concrétiser leurs concepts dès la reprise.

    Monsieur Olivier Leclercq, échevin des Affaires économiques et président du jury de sélection "Créashop Hannut" commente cette initiative. « Il nous paraît important d’encourager et de soutenir, autant que possible, toutes nouvelles initiatives et tout entrepreneur commerçant souhaitant ouvrir une nouvelle boutique dans le centre de notre ville. Aussi, nous avons d’ores et déjà pris le temps nécessaire pour analyser cinq nouveaux projets et donné à leurs initiateurs un avis préalable relatif à l’octroi de la prime Créashop. Ces avis seront à confirmer en décision dès que nous pourrons rencontrer de visu les porteurs de projet pour débattre de leur initiative dans les prochaines semaines. C’est aussi cela préparer le déconfinement : accompagner toutes démarches de relance économique, donner des signaux concrets de soutien aux initiatives et penser à demain ».

    Pour tout renseignement complémentaire, nous vous invitons à contacter le bureau des Affaires Economiques de Hannut (019/51.91.91 - affaires-economiques@hannut.be ).

    Membres du jury local hannutois  ayant participé à la réunion:

    • Olivier Leclercq, Échevin des Affaires Économiques, président du jury
    • Mme Martine Cornélis, gestionnaire de l’asbl « Gestion Centre-ville (GCV)
    • Daniel Vanderslycken, agent administratif au sein du service des Affaires économiques de la commune de Hannut et secrétaire de séance
    • Nicolas Corthouts, ancien président de l'UCCH (Union des Commerçants du Centre de Hannut)
    • Mme Régine Pintiaux, Conseillère en transmission d'entreprises au sein de la Sowaccess.
    • Jean-Louis Lemestre représentant de l'Essor hannutois
    • Mme Mariam Kabbou, comptable indépendante
    • Mme E. Nicolay, représentante de l'asbl AMCV et de la Région Wallonne ;

    Membre du jury et excusé :

    • Philippe Mottet, cadre retraité d'une structure bancaire

    Source > Ville de Hannut

  • Imprimer

    HANNUT – ÉCONOMIE > LA « COCOTTE DORÉE » FERMÉE APRÈS 1 AN D’ACTIVITÉ

    Dans le cadre de Créashop, elle avait obtenu une prime de 6.000 €. Devra-t-elle la rembourser ? 

    Moins d’un an après son ouverture en janvier 2018, la rôtisserie La Cocotte dorée, rue Albert Ier à Hannut, a déjà fermé ses portes.

    Problème : dans le cadre du projet Créashop qui vise à redynamiser le commerce au centre-ville, ses exploitants avaient bénéficié d’une prime à l’installation de 6.000 euros. Ils risquent de devoir la rembourser. 

    Pour des raisons d’ordre familial, la Cocotte Dorée a été contrainte il y a quelques semaines de fermer ses portes. Les exploitants ont déjà remis en vente leur fonds de commerce (au prix de 69.000 euros pour une surface de 690 m² équipée). Mais à notre connaissance, il n’y a pas encore de repreneur à ce jour, l’annonce est d’ailleurs toujours en ligne sur le site d’Immoweb.

    Cette rôtisserie artisanale avait été le premier établissement de la ville de Hannut à bénéficier de la prime octroyée dans le cadre du projet Créashop. Ce projet initié par la Région wallonne vise à contrecarrer la désertification des centres villes en soutenant financièrement les commerçants dans leur installation. L’aide s’élève à 60 % des frais d’aménagement avec un montant plafonné à 6.000 euros.

    Pour y prétendre, plusieurs conditions doivent être remplies. Ainsi, l’indépendant doit notamment s’installer dans une cellule commerciale vide, apporter une offre complémentaire et garantir une certaine pérennité. Un minimum d’exploitation de deux ans est imposé.

    En fermant ses portes après à peine un an d’exploitation, la Cocotte dorée n’a donc pas respecté cette dernière condition. Conséquence, elle risque de devoir rembourser l’aide de 6.000 euros. La menace est en tout bien réelle. « Le cas s’est déjà présenté à Charleroi et le commerçant a effectivement dû rembourser l’aide », confirme Martine Cornelis, la gestionnaire de l’asbl Gestion Centre-ville.

    Le jury chargé d’analyser les candidatures des commerçants doit se réunir début février. En font partie, outre Martine Cornelis, Daniel Vanderslycken (des affaires économiques), Nicolas Corthouts (président de l’UCCH), Olivier Leclercq (échevin des affaires économiques), Estelle Nicolay (Région wallonne), Jean-Louis Lemestré (l’Essor hannutois), Mariam Kabbou et Philippe Mottet (experts comptables) et Lara Henquet (Meuse Hesbaye Condroz).

    Le cas de la rôtisserie figure à l’ordre du jour. Les membres du jury devront alors décider s’il y a lieu ou pas de contraindre les exploitants à rembourser ou non les 6.000 euros qui leur ont été accordés pour ouvrir leur magasin-restaurant. Dans l’immédiat, Martine Cornelis se dit attristée par la fermeture de ce commerce « qui était bien parti. C’est dommage car c’était un projet auquel on croyait beaucoup ».

    Source > Marie-Claire Gillet en ligne libre sur > https://huy-waremme.lameuse.be

  • Imprimer

    « HYPSO », LA NOUVELLE BOUTIQUE GRAND PUBLIC D’ELISE À HANNUT

    Une nouvelle boutique, prénommée Hyspo, vient d’ouvrir au numéro 3 sur la Grand-Place à Hannut.

    À sa barre, on retrouve Élise Godin, 26 ans, qui entend bien faire de son « bébé » une adresse shopping de référence pour tous les membres de la famille et toutes les bourses de la région.

     « Notre boutique est ouverte depuis le 9 novembre. C’est un projet que je mène avec mon compagnon. Nous avons eu un vrai coup de cœur pour cet emplacement situé dans le centre-ville.

    Il était à la recherche d’un locataire depuis un moment. S’installer dans une ville qui bouge comme Hannut, c’est top », … La suite pour les abonnés à la version digitale > https://huy-waremme.lameuse.be/478134

    … / … Hypso, c’est un magasin à destination des enfants, des femmes et des hommes. « On a des vêtements pour ados, des choses un peu plus habillées pour la femme active, des tweeds pour les jeunes hommes, des pantalons à poches, des chemises, des chinos très habillés pour aller travailler. »

    La particularité de Hypso, c’est aussi de proposer des vêtements pour les grandes tailles. « Nous en avons jusqu’à la taille 54, explique-t-elle. Notre slogan, c’est … La suite pour les abonnés à la version digitale > https://huy-waremme.lameuse.be/478134

     « La pièce la plus chère à 45 euros »

    Aucune marque connue repérée dans les 100m2 de surface, mais une variété de fournisseurs indépendants. « Nous … La suite pour les abonnés à la version digitale > https://huy-waremme.lameuse.be/478134

    … / … Le commerce a bénéficié de l’opération Créashop (NDRL : aide financière de la région wallonne pour les projets visant à la redynamisation des centres-villes). « On sent qu’ils veulent faire vivre le centre d’Hannut. »

    Par ailleurs, la boutique proposera chaque semaine des petites nouveautés afin de … La suite pour les abonnés à la version digitale > https://huy-waremme.lameuse.be/478134

    Source > S.V sur site non libre > https://huy-waremme.lameuse.be/478134