ECOLO RAPPELLE SON INTERVENTION CONCERNENT LE RALLYE DU 10 MARS 2013 (24/01/2013)

Sans titre.jpgECOLO rappelle son intervention du Conseil Communal du 20 décembre 2012

Lors du dernier Conseil Communal, nos Conseillers Communaux ont émis la demande de rassembler la commission communale sécurité pour aborder l'organisation du rallye de Hannut 2013 (le rallye 2012 n'a pas été autorisé par les pouvoirs communaux pour des raisons administratives).

Le passage des véhicules du prochain rallye de Hannut ne sera pas limité aux chemins de remembrements mais également aux routes de villages. De nombreux riverains et le groupe local ECOLO de Hannut s'interrogent sur certains points relatifs à l’organisation des rallyes automobiles sur nos chemins communaux.

Ainsi, les risques du tracé de la course sont-ils toujours bien mesurés ? Cette année, le rallye empruntera notamment des routes étroites de village, par endroit crevassées, sans trottoir, avec des chicanes multiples et variées.

Certainement intéressantes pour le spectacle, ces rues sont néanmoins déjà difficilement arton1108.jpgpraticables en temps normal ! Les parcourir à du 50 km/ h n’est déjà pas raisonnable. Que dire à 100 ou 120 km/h ? Les pilotes ne sont malheureusement pas tous chevronnés. De plus, le circuit n’est repérable avant la course qu’à vitesse autorisée.

A Blehen, par exemple, combien vont, comme lors de précédents rallyes, rater l’entrée de la double chicane et pénétrer dans une propriété privée? Les comités de village, parfois responsables de portions de circuit, peuvent être assimilés à l’organisateur et mis à la cause si un incident survient. Ne serait-il pas intéressant de se poser la question de la nécessité de mettre ces comités de village en sécurité juridique ?

Des riverains s’inquiètent

La population reçoit-elle les informations appropriées sur les risques encourus ? L’enquête préalable auprès des riverains est menée par ceux-là mêmes qui organisent la manifestation et sont donc tout sauf neutres dans l’opération. Pourquoi cette enquête ne pourrait-elle être réalisée, par exemple, contradictoirement par les agents de quartier des villages traversés, avec une documentation claire sur le sujet? Les riverains pourraient être invités à fournir remarques et suggestions d’amélioration quant à ce qui se passe avant, pendant, et après le passage de la course.

En cas d'intervention en urgence et/ou de problème de santé grave, combien de temps faut-il pour arrêter la course et permettre le passage d’un médecin ou d’une ambulance ? Par exemple, quelles chances peut avoir une personne atteinte d’un infarctus d’être secourue à temps ? Et que de soucis également pour le personnel infirmier qui se rend chez les diabétiques et les personnes alitées.

De plus, quelles sont les mesures de sécurité prises par les organisateurs et la Commune ? Qui repère l’état du parcours avant la course et prend en charge par la suite les dégâts sur l’espace public ? Les autorités communales demandent-elles systématiquement réparation de ceux-ci auprès des organisateurs privés? Et si un particulier constate des dégâts, à qui doit-il s’adresser ?

Des comportements inciviques

anti-dakar-2011.jpgOn peut se demander si les commissaires de course reçoivent une formation spécifique pour gérer les spectateurs téméraires et éméchés qui prennent parfois des risques inconsidérés pour mieux apercevoir les concurrents, ou qui dégradent des propriétés privées. Ne pas tenir compte de ces potentiels comportements inciviques dès la préparation du rallye serait irresponsable.

De même, les suiveurs et l’assistance technique ne respectent pas toujours les vitesses autorisées à travers les villages des alentours, en rejoignant les différents points de la course. Et que dire des spectateurs alcoolisés qui reprennent le volant, après la manifestation, en imitant ceux-là mêmes qu’ils sont venus admirer. Les contrôles policiers sont-ils suffisants ?

Les prix des carburants flambent. Partout des limitations de vitesse s’imposent. Les incitations à utiliser les transports en commun se multiplient. On nous recommande d’économiser l’énergie. De nombreux hannutois se  plaignent de l'état de nos routes dont le pouvoir communal ne cesse de rappeler l'étendue du réseau…  La locale ECOLO de Hannut lance des pistes de réflexion et souhaite qu’un débat soit organisé, que des recommandations et demandes supplémentaires soient formulées aux organisateurs du rallye de Hannut et à ceux qui prennent la responsabilité d’agréer une telle manifestation.

Contact : 249303_374672405949234_673577187_n.jpg

05:00 | Tags : hannut, blog, ecolo, rallye, intervention | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | |