wasseiges

  • WASSEIGES > FERME DE LA DIME > CONCERT « ANNE NIEPOLD TRIO » LE SAMEDI 16 SEPTEMBRE - 20H30

    Dites les gens, ...

    N'oubliez pas que les petits lieux culturels, c'est comme les épiceries  de village : si on veut les conserver, il faut les fréquenter et leur faire visite régulièrement.

    Elles, elles se mettent en quatre pour vous avoir votre petit vin préféré ou votre marque favorite de bonbons à la menthe au goût de madeleine proustienne, nous on se démène sans compter pour vous dégoter de petites (et grandes) merveilles musicales ou théâtrales !

    Cette saison, nous avons un gros défi à relever : faire tourner la Ferme de la Dîme et supporter toutes les charges fixes sans les partager avec la compagnie Transhumance qui a cessé ses activités (pour ceux qui l'ignorent, c'est cette compagnie de théâtre jeune public qui fut à l'origine du projet de programmation à Wasseiges). Ce n'est que si notre salle est pleine chaque soir que nous pouvons y arriver.

    Si vous pensez, comme nous, qu'il serait dommage de perdre un si bel outil culturel, aidez-nous en participant à nos organisations, en diffusant l'info autour de vous, en nous amenant de nouveaux spectateurs.

    Au plaisir de vous accueillir de façon ... royale ! > L'équipe de la Dîme

    LE CONCERT….

    Vous avez peut-être horreur de tous les flonflons, de la valse musette et de l’accordéon…? Anne Niepold, elle, se joue des clichés pour livrer une vision toute personnelle d’un univers où coexistent, hors de tout cloisonnement, musette et swing, jazz et accordéon, musiques populaires et compositions originales. En 2014, avec « musette is not dead » (M.I.N.D.) elle a réconcilié les nostalgiques du Balajo, les amoureux du diato et les aficionados du jazz.

    La voilà partie pour de nouvelles aventures avec le TRIO qu’elle forme avec Hendrik Vanattenhoven (contrebasse) et Etienne Plumer (batterie)- sa section rythmique préférée ! Des thèmes variés venant d’horizons musicaux et culturels divers. Des points cardinaux, fixes et mouvants. Des mélodies d’époques différentes avec lesquelles ils jouent, échangent, improvisent, s’amusent, apportant chacun son background musical personnel.

    Une instrumentation – accordéon diatonique, contrebasse et batterie – qui ne va pas de soi : c’est un nouvel et fragile équilibre de sons et volumes, nécessitant une écoute particulière. Un équilibre tout en délicatesse et tout en 3D – longueur, largeur, hauteur – tantôt rock’n’roll tantôt minimaliste…

    Avec > Anne Niepold, accordéon diatonique – Hendrik Vanattenhoven, contrebasse – Etienne Plumer, batterie.

    Pour écouter c’est ici !

    Réservation

    15€ sur place > 10€ membres > 5€ étudiant -25 ans > 1,25€ Art.27 > Carte de membre 10€

    Formule dîner spectacle> Repas facultatif servi dès 19h, sur réservation : 15€

    FERME DE LA DIME > 248 RUE DU BARON D'OBIN > 4219 WASSEIGES > 081 85 63 74

    NOS AUTRES PROJETS > COMPAGNIE TRANSHUMANCE

    Source > http://www.fermedeladime.net

    Photo Eddy Petroons

  • WASSEIGES: LE SUPERMARCHÉ SPAR A ROUVERT SES PORTES

    Depuis ce jeudi, les portes du Spar de Wasseiges sont officiellement rouvertes.

    Suite à une faillite, il avait été fermé durant quinze mois. Environ deux mois de préparation et quelques travaux de rafraîchissement ont été nécessaires avant la réouverture.

    Depuis ce jeudi, c’est désormais Fabrice Piccini et son équipe de douze personnes qui vous accueillent à bras ouverts au SPAR de Wasseiges. Et le moins que l’on puisse dire c’est que Fabrice a de l’expérience en la matière. «  J’ai 40 ans et ça fait 40 ans que je suis dans un SPAR  » sourit-il. Une affaire de famille à tous points de vue. Ses parents sont les responsables du SPAR de Namur dans lequel il a toujours travaillé avant de reprendre celui de Wasseiges.

    Désormais, il travaille aux côtés, notamment, de son épouse Sophie qui, étant enseignante, est gérante non rémunérée. «  Elle me soutient très fortement, je ne peux que la remercier. Ma fille de 8 ans est aussi très investie dans le projet.  » Un bureau lui est d’ailleurs réservé à côté de celui de son papa. L’équipe ressemble, elle aussi, à une grande famille. Un souhait de Fabrice. «  On essaie de créer quelque chose de familial.

    On est une équipe, j’ai besoin d’eux autant qu’eux ont besoin de moi. L’un ne va pas sans l’autre. Chacun a ses qualités.  » En plus de Fabrice et Sophie, le personnel est composé de dix employés à temps partiel et d’un boucher à temps plein. «  Dans la région, il y avait une demande quant à la présence d’un boucher et d’une viande de qualité.  »

    Elsy Leconte, la responsable charcuterie et fromages.

    Et pour trouver du personnel compétent, Fabrice a été bien épaulé. « Le personnel a été sélectionné avec l’aide de la Mission Régionale de l’Emploi. Ensuite, une fois les … La suite pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/123205

  • CE LUNDI 28 AOUT > « CINÉ TRANSAT » À LA DIME AVEC LE FILM BELGE ‘’ CHEZ NOUS ’’

    20h > projection du film > «CHEZ NOUS»

    Pauline, infirmière à domicile, entre Lens et Lille, s’occupe seule de ses deux enfants et de son père ancien métallurgiste. Dévouée et généreuse, tous ses patients l’aiment et comptent sur elle. Profitant de sa popularité, les dirigeants d’un parti extrémiste vont lui proposer d’être leur candidate aux prochaines municipales.

    Un film de Lucas Belvaux

    Avec Emilie Dequenne, André Dussolier, Guillaume Gouix

    Bande annonce Chez nous

    Dernier lundis de l'été, et rien que du belge, dans une ambiance conviviale et à un prix démocratique

    Petits bonheurs d'été ...

    Septième édition de notre Ciné Transat !

    Pour rappel, nous mettons un grand écran dans la salle, un projecteur vidéo et un bon système de son 4.1.

    A 19h30 chaque lundi - ou presque- ouverture des portes, du bar, de la terrasse. Arrivée des spectateurs munis de leurs transats, fauteuils de jardin et autres systèmes D rivalisant de confort. Salutations, papotes, installation dans la salle, ravitaillement au bar (bières artisanales, jus de fleurs de sureau, petit vin blanc, Simone a Soif, sirop de thé vert à la menthe ...)

    A 20h, projection du film

    Après la projection, réouverture du bar pour ceux qui souhaitent échanger ou juste profiter de la fin de la soirée.

    C'est simple, c'est convivial, c'est riche en découvertes et en rencontres, des petits bonheurs au mitan de l'été.

    Pour ceux qui viennent à vélo ou en Smart, les chaises de la Dîme sont bien sûr à disposition. Et pas de parapluie puisque cela se passe dans notre salle.

    Entrée : 3€

    Article 27 : 1,25€ pour 2 séances

    Les autres films > http://www.fermedeladime.net/?projects=six-lundis

    FERME DE LA DIME > 248 RUE DU BARON D'OBIN > 4219 WASSEIGES > 081 85 63 74

  • CE LUNDI 28 AOUT > « CINÉ TRANSAT » À LA DIME AVEC LE FILM BELGE ‘’ CHEZ NOUS ’’

    20h > projection du film > «CHEZ NOUS»

    Pauline, infirmière à domicile, entre Lens et Lille, s’occupe seule de ses deux enfants et de son père ancien métallurgiste. Dévouée et généreuse, tous ses patients l’aiment et comptent sur elle. Profitant de sa popularité, les dirigeants d’un parti extrémiste vont lui proposer d’être leur candidate aux prochaines municipales.

    Un film de Lucas Belvaux

    Avec Emilie Dequenne, André Dussolier, Guillaume Gouix

    Bande annonce Chez nous

    Dernier lundis de l'été, et rien que du belge, dans une ambiance conviviale et à un prix démocratique

    Petits bonheurs d'été ...

    Septième édition de notre Ciné Transat !

    Pour rappel, nous mettons un grand écran dans la salle, un projecteur vidéo et un bon système de son 4.1.

    A 19h30 chaque lundi - ou presque- ouverture des portes, du bar, de la terrasse. Arrivée des spectateurs munis de leurs transats, fauteuils de jardin et autres systèmes D rivalisant de confort. Salutations, papotes, installation dans la salle, ravitaillement au bar (bières artisanales, jus de fleurs de sureau, petit vin blanc, Simone a Soif, sirop de thé vert à la menthe ...)

    A 20h, projection du film

    Après la projection, réouverture du bar pour ceux qui souhaitent échanger ou juste profiter de la fin de la soirée.

    C'est simple, c'est convivial, c'est riche en découvertes et en rencontres, des petits bonheurs au mitan de l'été.

    Pour ceux qui viennent à vélo ou en Smart, les chaises de la Dîme sont bien sûr à disposition. Et pas de parapluie puisque cela se passe dans notre salle.

    Entrée : 3€

    Article 27 : 1,25€ pour 2 séances

    Les autres films > http://www.fermedeladime.net/?projects=six-lundis

    FERME DE LA DIME > 248 RUE DU BARON D'OBIN > 4219 WASSEIGES > 081 85 63 74

  • WASSEIGES > JOSEPH HAQUIN SERA FAIT BOURGMESTRE HONORAIRE

    L’ancien bourgmestre de Wasseiges, Joseph Haquin, qui a remis son écharpe mayorale à Thomas Courtois au mois de février high_d-20170205-GDRM4H.jpgdernier, recevra le titre de bourgmestre honoraire au cours de la séance du conseil communal de ce mardi 29 août dès 20h, rue Baron d’Obin à Wasseiges.

    Joseph Haquin en reste sans voix. « Je savais que mes collègues avaient fait la demande. J’en suis fier et très honoré. Les choses ne vont pas changer pour autant, mais ça me fait quelque chose. Quand la Région wallonne a rendu son avis, elle a indiqué que mes années de mayorat étaient propres et sans problème.

    Ça me touche. Parce que oui, on a fait son possible sans faire de tralala », réagit-il. Pour l’occasion, un verre sera mis en l’honneur de Joseph Haquin.

  • WASSEIGES CE MERCREDI 23 AOUT > INAUGURATION DE LA NOUVELLE PISTE DE BICROSS

    Ce lundi 07 août était inaugurée officiellement à Meeffe (Wasseiges) une piste de bicross, sport extrême cycliste.

    Ce mercredi 23 invitation à la population !

    Vital Wouters, agent communal, est à l’initiative du projet. « C’était un terrain totalement inoccupé. On a fait un brainstorming pour trouver une idée d’utilisation et c’est là qu’on a décidé de faire une piste de bicross. On voulait y faire quelque chose d’accessible à tous, à tout moment.

    C’est un lieu de loisirs où tous les jeunes peuvent venir. » Un lieu pour les jeunes mais également créé par les jeunes car il a vu le jour dans le cadre de l’opération « été solidaire » ; opération qui permet aux adolescents de réaliser des petits travaux au sein de leur commune et de vivre leur première expérience professionnelle. Cinq adolescents, dont un jeune bénévole, se sont investis dans la réalisation de ce projet aux côtés des ouvriers communaux. C’est le cas d’Eve Angeline Locher (16 ans), unique fille du groupe.

    « On a mis du temps pour le faire, ça fait plaisir de voir le résultat. On sait qu’on l’a fait nous-même, on a aussi été dans la peau des ouvriers communaux pendant plusieurs jours et on réalise que ce n’est pas un métier facile. Je garde vraiment un bon souvenir de cette expérience  », sourit la jeune fille en expliquant cette première expérience professionnelle.

    Le bourgmestre, Thomas Courtois, met l’accent sur l’objectif de la commune dans cette démarche.

    On veut vraiment que les jeunes s’occupent, aient des activités. C’est un projet pour les jeunes, c’est donc … La suite pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/111413

    Source > MARIE LARDINOIS sur > http://huy-waremme.lameuse.be/111413

  • CE LUNDI 14 AOUT > « CINÉ TRANSAT » À LA DIME AVEC LE FILM BELGE « BRABANÇONNE »

    20h > projection du film > «BRABANCONNE»

    Descriptif du film:

    La fanfare flamande Sainte-Cécile et la fanfare wallonne En Avant sont toutes deux sélectionnées pour représenter la Belgique à la grande finale européenne.

    Mais quand le soliste de Sainte-Cécile s’éteint brusquement sur le podium, Elke, la fille du chef d’orchestre flamand, a une idée pour sauver la finale: engager Hugues, le fabuleux trompettiste de leur concurrent wallon.

    Un film de Vincent Bal

    Avec Amaryllis Uitterlinden, Arthur Dupont, Jos Verbist

    Bande annonce Brabançonne

    Six lundis de l'été, et rien que du belge, dans une ambiance conviviale et à un prix démocratique

    Avant cela, pour rappel, le dernier bal de la saison ce vendredi avec Au pied levé. Festif, coloré, sans tambour ni trompette.

    Petits bonheurs d'été ...

    Septième édition de notre Ciné Transat !

    Pour rappel, nous mettons un grand écran dans la salle, un projecteur vidéo et un bon système de son 4.1.

    A 19h30 chaque lundi - ou presque- ouverture des portes, du bar, de la terrasse. Arrivée des spectateurs munis de leurs transats, fauteuils de jardin et autres systèmes D rivalisant de confort. Salutations, papotes, installation dans la salle, ravitaillement au bar (bières artisanales, jus de fleurs de sureau, petit vin blanc, Simone a Soif, sirop de thé vert à la menthe ...)

    A 20h, projection du film

    Après la projection, réouverture du bar pour ceux qui souhaitent échanger ou juste profiter de la fin de la soirée.

    C'est simple, c'est convivial, c'est riche en découvertes et en rencontres, des petits bonheurs au mitan de l'été.

    Pour ceux qui viennent à vélo ou en Smart, les chaises de la Dîme sont bien sûr à disposition. Et pas de parapluie puisque cela se passe dans notre salle.

    Entrée : 3€

    Article 27 : 1,25€ pour 2 séances

    Les autres films > http://www.fermedeladime.net/?projects=six-lundis

    FERME DE LA DIME > 248 RUE DU BARON D'OBIN > 4219 WASSEIGES > 081 85 63 74

  • WASSEIGES INAUGURE SA PISTE DE BICROSS

    Ce lundi était inaugurée à Meeffe (Wasseiges) une piste de bicross, sport extrême cycliste.

    Vital Wouters, agent communal, est à l’initiative du projet. « C’était un 20480014_10214058220468232_6061029524839502929_n.jpgterrain totalement inoccupé. On a fait un brainstorming pour trouver une idée d’utilisation et c’est là qu’on a décidé de faire une piste de bicross. On voulait y faire quelque chose d’accessible à tous, à tout moment.

    C’est un lieu de loisirs où tous les jeunes peuvent venir. » Un lieu pour les jeunes mais également créé par les jeunes car il a vu le jour dans le cadre de l’opération « été solidaire » ; opération qui permet aux adolescents de réaliser des petits travaux au sein de leur commune et de vivre leur première expérience professionnelle. Cinq adolescents, dont un jeune bénévole, se sont investis dans la réalisation de ce projet aux côtés des ouvriers communaux. C’est le cas d’Eve Angeline Locher (16 ans), unique fille du groupe.

    « On a mis du temps pour le faire, ça fait plaisir de voir le résultat. On sait qu’on l’a fait nous-même, on a aussi été dans la peau des ouvriers communaux pendant plusieurs jours et on réalise que ce n’est pas un métier facile. Je garde vraiment un bon souvenir de cette expérience  », sourit la jeune fille en expliquant cette première expérience professionnelle.

    Le bourgmestre, Thomas Courtois, met l’accent sur l’objectif de la commune dans cette démarche.

    B9712817947Z.1_20170807172050_000+GIS9IJB5V.1-0.jpg

    On veut vraiment que les jeunes s’occupent, aient des activités. C’est un projet pour les jeunes, c’est donc … La suite pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/111413

    Source > MARIE LARDINOIS sur > http://huy-waremme.lameuse.be/111413