volontaire

  • Imprimer

    CE MERCREDI 25/10 À HANNUT > CINÉ DOCU TÉMOIN À L’ACADÉMIE > LE FILM « VOLONTAIRE »

    Pour les anciens, actuels et futurs volontaires !

    Fabian, Fernande et Jean-Marie, Régine, Luc… Dans leurs villes, dans leurs villages, la brutalité cachée de la pauvreté et de l’exclusion les touche. Qu’est-ce qui motivent ces personnalités singulières à donner une part de leur temps et d’elles-mêmes pour les autres ? Comment vivent-elles le rêve d’une société plus juste ? Quatre témoignages sans fard, comme une bouffée d’humanité.

    Ce documentaire est le fruit d’une rencontre entre le réalisateur Yves Dorme et l’association Vivre Ensemble autour d’un questionnement commun : qu’est-ce qui motive des personnes à donner une part d’elles-mêmes, de leur temps, de leur vie, pour les autres, pour contribuer à une société plus juste, plus solidaire ? Qu'est ce qui les pousse à faire le premier pas... et à poursuivre sur ce chemin ?

    La combinaison des ressources de Vivre Ensemble, en contact direct avec des associations et des volontaires, et l’expérience d’Yves Dorme, réalisateur de documentaires, nous a amenés à imaginer ce film qui interroge le volontariat, moteur d’actions indispensables à nos sociétés. Entre désir et nécessité, quelle société voulons-nous construire et comment y prendre part ?

    Dans ce film, il n’y aura ni statistiques ni avis d’experts, mais des volontaires tels qu’ils sont dans la vie et tels qu’ils vivent leur implication. Des moments partagés, des témoignages sans fard, sans trucage, sans voix off, pour ressentir l’énergie qui les anime, ce qui les fait bouger. Pendant plusieurs mois, Yves Dorme suit ces personnes dans leur travail en tant que volontaire, mais aussi dans leur vie de tous les jours.

    Ce film s’adresse aux associations, aux écoles et, plus généralement, au grand public ; à toute personne, engagée ou non, prête à se laisser interroger sur le sens de sa relation aux autres et sur notre modèle de société. L’objectif est de mettre en lumière la motivation et le quotidien de bénévoles qui s’impliquent pour une société plus juste. Il montre la diversité de leurs profils et leurs questionnements par rapport à leur engagement.

    Ce film sera un outil pour nourrir les réflexions de chacun sur son engagement social et, en filigrane, sur sa place dans la société.

    Bande annonce à voir sur https://vivre-ensemble.be/Volontaire-bande-annonce  (1min 20) !

    Ce  film documentaire de 54 minutes sera suivi d’un échange avec le réalisateur, Yves Dorme, qui nous fait l’honneur d’être présent lors de la projection à Hannut. Les associations de Hannut auront l’occasion de se présenter très brièvement lors de cette soirée.

    Un film-docu émouvant financé par Vivre Ensemble, organisé par Vivre Ensemble et l’asbl l’Oasis Familiale avec le soutien du Centre Culturel de Hannut.

    A 19h30, le mercredi 25 octobre - salle de spectacle de l’Académie de Hannut > Rue des Combattants, 1 – 4280 HANNUT

    PAF : volontaire, sans obligation

    Infos et réservations possibles : Brigitte Springuel 0485 67 54 84   ou brigitte.springuel.charles@gmail.com

  • Imprimer

    HANNUT MERCREDI 25/10 > CINÉ DOCU TÉMOIN À L’ACADÉMIE > LE FILM « VOLONTAIRE »

    Pour les anciens, actuels et futurs volontaires !

    Fabian, Fernande et Jean-Marie, Régine, Luc… Dans leurs villes, dans leurs villages, la brutalité cachée de la pauvreté et de l’exclusion les touche. Qu’est-ce qui motivent ces personnalités singulières à donner une part de leur temps et d’elles-mêmes pour les autres ? Comment vivent-elles le rêve d’une société plus juste ? Quatre témoignages sans fard, comme une bouffée d’humanité.

    Ce documentaire est le fruit d’une rencontre entre le réalisateur Yves Dorme et l’association Vivre Ensemble autour d’un questionnement commun : qu’est-ce qui motive des personnes à donner une part d’elles-mêmes, de leur temps, de leur vie, pour les autres, pour contribuer à une société plus juste, plus solidaire ? Qu'est ce qui les pousse à faire le premier pas... et à poursuivre sur ce chemin ?

    La combinaison des ressources de Vivre Ensemble, en contact direct avec des associations et des volontaires, et l’expérience d’Yves Dorme, réalisateur de documentaires, nous a amenés à imaginer ce film qui interroge le volontariat, moteur d’actions indispensables à nos sociétés. Entre désir et nécessité, quelle société voulons-nous construire et comment y prendre part ?

    Dans ce film, il n’y aura ni statistiques ni avis d’experts, mais des volontaires tels qu’ils sont dans la vie et tels qu’ils vivent leur implication. Des moments partagés, des témoignages sans fard, sans trucage, sans voix off, pour ressentir l’énergie qui les anime, ce qui les fait bouger. Pendant plusieurs mois, Yves Dorme suit ces personnes dans leur travail en tant que volontaire, mais aussi dans leur vie de tous les jours.

    Ce film s’adresse aux associations, aux écoles et, plus généralement, au grand public ; à toute personne, engagée ou non, prête à se laisser interroger sur le sens de sa relation aux autres et sur notre modèle de société. L’objectif est de mettre en lumière la motivation et le quotidien de bénévoles qui s’impliquent pour une société plus juste. Il montre la diversité de leurs profils et leurs questionnements par rapport à leur engagement.

    Ce film sera un outil pour nourrir les réflexions de chacun sur son engagement social et, en filigrane, sur sa place dans la société.

    Bande annonce à voir sur https://vivre-ensemble.be/Volontaire-bande-annonce  (1min 20) !

    Ce  film documentaire de 54 minutes sera suivi d’un échange avec le réalisateur, Yves Dorme, qui nous fait l’honneur d’être présent lors de la projection à Hannut. Les associations de Hannut auront l’occasion de se présenter très brièvement lors de cette soirée.

    Un film-docu émouvant financé par Vivre Ensemble, organisé par Vivre Ensemble et l’asbl l’Oasis Familiale avec le soutien du Centre Culturel de Hannut.

    A 19h30, le mercredi 25 octobre - salle de spectacle de l’Académie de Hannut > Rue des Combattants, 1 – 4280 HANNUT

    PAF : volontaire, sans obligation

    Infos et réservations possibles : Brigitte Springuel 0485 67 54 84   ou brigitte.springuel.charles@gmail.com

  • Imprimer

    RAPPEL > 17 APPELS A CANDIDATURES DE SAPEURS-POMPIERS VOLONTAIRES AMBULANCIERS > ZONE DE SECOURS HESBAYE

    Par son conseil de zone, en séance du 15 décembre 2016 et dans le respect des dispositions de l’A.R. du 19 avril 2014 relatif au statut administratif du personnel opérationnel des zones de secours, procède au recrutement :

    De sapeurs-pompiers volontaires ambulanciers.

    Les candidats devront remplir les conditions suivantes :

    1) être belge ou citoyen d'un autre Etat faisant partie de l'Espace Economique Européen ou de la Suisse ;

    2) être âgé de 18 ans au minimum ;

    3) avoir une conduite conforme aux exigences de la fonction visée. Le candidat fournit un extrait de casier judiciaire délivré dans un délai de trois mois précédant la date limite de dépôt des candidatures ;

    4) jouir des droits civils et politiques ;

    5) satisfaire aux lois sur la milice ;

    6) être titulaire du permis de conduire B ;

    7) être titulaire d'un certificat d'aptitude fédéral du cadre de base ou du cadre supérieur, tel que visé à l'article 35 de l’A.R. du 19 avril 2014 relatif au statut administratif du personnel opérationnel des zones de secours (excepté pour les professionnels d’une autre zone de secours qui souhaitent devenir volontaire) ;

    8) rejoindre un des deux postes incendie et de secours de la zone de secours dans un délai de 7 minutes maximum en respectant le code de la route lors du trajet vers le poste concerné ;

    9) être détenteur du brevet d’aide médicale urgente de secouriste ambulancier ;

    10) être détenteur du brevet B01 (sapeur-pompier).

    Les conditions 1 à 8 doivent être remplies à la date de la clôture des candidatures (le 29 mai 2017 à 16h00).

    Les conditions 9 et 10 devront être remplies avant la date de fin de stage.

    Les deux postes de secours de la Zone de Secours Hesbaye sont :

    • Poste de secours de Hannut (rue Joseph Wauters 65 à 4280 Hannut): 17 volontaires à recruter.
    • Poste de Secours de Waremme (rue E. Malvoz, 34 à 4300 Waremme) :

    17 volontaires à recruter.

    L’acte de candidature doit être accompagné des documents suivants :

    Une lettre de motivation ;

    Un extrait du casier judiciaire délivré dans un délai de trois mois précédant la date limite de dépôt des candidatures ;

    Le certificat d’aptitude fédéral visé à la condition 7 ;

    Le brevet d’aide médicale urgente de secouriste ambulancier si le candidat le possède déjà (condition 9) ;

    Sous peine de nullité, les candidatures doivent être :

    - soit adressées par courrier recommandé au siège de la Zone de secours, à l’attention du service de gestion des ressources humaines, rue Joseph Wauters, 65 à 4280 Hannut, au plus tard le 29 mai 2017 à minuit, le cachet de la poste faisant foi ;

    - soit déposées, contra accusé de réception, au siège de la Zone de secours, à l’attention du service de gestion des ressources humaines, rue Joseph Wauters, 65 à 4280 Hannut, au plus tard le 29 mai 2017 avant 16h00.

    Le recrutement est subordonné à la réussite d’un concours et d’un examen médical éliminatoire, tel que précisé à l’article 26 de l’arrêté royal du 28 mai 2003 relatif à la surveillance de la santé des travailleurs.

    Le concours consiste en un entretien oral destiné à évaluer la motivation, la disponibilité et la conformité du candidat avec le descriptif de fonction et la zone.

    Les candidats sont admis au stage de recrutement par le conseil dans l’ordre de classement au concours. Pour être déclaré lauréat, le candidat doit obtenir au moins 60 % au concours.

    A l’issue du stage et si l’évaluation est favorable, le stagiaire volontaire est nommé pour une période de six ans, renouvelable.

    L’agent nommé devra, aussi longtemps qu’elles seront nécessaires à l’exercice de ses fonctions, remplir les conditions de maintien de domiciliation, permis, brevets, badges et certificats énoncés dans le présent appel à candidatures.

    Les candidats ayant réussi le concours et qui ne seraient pas placés en position utile verront leur candidature versée dans une réserve de recrutement, pour une période de deux ans, conformément à l’article 37 par. 2 de l’A.R. du 19 avril 2014 relatif au statut administratif du personnel opérationnel des zones de secours.

    En annexe : le descriptif de fonction des sapeurs-pompiers ambulanciers.

    Toute information complémentaire peut être obtenue en contactant le service de gestion des ressources humaines, Madame SARTON L. (019/600 262 ou grh@pompiershesbaye

    En annexe & à télécharger le document COMPLET avec la > Description de fonction du Sapeur-pompier ambulancier > le document > Appel à candidature sapeurs-pompiers volontaires ambulanciers.pdf

    Source > Zone de Secours Hesbaye > Rue Joseph Wauters, 65 > 4280 HANNUT

    Tél.: 019/60.54.20 > Email: info@pompiershesbaye.be  >

    Site : http://www.pompiershesbaye.be

  • Imprimer

    HANNUT OU WAREMME : ENVIE D'ETRE SAPEUR-POMPIER ? POURQUOI PAS VOUS ?

    Vous avez toujours voulu rejoindre les rangs des hommes du feu ?

     C’est possible. Vous pouvez vous inscrire en ligne pour déposer votre candidature.

    Sur > http://www.hannut.be/15797/

    Le pompier volontaire assure des tâches extrêmement variées. Il peut, par exemple, effectuer des missions de lutte contre l’incendie mais aussi réaliser des travaux logistiques ou des opérations de sauvetage ou d’assistance aux personnes.

    Il s’engage pour une période de 6 années renouvelables et est rémunéré en fonction de ses prestations, sur base d’un taux horaire identique à celui des pompiers professionnels.

    Voir le document des « Conditions » sur > http://www.hannut.be

    Source > http://www.hannut.be

  • Imprimer

    WASSEIGES: INCENDIE VOLONTAIRE D'UNE MAISON ABANDONNEE

    749313807_ID8319653_webincendie_102042_H4695H_0.jpgLa nuit dernière, rue de Crocq, à Wasseiges, un incendie a éclaté dans une maison inhabitée, en cours de rénovation. Le feu a pris à l’arrière, au niveau de la véranda dans laquelle du mobilier (fauteuil et divan) était entreposé. A l’arrivée des pompiers de Hannut, le feu s’était déjà communiqué au 1er étage.

    Vu l’absence de source de chaleur, à l’intérieur de la maison, tout laisse à penser qu’il s’agit d’un incendie volontaire.

    Selon les voisins, l’immeuble était régulièrement squatté.

    Une enquête est ouverte;

    En savoir plus dans La Meuse H-W de ce jour

    Source > Sudpresse > Mis à jour le Vendredi 16 Novembre 2012 à 10h22

  • Imprimer

    HANNUT: INCENDIE À L'ÉCOLE “ LES LAURIERS ”

    671980268_ID7775444_laurierspho_180304_H3WDFE_0.JPGLes pompiers de Hannut ont été appelés vers 2h30. DR

    Un incendie s’est déclaré dans la nuit de samedi à dimanche dans les locaux de l’école d’enseignement spécialisé des “Lauriers”, située dans la rue des Aisnes, à Hannut. L’origine du sinistre pourrait être criminelle.

    Les pompiers de Hannut ont été appelés à intervenir dimanche matin vers 02h30, à l’école d’enseignement spécialisé des “ Lauriers ”, située dans la rue des Aisnes, au centre de la localité.

    Deux classes qui se trouvaient dans un bâtiment préfabriqué ont été détruites.

    Les pompiers ont pu préserver le bâtiment principal et personne n’a été blessé.

    Certains éléments laissent supposer que le sinistre pourrait être d’origine volontaire.

    L’école dont les classes ont été détruites par les flammes ce week-end sera ouverte ce lundi. “Tous les enfants seront pris en charges dans les murs de l’établissement”, confirme Muriel Vigneron directrice de l’enseignement fondamental.

    Après un week-end particulièrement éprouvant, la direction de l’école fondamentale d’enseignement spécialisé “ Les Lauriers ” à Hannut confirme que tous les enfants seront accueillis dans de bonnes conditions. “ Le réfectoire des petits sera converti en classes pour les quatre semaines de l’année scolaire qui restent à couvrir. Le local de religion sera, lui aussi, affecté au remplacement d’une des deux classes perdues dans l’incendie. Les cours philosophiques seront donnés de manière à laisser ce local libre. Par ailleurs, les repas seront servis dans le réfectoire des grands, mais en deux services ”, explique la directrice, Muriel Vigneron.1432824637_ID7774101_pompiers_113042_H3WDEG_0.JPG

    Les locaux endommagés sont déjà sécurisés grâce à l’aide de la cellule d’urgence du service des travaux de la commune de Hannut. “ Le bourgmestre et les autorités communales nous ont épaulés dans cette catastrophe ”, reconnaît la responsable de l’établissement scolaire. “ Le nettoyage de la cour sera terminé quand les premiers enfants arriveront à l’école vers 7 h 30 du matin ”.

    Quant aux circonstances de l’incendie, il est encore beaucoup trop tôt pour confirmer une quelconque origine criminelle. “ Les experts ne sont pas encore descendus sur les lieux et nous n’avons aucun élément permettant de mettre en avant une cause volontaire ou criminelle ”, confirmait encore la chef de l’école.

     

     Plus de détail dans votre journal de ce lundi

    Source > Sudpresse > Publié le Dimanche 3 Juin 2012  Al.D.