voitures

  • CE DIMANCHE 12 NOVEMBRE > QUI PROMÈNE BOBONNE > BALADE OLDTIMERS YOUNGTIMERS

  • BIENTÔT > QUI PROMÈNE BOBONNE > BALADE OLDTIMERS YOUNGTIMERS

  • HANNUT > SECURITE ROUTIERE > 4 ROUES >< 2 ROUES = PAS TROP PRÈS, S’IL VOUS PLAÎT

    Une action du GRACQ sur Hannut du 13 au 22 septembre

    Dépassé par un véhicule qui le frôle à grande vitesse, Matías perd le contrôle de son vélo, touche le trottoir et… se casse la figure. 

    Sonné, il rentre chez lui avec des ecchymoses et une roue tordue. Heureusement, tous les cyclistes ne terminent pas dans le décor après un dépassement dangereux, mais garder au moins un mètre de distance lors d’une telle manœuvre, c’est une règle qu’il convient de rappeler aux automobilistes.

    La vitesse et la masse d’une voiture provoquent un déplacement d’air susceptible de déstabiliser un usager plus léger si celui-ci est frôlé de trop près. Par ailleurs, un cycliste peut avoir à s’écarter de sa trajectoire pour éviter un obstacle (un nid de poule, une portière, etc.). Il convient donc à l’automobiliste de prévoir ces cas de figure, et d’adapter ses dépassements.

    En Belgique, faute d’infrastructure adaptée, il n’est pas rare pour un cycliste de se retrouver sur un tronçon inadéquat, soumis à la bonne conduite des automobilistes. Dans les cas les moins graves, les mauvais dépassements ne se contentent pas de provoquer un sentiment d’insécurité, ils dissuadent aussi certains de monter en selle.

    La distance de dépassement est une préoccupation dans d’autres pays. En Tasmanie, le gouvernement a réalisé une vidéo humoristique, où le respect de la distance de dépassement est comparé aux distances sociales (dans les thermes, le bus, aux urinoirs) : c’est une question de respect. Au Royaume-Uni, l’opération des forces de l’ordre « Be Safe, Give Space. » a rencontré un franc succès. Un policier circulait en civil à vélo et lorsqu’il se faisait dépasser de trop près, l’automobiliste fautif était arrêté plus loin pour recevoir… une leçon ! À l’aide d’un tapis éducatif, un agent de police lui (ré)expliquait les règles de dépassement au lieu de lui donner une contravention. Cette campagne a d’ailleurs séduit l’association cycliste Cycling UK, qui a mené une levée de fonds pour acheter des tapis didactiques pour les forces de l’ordre de tout le pays.

    Et chez nous ?

    Notre code de la route indique qu’un conducteur doit maintenir une distance latérale d’au moins un mètre entre son véhicule et le vélo qu’il dépasse. Toutefois, le GRACQ a profité d’une révision du code de la route pour réclamer la même règle qu’en France : 1 m de distance en agglomération et 1,5 m hors agglomération. Cela en ravira plus d’un, car selon une enquête IBSR, se faire frôler par les automobilistes arrive en troisième position des comportements irritants selon les cyclistes, surtout en Wallonie.

    Convaincu de l’importance de la thématique, et en collaboration avec l’AWSR et la FFBC, le GRACQ lance également une campagne de sensibilisation sur ce sujet. Elle est le résultat d’un processus participatif : le thème a été choisi en AG, et le message et les outils ont été déterminés par les membres lors d’une réunion et ensuite via un sondage envoyé à l’ensemble de nos locales. Résultat ? Une vidéo d’animation humoristique va être diffusée sur le web (nous comptons sur vous pour la relayer massivement !).

    Un autocollant a également été créé. Décollable sans laisser de traces, il permettra aux automobilistes de se montrer solidaires des cyclistes tout en diffusant le respect de la règle de dépassement. Posez-le dès aujourd’hui sur votre vitre arrière ! Vous n’avez pas de voiture ? Offrez l’autocollant à un ami, un voisin.

    Vous souhaitez en distribuer ? Contactez-nous (info@gracq.org). > Le site > https://www.gracq.org/ > Sur Facebook > https://www.facebook.com/gracq/

    MERTZ

     (Autocollants disponibles à l’administration communale de Hannut à partir du 13/09)

    À vous de jouer

    Distances de dépassement

    Respecter la distance autorisée lors d’un dépassement est essentiel pour garantir la sécurité des cyclistes, ici comme ailleurs. La législation diffère d’un pays à l’autre, mais on constate qu’en de nombreux endroits du monde, des associations cyclistes soulignent l’importance d’objectiver et de rappeler la règle. Respecter la distance légale, réduire sa vitesse, c’est un minimum.

    Vous êtes également sensible à cette problématique ? Le GRACQ vous propose d’agir !

    Basée sur les idées et les demandes formulées par nos membres et sympathisants, notre campagne « distance de dépassement » se compose d’outils, soit autant de leviers à actionner pour améliorer la sécurité sur les routes pour tous

    Identifions-nous 

    En posant à l’arrière de votre voiture l’autocollant « 1m », vous signalez aux cyclistes que vous les respectez, mais vous rappelez aussi la règle à tous les automobilistes qui vous suivent ou qui s’arrêtent derrière vous à un feu rouge ou dans les bouchons. Rien ne vous oblige à garder cet autocollant ad vitam… vous pourrez au moment souhaité l’enlever sans peine, car il ne laisse pas de trace sur la vitre !

    Source > Ph.L.-GRACQ Hannut

  • 300 VÉHICULES ABANDONNÉS EN 2016 SUR LES AUTOROUTES

    Selon le ministre des Travaux publics Maxime Prévot, quelque 300 véhicules sont ainsi abandonnés chaque année le long des autoroutes wallonnes.

    Selon les calculs de la sécurité routière, le temps de survie sur la bande d’arrêt d’urgence d’une autoroute oscille entre 15 et 20 minutes. Les véhicules qui stationnent longtemps présentent donc un danger particulier. Selon le ministre des Travaux publics Maxime Prévot, quelque 300 véhicules sont ainsi abandonnés chaque année le long des autoroutes wallonnes. Le gestionnaire de la voirie procède donc à leur évacuation dans les meilleurs délais, via la police fédérale de la route et les dépanneurs privés.

    Aux frais du propriétaire

    « C’est l’article 51.1 du code de la route. Si le propriétaire est absent, le policier peut faire procéder au déplacement du véhicule aux frais du conducteur  », précise-t-on à la police. Et si cela se passe alors que vous étiez parti à pied chercher du carburant, il ne reste plus qu’à appeler le 101 à votre retour. En principe, la permanence devrait pouvoir vous indiquer vers quelle destination votre voiture a été emmenée. Les véhicules enlevés sont, en principe, confiés aux communes avoisinantes.

    Le cabinet … La suite en ligne pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/101591

  • BERTREE (HANNUT) 13 VOITURES SUR 27 VENDUES AUX ENCHÈRES

    L’autobianchi? Pas vendue.

    À Hannut, la vente aux enchères de voitures ancêtres organisée par la maison Legia Auction de Cras-Avernas a connu un beau succès de foule. Entre 150 et 200 personnes se sont déplacées le jour de la vente.

    Par contre, au niveau de la vente, le bilan est un peu plus mitigé. « Treize voitures sur 27, essentiellement les moins chères, sont parties. Ce n’est pas le succès espéré. Mais nous avions peut-être des attentes trop exagérées », relativise Vincent de Lange qui exploite la salle de vente avec Bruno de Wasseige.

    Le prix le plus bas a été proposé pour une Alfa Roméo 33 Indy. Elle a été adjugée à 1.300 euros. Le prix le plus haut est allé encore à une Alfa Roméo, un coupé sport 4 portes, modèle Sprint. Elle a été acquise pour 12.500 euros, soit le double du prix estimé au départ.

    Par contre, pas de candidats pour l’Autobianchi bianchina Panoramica de 1969. Ni pour la Ferrari 308 GTS rendue célèbre par son apparition dans la série télévisée « Magnum ». « Je pense que là on a commis une erreur de jeunesse, se raisonne Vincent de Lange. « Le prix demandé se situait entre 60 et 70.000. Pour un véhicule qui ne roulait pas, je pense que les amateurs n’ont pas voulu prendre le risque. Peut-être que si on l’avait vendue à un prix plus raisonnable, 10 à 15.000 euros en moins, les choses auraient été différentes. »

    C’est la première fois que Legia Auction s’essayait à la vente de voitures ancêtres. Cette première expérience ne les a pas découragés pour autant. « Je pense qu’il y a une place à prendre. On n’exclut pas d’en proposer une nouvelle au printemps prochain. » … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 04/07/2017

    Source > Marie-Claire GILLET sur > votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 04/07/2017

    L’article d’annonce de la vente sur ce blog > http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive

    L’article complet pour les abonnés à la version digitales sur > http://huy-waremme.lameuse.be/99808

  • HANNUT: DEUX VOITURES VOLÉES LORS D'UN CAMBRIOLAGE PENDANT LE SOMMEIL DES PROPRIÉTAIRES

    Ce samedi, vers 11 heures, la zone de police Hesbaye Ouest a constaté le vol de deux véhicules dans une habitation située rue Hubert Larock à Hannut.

    Selon les premières constatations, les auteurs sont entrés dans le garage via une porte non-verrouillée durant la nuit, alors que les propriétaires des lieux étaient endormis.

    Ils ont ensuite pénétré dans la maison en passant par ledit garage. Le foyer ne présente pas de trace de fouille : les individus ont pris ce qu’ils avaient à portée de main, dont les clés des deux véhicules des propriétaires.

    Les cambrioleurs ont donc pris la fuite à bord d’une BMW 216 et d’une Citroën C4 Picasso. Cette dernière voiture a été retrouvée par la zone de police SamSom (Sambreville-Sombreffe) durant le week-end.

    Une enquête est en cours concernant la seconde voiture.

    Source > Rédaction en ligne libre sur > http://www.lameuse.be/1866885 > Illustration > GOOGLE

  • CE 25 MAI À POUCET (HANNUT) > BALADE ANCÊTRES ET DE PRESTIGE

    Propriétaire d'une voiture ancêtre ou de prestige? À vos agendas!

    Pour la 1ère année, le comité de village de Poucet organise une balade le jeudi 25 mai 2017 à l'occasion de sa traditionnelle fête de village de l'ascension.

    Nous mettons tout en œuvre afin de vous offrir une agréable balade au travers de nos campagnes (entre 80 et 100km). L'occasion pour les propriétaires de se rencontrer, de discuter, de partager un chouette moment en toute simplicité et convivialité!

    Au programme:

    Dès 8h00 : accueil des participants et petit déjeuner dans la salle du village - rue des mayeurs, 15 à 4280 Poucet (Hannut)

     8h30: débriefing

     9h00: départ des voitures pour la balade au road-book

    12h30> 13h30 Les voitures seront visibles sur le site du Poucetof !

    Aux alentours de 13h: retour des participants, repas barbecue

     15h00: Remise des prix

    Durant toute l'après-midi activités diverses, spectacle de magie réalisé par Carl Valentin, Fanfare Royale "le Progrès", bar cocktails, pêche aux canards, château gonflable,... de quoi ravir petits et grands!

    Pack à 65€ comprenant : l'inscription de la voiture (équipage de 2 personnes), le petit déjeuner, 2 repas barbecue, 2 apéritifs, 2 boissons, un petit questionnaire jeu et le road-book.

    Accompagnant supplémentaire adulte: 30€ (repas compris)

     Accompagnant supplémentaire enfant: 12€ (repas enfant compris)

    => Parking sécurisé réservé uniquement aux véhicules participants à la balade.

    Renseignements et inscriptions (noms équipage, marque, modèle et année de la voiture) (+ personnes supplémentaires éventuelles) pour le 22/05/2017 par téléphone - Rigaux Mélanie : 0495/74.60.10 ou par email - rigauxmelanie@hotmail.com

    L'inscription ne sera validée qu'après le versement complet du montant de l'engagement sur le compte : BE76 0635 9149 2695 avec la mention "balade + noms équipage" pour le 22/05/2017.

    Nous contacter... > Rigaux Mélanie : 0495/74.60.10 & Ide Francis : 0498/71.76.09

    En espérant pouvoir passer une agréable journée en votre compagnie

  • LA WALLONIE A INSTALLÉ DES LOGICIELS ESPIONS DANS 3.100 VOITURES

    Sur base volontaire, la Wallonie a équipé 3.100 voitures d’un logiciel espion pour accroître la mobilité et la sécurité routière.

    Ces machines ont donné leurs tout premiers résultats.

    Maxime Prévot, ministre wallon des Travaux publics et de la Sécurité routière (cdH), a lancé une collaboration entre la Wallonie et la société IBM pour mener un projet de recherche en vue d’accroître la mobilité et la sécurité routière sur les routes wallonnes. La raison de cette démarche? Les informations en la matière disponibles via des études sont insuffisantes. Il leur fallait donc de nouveaux outils.

    Ce nouvel outil est quelque peu étonnant. Depuis 2015, les autorités wallonnes ont équipé un peu plus de 3.100 véhicules du groupe PSA (Peugeot, Citroën et DS) d’une sorte «logiciel espion». Ce boîtier peut être activé à distance, il est alors capable d’enregistrer et de communiquer un grand nombre d’informations. Les données fournies par le logiciel sont entièrement anonymes et les automobilistes équipés sont des volontaires.

    «Le projet a été lancé pour mi-décembre 2015 pour une durée de 15 mois et pour un montant total de 175.000€ TVAC. Une zone d’analyse d’environ 2.000 km² située dans la province de Liège a été définie», explique le cabinet de Maxime Prévot. «À ce jour, ce sont plus de 15 millions de points de mesure qui ont déjà été enregistrés. Dans un premier temps, trois axes de recherche ont été définis: l’analyse de vitesse, l’identification de zones à risque et l’étude des carrefours. À terme, ces renseignements complémentaires permettront de disposer d’une carte de la vitesse réelle pratiquée sur l’ensemble du réseau routier et de poursuivre l’identification des zones à risque sur base d’information objectivée comme le déclenchement d’airbags, de l’ABS ou de l’ESP. Cela nous permettra aussi d’améliorer la gestion et la régulation des carrefours».

    > Retrouvez l’intégralité de cet article dans nos éditions digitales.

    Source > Alison Vlt. Sur site libre > http://www.sudinfo.be/1826293 > Illustration REPORTERS