viol

  • Imprimer

    HANNUT: ACCUSE DU VIOL DE SA COUSINE DE 11 ANS

    921003621_B974839281Z_1_20150220195358_000_GU14199B7_1-0.jpg

    Michael, 23 ans, est accusé d’avoir violé sa cousine alors qu’elle n’avait que 12 ans.

    La petite a dû être conduite à l’hôpital, traumatisée avec de grosses lésions vaginales. La famille de l’enfant estime que les deux cousins étaient en couple !

    Michaël, 23 ans, a comparu ce vendredi devant le tribunal correctionnel de Huy. Le jeune homme est accusé d’avoir, au moins à deux reprises, abusé de sa jeune cousine alors qu’elle n’avait que 11.

    Les faits démarrent le 9 septembre 2011. La petite, que nous  LIre la suite ici ...

    Source > Rédaction en ligne sur > http://www.sudinfo.be/1218668 > Photonews

  • Imprimer

    HANNUT: LE MANDAT D'ARRÊT DU VIOLEUR A ÉTÉ PROLONGÉ

    324703922_B971714070Z_1_20131231160653_000_GPK1NM3NM_1-0.jpg

    Le 23 octobre dernier, une Hannutoise de 69 ans a déposé plainte contre son voisin pour des faits de viol.

    Selon elle, il aurait abusé d’elle en se servant de la ruse, et elle a déposé plainte. Interrogé, l’homme a nié les faits, mais les éléments contre lui semblaient suffisamment probants pour qu’il soit incarcéré en détention préventive

    Lors de son dernier passage devant la Chambre du conseil, le juge avait ordonné sa remise en liberté, mais le Parquet de Huy avait choisi de faire appel de la décision.

    En appel, cette fois, la demande du Parquet a été entendue et le Hannutois d’une quarantaine d’années restera en prison, jusqu’à son prochain passage devant la chambre du conseil, en janvier au moins.

    Pour rappel, la Hannutoise de 69 ans avait affirmé n’avoir jamais consenti à des rapports sexuels avec l’homme qui vivait dans l’appartement en dessous du sien. Lui de son côté, prétend qu’elle était tout à fait d’accord et qu’il n’y a pas d’abus.

    L’article d’annonce du 26/10/2013 > ICI

    Source > Rédaction en ligne sur > http://www.sudinfo.be/892643

  • Imprimer

    UN HANNUTOIS COUPABLE D'AVOIR VIOLÉ UNE ADO DE 14 ANS ATTEINTE DE DÉMENCE DANS LE GARAGE DE SES PARENTS

    201840524_B971459920Z_1_20131122131239_000_G7K1I39PE_1-0.jpg

    Un Hannutois a été condamné vendredi à une peine de trois ans de prison par le tribunal correctionnel de Huy.

    Il est reconnu coupable du viol d’une adolescente souffrant de déficience mentale. Le tribunal a prononcé l’arrestation immédiate.

    Le prévenu est reconnu coupable du viol d’une jeune fille de 14 ans. Les faits se sont produits dans le garage des parents de la victime le 11 juillet 2011.

    Le prévenu n’est pas venu répondre des faits devant le tribunal. C’est ce qui a convaincu le tribunal de prononcer l’arrestation immédiate. «Il y a lieu de croire que le condamné tente de se soustraire à l’exécution de la peine», a déclaré le juge.

    Le prévenu avait été entendu par la police et avait nié les faits. L’expert qui a entendu la victime a considéré que les déclarations de cette dernière étaient hautement crédibles et que sa déficience mentale la rend incapable d’inventer un tel scénario.

    Au civil, le tribunal a accordé à la jeune fille 5.000 euros à titre définitif.

    Source > Belga par Françoise De Halleux > http://www.lameuse.be/864646

  • Imprimer

    HANNUT: VIOLÉE À 69 ANS PAR SON VOISIN

    347675053.jpg

    Une dame aurait été violée mercredi passé à Hannut.

    La victime, une Hannutoise âgée de 69 ans, aurait subi une agression sexuelle de la part de son voisin. « J’ai été avisé de la plainte mercredi soir. Il s’agirait d’un viol par ruse », nous explique le substitut chargé du dossier.

    Un viol par ruse est, par exemple, le fait de faire boire sa victime, de sorte qu’elle ne soit plus en état d’accepter ou de refuser une relation sexuelle. Selon le Parquet de Huy, la victime a bien subi un préjudice corporel, et avait des séquelles après les faits. Cependant, elle n’a pas été gravement blessée. L’homme qui l’aurait agressée est âgé d’une quarantaine d’années. Il habite dans le même immeuble à appartements que la Hannutoise.

    Il nie actuellement les faits qui lui sont reprochés.

    La suite dans La Meuse Huy-Waremme d’hier vendredi.

    Source > Rédaction en ligne de DR sur > http://www.sudinfo.be/842847 Photo prétexte

  • Imprimer

    HANNUT: IL ENTRAÎNE UNE GAMINE DE 14 ANS DANS LE GARAGE POUR LA SODOMISER

    786145454.jpg

    La victime est une jeune fille de 14 ans, légèrement retardée mentalement

    Les faits se sont déroulés le 11 avril 2011. Kevin, un étudiant d’une vingtaine d’années se trouvait chez un de ses amis, à Hannut. Son ami a deux jeunes sœurs. Dont une, Jessica, qui est légèrement retardée mentalement.

    Pendant que son ami jouait sur son ordinateur, Kevin a réussi à attirer la jeune Jessica, 14 ans et l’a sodomisée de force.

    Pour ces faits, le jeune Kevin risque une peine de prison de trois ans ferme. Il n’était pas présent pour se défendre, il n’aura donc pas droit à un sursis probatoire pour soigner ses pulsions.

    Source Rédaction en ligne de CR sur > http://www.sudinfo.be/838200

  • Imprimer

    LINCENT: "MES TROIS FILLES ONT ÉTÉ VIOLÉES DANS LE FOYER POUR MINEURS, LE BOCAGE"

    2036136707_ID8035548_viol1_184619_H41F1U_0.jpgLes 3 filles d’Isabelle sont placées dans le foyer, le Bocage à Lincent. Elles ont été violées par des mineurs d’âge. Dernière en date: Leslie, 10 ans, violée ce 16 août. La maman a déposé plainte contre le jeune homme et va entamer une procédure contre le Bocage.

    Isabelle n’en peut plus. Cette maman ne passe pas une nuit sans pleurer. La boule au ventre, elle nous lâche: “ Mes trois filles ont été violées ”. Photo de Gaëlle, Vanessa et Leslie en main (prénoms d’emprunt), elle ne cesse de se battre pour récupérer ses trois filles. Pourtant, celles-ci sont censées être dans un environnement ultra protégé. Suite à des violences de leur père, le tribunal de la jeunesse a décidé, il y a six ans, de les placer dans le foyer le Bocage, à Lincent. À partir de ce moment, l’horreur commence pour Isabelle et ses filles.

    “ Ça a commencé avec Véronique, dès qu’elle est entrée. Elle a subi des attouchements. Puis, ça a été au tour de Gaëlle. Elle s’est fait violer à 3 reprises en seulement un mois. Chaque fois j’ai porté plainte. Les garçons ont été reconnus coupables et ont été écartés du foyer ”. Ce 16 août, c’est une nouvelle catastrophe qui s’abat sur la maman et sa petite dernière, Leslie, 10 ans.

    “ La directrice du foyer m’a téléphoné. Je sentais que quelque chose n’allait pas. Elle voulait venir chez moi... Elle m’a annoncé qu’un garçon du centre, mineur d’âge, avait violé Leslie. Il a dit à ma fille qu’il voulait lui montrer quelque chose pour l’attirer dans un endroit calme. C’était des images pornographiques sur son GSM. Il l’a sodomisé derrière le bâtiment ”.

    Plus d’informations dans les éditions papiers de Sudpresse.

    Source > Sudpresse > Publié le Samedi 25 Août 2012 à 10h54 Photo: D.T