vendalisme

  • Imprimer

    HANNUT > LE QUARTIER DU VICINAL VANDALISÉ

    De petits plaisantins, armés de bombes de couleurs, se sont amusés à « repeindre » le quartier du vicinal, à Hannut, ce week-end.

    Plusieurs riverains ont constaté des dégradations sur leurs biens mais aussi sur la voie publique.  « J’ai effectivement été prévenu de ces faits, indique Manu Douette, le bourgmestre hannutois. On me rapporte quelques « tags » ou traces de peinture rouge sur des barrières mais aussi sur le canon du Monuments aux morts notamment. »

    Des photos ont été publiées sur les réseaux sociaux. On y voit également des panneaux de signalisation et des marquages de dos d’âne peinturlurés. Certains internautes font par ailleurs état de pierres bleues, poubelles et portes de garage abîmées.

    « J’ai conseillé aux victimes de faire des photos de leurs dégâts et d’aller porter plainte à la police. Celle-ci est au courant. Une enquête de voisinage sera réalisée et des rondes complémentaires de la police sont prévues ces quelques nuits à venir », annonce le mayeur, qui portera plainte au nom de la commune notamment pour le Monument aux morts. « On le sablera pour qu’il retrouve son aspect d’origine. »

    Manu Douette ne désespère pas de retrouver les coupables. « On avait bien retrouvé les auteurs des actes de vandalisme à Villers-le-Peuplier... »

    Source en ligne libre de A.G. > https://huy-waremme.lameuse.be

  • Imprimer

    VANDALISME AU TERRAIN DE FOOTBALL DE HANNUT

    PLUSIEURS DÉGRADATIONS CONSTATÉES

    Ce n’est pas une première : le stade de football Ducarme de Hannut a, une fois de plus, été victime d’actes de vandalisme.

    Selon la police de la zone Hesbaye-Ouest cela fait d’ailleurs plusieurs semaines qu’il y a des dégradations à cet endroit.

    Ainsi, hier matin, à 11h30, une série de dégâts ont dû y être constatés par les forces de l’ordre.

    Tout d’abord, la barrière à l’entrée du stade avait été cassée.

    La porte du chalet avait également été fracturée.

    Un bâtiment adjacent a aussi été victime de ces dégradations. En effet, la police a remarqué que sa vitre ainsi que sa porte avaient été cassées.

    En outre, la zone Hesbaye Ouest explique que … la suite sur le journal LA MEUSE de ce 09/06/2016

    Source > DR sur le journal LA MEUSE de ce 09/06/2016