valoriser

  • INFO BOULOT > COMMENT VALORISER VOS TALENTS

    JR_145_95_scoutsleaderskills2_web.jpgLa fédération scoute a mis au point un outil pour évaluer les anciens animateurs en quête d’un job. Les meilleurs profils à recruter sortiraient-ils des mouvements de jeunesse? C’est un peu ce qui ressort d’une enquête de la Fondation roi Baudoin qui a interrogé à ce sujet de jeunes chefs d’entreprise.

    L’idée de la Fondation était de déterminer comment disposer dans le futur d’un meilleur vivier de collaborateurs motivés. Une étude a été menée sur le sujet et elle a débouché sur une liste de vingt-cinq recommandations. L’une d’elle: “ valoriser l’engagement et l’expérience dans le secteur associatif et encourager la participation aux mouvements de jeunesse ”.

    On comprend que les responsables de l’asbl Les Scouts (Fédération des scouts Baden-Powell de Belgique) aient pris la balle au bond. “ La débrouillardise, la recherche d’idées et la prise d’initiatives sont précisément des qualités que l’animateur scout se doit de posséder, comme le sens de la communication, la gestion des relations humaines, le coaching... ” explique Annick Hoornaert, la responsable des relations extérieures de l’asbl. “ Autant de qualités que le monde de l’entreprise apprécie énormément, mais que beaucoup ne pensent pas ou ne savent pas mettre en évidence dans leur curriculum vitae ou lors de leurs entretiens d’embauche ”.

    S’évaluer en ligne > “ C’est pourquoi, en collaboration avec la fédération scoute du nord du pays et avec l’aide de deux universités, nous avons prolongé le travail ”, poursuit Annick. Le “ Scout leader skills ” est un outil en ligne, qui permet aux animateurs scouts d’évaluer leurs compétences. Parviennent-ils à résoudre rapidement les conflits ou à motiver tout le monde aux activités? Cent questions leur sont posées. Ils doivent répondre par “ jamais ”, “ parfois ”, “ souvent ” ou “ toujours ”, en fonction de leur propre expérience.

    Cet outil tout neuf vient d’être proposé aux 25.000 animateurs que comptent les deux fédérations et le sera très prochainement aux 45.000 autres qui les ont quittées ces trois dernières années.

    “Après, l’utilisateur reçoit en retour son bilan de compétences sous forme d’analyse personnalisée. À lui alors d’y réfléchir afin d’en tirer le meilleur profit. La prise en compte de ses talents aidera l’animateur à s’orienter, à avoir des arguments pour se mettre en valeur et donc à trouver plus facilement un job. ”

    Source > http://www.jobsregions.be > Publié le 26/05/2012Tags : tuyau de la semaine