vacances

  • MAISON DES JEUNES DE HANNUT > ACTIVITÉS & STAGES À VENIR …

    La MJH propose aux jeunes des activités, sorties, ateliers, stages, concerts, rencontres… sur deux implantations

    L’une dans le centre-ville de Hannut (sur le site de La Saline), l’autre dans le village d’Avernas-Le-Bauduin.

    PROCHAINEMENT À LA MJH

    Cet été : Stage de musique, de danse, de vidéo youtube, voyage en bosnie et projet à Esneux

    LES ATELIERS

    Musique, danse, créativité, sport… une quinzaine d’ateliers hebdomadaires sont proposés à la MJ durant l’année scolaire. Que vous ayez envie de vous essayer à une nouvelle activité ou de vous perfectionner dans un domaine en particulier, vous devriez trouver votre bonheur !

    LES PROJETS

    Les ateliers, activités et événements de la MJ sont souvent les leviers créatifs de projets plus globaux sous-tendus par certaines valeurs. Nous aspirons à faire des jeunes de véritables « cracs », des citoyens responsables actifs critiques et solidaires !

    Avernas (siège social) 1, rue M. Withofs 4280 Avernas-le-Bauduin

    Hannut 51, route de Tirlemont 4280 Hannut

    CONTACT > Tél : 019 51 33 16 - Gsm : 0473 18 43 contact@mjhannut.be

    Facebook

    Twitter

    Youtube

    Le site de la MJH > http://mjhannut.be/ >

  • MOINS D'UN BELGE SUR DEUX PARTIRA EN VACANCES CET ETE ET UN SUR QUATRE TIENT COMPTE DU TERRORISME

    Les Belges seront 47% à partir en vacances durant l’été prochain, soit 10% de moins qu’en 2015, ressort-il mercredi du Baromètre vacances d’Europ Assistance 2016.

    Un compatriote sur quatre sondé indique par ailleurs tenir compte des risques d’attentats dans le choix de sa destination. Il évitera ainsi la Turquie (32%), l’Afrique du Nord (29%) et l’Egypte (14%).

    Le Belge privilégiera l’Europe pour sa ou ses destinations de vacances: 88% resteront sur le continent, avec 27% d’entre eux qui se rendront en France, 17% en Espagne et 11% en Italie. Ils seront même 9% à ne pas quitter le pays alors que les Pays-Bas (6%) et l’Allemagne (5%) font leur apparition dans le top 6 des destinations pour la première fois.

    Le budget vacances atteint … Lire la suite ici ...

    Source > Belga via > http://www.sudinfo.beIllustration > Illustration Photo News

  • HANNUT – L’OASIS FAMILIAL > STAGES DE TOUSSAINT : LES MARIONNETTES

    Les vacances à l'Oasis Familiale, c’est génial !

    Du 2 au 6 novembre, tu pourras t’amuser autour du thème des marionnettes !

    De nombreux ateliers amusants seront organisés sur ce thème et selon les âges.

    Vendredi, nous irons au Théâtre de la vie Wallonne et nous vivrons une nouvelle aventure de notre héros national Tchantchès !...

    Tu pourras aussi bénéficier de notre belle plaine de jeux, prendre du bon temps et te faire plein d’amis !

    De 10h00 à 16h (garderie à partir de 7h30 et jusque 18h30) à l'Oasis Familiale, 22b, Chaussée de Wavre à Hannut.

    Prix: forfait de 10 euros par jour ou de 5 euros par ½ journée.

    15 € pour la journée du vendredi.

    Inscriptions obligatoires : > à l'Oasis Familiale: 019 51 17 71.

    On n'est pas tenu de s'inscrire pour toute la semaine, ni même pour toute la journée: on a le choix entre des demi-journées et des journées complètes. Pour enfants à partir de 3 ans.

     L'Oasis Familiale 22b, Chaussée de Wavre à 4280 HANNUT 019 51 17 71 > site: http://oasis-familiale.com/

  • « À MON TRAVAIL, C’EST TOUJOURS UN PEU LES VACANCES »

    Vacances_2015_151497560_0.jpg

    Qui ne rêve pas de pouvoir dire ça ?

    Non, nous ne parlons pas de lézarder sur une plage exotique, mais bien d’organiser les voyages d’autrui. Comme conseiller en voyages dans un « travel shop » par exemple, puisque tout le monde ne réserve pas encore ses vacances sur Internet.

    Ou encore en aidant les clients ou agents de voyage par téléphone à dénicher les vacances idéales, de Marrakech à Malte.

    Au rang des compétences, vous devez absolument posséder un esprit commercial et une attitude orientée client, être aimable en toutes circonstances et disposer de nerfs d’acier, même en cas d’arrêt prolongé du trafic aérien comme lors de la récente paralysie du ciel belge suite à la méga panne d’électricité survenue à Belgocontrol. Songez que vous devrez parfois travailler en dehors des heures classiques. Le secteur touristique au sens large englobe par ailleurs de nombreuses fonctions de back-office, comme le calcul du prix correct d’une formule de vacances ou d’un hôtel ou la rédaction de contrats en tant que juriste d’entreprise.

    Et le plus bel avantage dans tout cela : la possibilité de profiter de réductions intéressantes pour vos propres vacances !

    Trouvez ici les emplois disponibles dans le secteur du tourisme

    Source & Texte: Rédaction sur > http://www.references.be

  • VOICI COMBIEN GAGNE, EN MOYENNE, UN ÉTUDIANT JOBISTE CET ÉTÉ EN BELGIQUE

    photonews_10485454-018.jpg

    Quelque 469.000 étudiants ont presté 10,3 millions de journées de travail en 2014, soit une nouvelle augmentation par rapport à 2013 qui constituait déjà une année record, indiquent les statistiques de l’Office national de sécurité sociale (ONSS) et de l’Office des régimes particuliers de la sécurité sociale (ORPSS). L’augmentation concerne autant le nombre de jobistes (+2,8%) que la quantité de journées de travail déclarées (+5%). Il s’agit de la cinquième année consécutive de hausse pour le nombre de jours prestés par les jobistes.

    Les étudiants travaillent d’abord via le secteur de l’intérim (33%). Le commerce (20%) et l’horeca (14%) constituent leurs autres points de chute favoris. L’été représente naturellement la saison pendant laquelle le travail des étudiants est le plus populaire. Pas moins de 59% des jours prestés le sont pendant le troisième trimestre (juillet-septembre).

    L’ONSS constate également que le travail des étudiants lors des trois autres trimestres a augmenté de 3,4% en 2014.

    Le salaire moyen d’un jobiste atteint 1.616 euros. Au total les rémunérations étudiantes déclarées à l’ONSS s’élèvent à 759 millions d’euros. Ils peuvent travailler jusqu’à 50 jours par an avec une réduction des cotisations sociales (2,71%).

     «Quelque 5% des étudiants ont épuisé leur contingent de 50 jours», précise l’ONSS. En moyenne, un étudiant travaille 22 jours par an.    

    Source > (Belga) sur > http://www.jobsregions.be

    Cet article vous a intéressé ? Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :

    job / étudiant / Belgique / ONSS / intérim / commerce / horeca.

  • OUF ! BIENTOT LES VACANCES... MAIS, DECROCHEZ VOUS... COMPLETEMENT ?

    Vacances_2015_shutterstock_274984139.jpg

    Bien mérités, les congés annuels offrent en principe l'occasion de décrocher du boulot.

    Mais un tiers des travailleurs avouent pourtant ne pas décrocher... complètement.

    Le constat, dressé pour le compte de Tempo-Team auprès de 400 travailleurs, ne devrait pas surprendre grand-monde : deux travailleurs sur trois éprouvent une forte pression au travail et un sur trois déclare ne pas parvenir à se détendre totalement après sa journée de boulot ni même pendant le week-end. Un travailleur sur deux voit des collègues tendus et une augmentation des cas de burn-out. Un sur trois estime que sa santé pâtit d'une vie trop agitée. Mais quelque 40 % des répondants envisagent tout de même positivement cette pression professionnelle, parce qu'ils prennent du plaisir dans leur emploi.

    Dans ce contexte, les vacances sont indispensables, pour la moitié des travailleurs sondés, afin de recharger les batteries. Un travailleur sur trois déclare en avoir besoin parce qu'il est épuisé à la suite d'une longue année de travail. La plupart (deux tiers) réclament surtout des congés courts, les autres aspirent à des vacances plus longues.

    Mais même en vacances, le travail demeure présent. Près de la moitié des gens gardent des contacts occasionnels avec le travail et un tiers lisent régulièrement leurs e-mails, constate-t-on chez Tempo-Team. Bien qu'une personne sur trois ne trouve pas gênant de remplir une tâche professionnelle durant ses vacances, une proportion identique de travailleurs déplore de ne pas pouvoir déconnecter totalement du travail pour se détendre sereinement. Pour ne pas être dérangés, la moitié des salariés préfèrent partir en vacances sans GSM ni ordinateur. Mais le stress est grand au moment de reprendre le quotidien, parce que dans trois quarts des cas, le travail s'est accumulé. Les tâches ne sont assumées par un collègue ou un intérimaire que dans la moitié des cas. 

    Vacances ou interruption de carrière

    Vu l'effet positif apparemment tout relatif des vacances, près d'un travailleur sur deux affirme que de longues interruptions de carrière s'avèrent nécessaires pour pouvoir travailler plus longtemps. Selon une personne sondée sur trois, ce serait même la seule façon de se détendre totalement. Les raisons pour prendre un tel break ne manquent pas : prendre davantage de temps pour soi-même, prendre soin d'un proche, consacrer davantage de temps à ses enfants, se reposer pour combattre le stress et la pression au travail, voire partir en voyage, suivre une formation, effectuer des travaux à la maison ou encore lancer une activité indépendante...

    La majorité des répondants regrettent donc que le crédit-temps pour ce genre d'interruption de travail ne soit plus encouragé ni soutenu par les autorités : avant l'introduction de ce nouveau régime, un salarié sur dix avait d'ailleurs l'intention de prendre un crédit-temps en 2015. Plus de la moitié des répondants sont convaincus que sans cette forme d'interruption de carrière, le nombre de burn-out ou de dépressions va encore augmenter.

    Source > Texte: Benoît July sur > http://www.references.be

    congés / vacances / Congés et vacances

  • LA MAISON DES JEUNES DE HANNUT PART AU MAROC! TU VIENS AVEC?

    08_.jpg

    Si tu es jeune  âgé entre   16 et 26 ans et que partir à l'étranger à la rencontre d'autres jeunes t'intéresse, rejoins nous pour notre projet Maroc de cet été.

    Projet Maroc :

    Notre projet se base sur l'échange interculturel. L’objectif étant de travailler avec des jeunes  mais de cultures et traditions différentes afin qu’ils s’enrichissent de leurs différences. La rencontre interculturelle est une expérience forte et enrichissante pour toute personne qui l’expérimente. Préparer les jeunes à cet événement permet d’exploiter au mieux les opportunités de réflexions qu’une telle rencontre peut offrir : découverte de valeurs, normes sociales, chemins de vie, histoires individuelles et collectives différentes des siennes…

    Objectifs

    Amorcer une réflexion sur les questions culturelle, afin de se préparer à partager sa culture et être plus ouvert à la découverte de la différence :

    1/  Comment faire découvrir le Maroc à des jeunes venus d’horizons différents ? C’est quoi le Maroc? Qu’est-ce qu’être Marocain ?  Partage-t-on  tous une même identité parce qu’on vient d’un même pays ?

     2/  Comment recevoir des « étrangers » chez soi ? De quoi a-t-on besoin comme repères quand on a perdu les siens ? Comment faire pour que les personnes se sentent le plus à l’aise possible ?

    Nos objectifs :

     Permettre aux jeunes de faire l'expérience de la découverte d'une autre culture car nous pensons que la méconnaissance des autres cultures et la non-acceptation de la différence sont des facteurs pouvant engendrer une grande violence et espérons à travers ce projet permettre aux jeunes d'acquérir une ouverture d'esprit et de faire preuve de plus de tolérance à l'égard de toute forme de différence.

    Nous sommes à votre entière disposition pour tous autres renseignements et nous vous invitons à vous inscrire....

    Obligation du projet

    - La  date arrêtée pour cette découverte est du 1/08/2015 au 15/08/2015. - L'âge requis pour ce projet est de min 16ans et maximum 26ans. - Inscription + acompte de 50 euros pour le 20/03

  • LA MAISON DES JEUNES DE HANNUT PART AU MAROC! TU VIENS AVEC?

    08_.jpg

    Si tu es jeune  âgé entre   16 et 26 ans et que partir à l'étranger à la rencontre d'autres jeunes t'intéresse, rejoins nous pour notre projet Maroc de cet été.

    Projet Maroc :

    Notre projet se base sur l'échange interculturel. L’objectif étant de travailler avec des jeunes  mais de cultures et traditions différentes afin qu’ils s’enrichissent de leurs différences. La rencontre interculturelle est une expérience forte et enrichissante pour toute personne qui l’expérimente. Préparer les jeunes à cet événement permet d’exploiter au mieux les opportunités de réflexions qu’une telle rencontre peut offrir : découverte de valeurs, normes sociales, chemins de vie, histoires individuelles et collectives différentes des siennes…

    Objectifs

    Amorcer une réflexion sur les questions culturelle, afin de se préparer à partager sa culture et être plus ouvert à la découverte de la différence :

    1/  Comment faire découvrir le Maroc à des jeunes venus d’horizons différents ? C’est quoi le Maroc? Qu’est-ce qu’être Marocain ?  Partage-t-on  tous une même identité parce qu’on vient d’un même pays ?

     2/  Comment recevoir des « étrangers » chez soi ? De quoi a-t-on besoin comme repères quand on a perdu les siens ? Comment faire pour que les personnes se sentent le plus à l’aise possible ?

    Nos objectifs :

     Permettre aux jeunes de faire l'expérience de la découverte d'une autre culture car nous pensons que la méconnaissance des autres cultures et la non-acceptation de la différence sont des facteurs pouvant engendrer une grande violence et espérons à travers ce projet permettre aux jeunes d'acquérir une ouverture d'esprit et de faire preuve de plus de tolérance à l'égard de toute forme de différence.

    Nous sommes à votre entière disposition pour tous autres renseignements et nous vous invitons à vous inscrire....

    Obligation du projet

    - La  date arrêtée pour cette découverte est du 1/08/2015 au 15/08/2015. - L'âge requis pour ce projet est de min 16ans et maximum 26ans. - Inscription + acompte de 50 euros pour le 20/03