un

  • COMBIEN PEUT GAGNER UN ETUDIANT ? (BON A SAVOIR !)

    Job_etudiant_2015_shutterstock_195176249.jpg

    « En août, je travaillerai pendant un mois dans un job étudiant. Combien puis-je gagner en tant qu'étudiant ? »

    La réponse de SD Worx.

    En général, L'étudiant peut prétendre au salaire minimum en vigueur dans le secteur où il travaille, en tenant compte de la qualification professionnelle et l'âge.

    Pour déterminer le salaire de l’étudiant, il faut donc tout d’abord examiner quel est le salaire fixé par la CCT pour le secteur dans lequel travaille l’étudiant ou par les barèmes de l’entreprise. Certains secteurs ou barèmes d'entreprise prévoient un salaire minimum spécifique pour les étudiants ou les jeunes. D'autres secteurs prévoient un pourcentage de dégressivité qui doit être appliqué au salaire barémique du secteur.

    Si ceux-ci ne sont pas déterminés, mais que le secteur prévoit un salaire minimum mensuel garanti pour les plus de 21 ans (SMMG), ce SMMG doit être appliqué pour les plus de 21 ans. Pour ceux qui ont moins de 21 ans, les pourcentages suivants sont appliqués au SMMG (voir l’aperçu plus bas).

    Ces pourcentages ne doivent être appliqués que pour les étudiants qui travaillent au minimum un mois. Pour ceux qui travaillent moins d’un mois, rien n’est prévu.

    S’il n’y a pas de règlement des salaires spécifique pour le secteur, l’étudiant a droit à un pourcentage du salaire minimum garanti national s’il est engagé pour au moins un mois (montant en euros depuis le 1er janvier 2014).

     

    Âge 

    %

      Salaire mensuel 

    21 ans

    100%

    1 501,82 €

    20 ans

    94%

    1 411,71 €

    19 ans

    88%

    1 321,60 €

    18 ans

    82%

    1 231,49 €

    17 ans

    76%

    1 141,38 €

    16 ans

    70%

    1 051,27 €

     En collaboration avec SD Worx

    Source > Texte: SD Worx sur > http://www.references.be

    cct / horaire / job d'étudiant / salaire / jeunes /allocations familiales / belgique / Salaires / Job étudiant

     

  • Le 3 Juin > EXCURSION D’UN JOUR AVEC L’ECHEVINAT DU TROISIÈME AGE DE HANNUT

    Projet8.jpg

    Ville de HANNUT – Echevinat du Troisième Age > Bastogne (Animalaine) et La Roche en Ardennes

    Bastogne (Animalaine) > http://www.animalaine.com/

    Est un Musée Vivant de la Laine situé à Bastogne en Belgique. Mais qu’est-ce qu’un Musée « Vivant » ?

    Nous proposons une visite en trois temps. Vous aurez tout d’abord l’occasion de découvrir notre parc animalier dans lequel vous approcherez 25 espèces d’animaux lainiers. Ensuite, nous vous présenterons les étapes du travail de la laine tant d’aujourd’hui qu’au début du XXè Siècle. Nous vous transporterons enfin au travers du temps : vous serez guidé dans une maison d’époque reconstituée.

    Animalaine, c'est un musée vivant, mais surtout un lieu de vie et de rencontres dans lequel nous construisons ensemble vos projets.

    La Roche en Ardennes > http://www.la-roche-en-ardenne.be

    Bref survol historique

    La commune de La Roche-en-Ardenne regroupe, depuis la fusion administrative de 1976, six anciennes entités : Beausaint, Halleux, Hives, Ortho, Samrée et bien entendu La Roche-en-Ardenne. A ces anciennes entités est venu s’adjoindre le village de Cielle, autrefois commune de Marcourt (actuellement Rendeux).

    Planning de la journée du 03 juin:

    8h00 : départ parking administration

    12h30 : repas au restaurant d’Animalaine à Bastogne

    14h30 : Départ vers La Roche en Ardennes 

    18h30 : souper au restaurant Ardennais de La Roche

    20h30 : Départ de La Roche

    Au programme : visite guidée des musées de la laine et des années 1900 et du parc animalier, balade en petit train et visite de la chocolaterie Cyril à La Roche

    N’attendez pas pour réserver, le nombre de places est limité et les inscriptions sont effectives lors du paiement. Réservations auprès de l’Echevinat du Troisième Age au 019/51 93 86.

  • LES BELGES CHAMPIONS DE L'EXCURSION D'UN JOUR

    1796815323_ID7919188_web-promenade_152642_H3Z5RJ_0.JPGDu mois d’avril 2011 au mois de mars 2012, les Belges sont partis plus de 150 millions de fois en excursion d’un jour. Le comptage a été fait par le moniteur des loisirs quotidiens.

    Une excursion d’un jour correspond à une sortie d’au moins quatre heures, sans nuitée, dans son pays ou à l’étranger.

    En tout, 3,7 milliards d’euros ont été dépensés pendant ces excursions, soit 24 euros par personne et par sortie.

    “ Pour notre enquête, nous avons interrogé un échantillon de 2.000 personnes, chaque mois pendant un an ”, a expliqué Rik De Keyser, administrateur-directeur de WES. “ La majorité des personnes qui partent en excursion d’un jour restent en Belgique. Elles préfèrent se rendre à la côte et à Bruxelles, avant Anvers, Liège, Gand et Bruges. Celles qui partent une journée à l’étranger privilégient surtout les régions frontalières des Pays-Bas ou de la France ”.

    Les activités les plus populaires lors de ces sorties sont les loisirs en plein air, comme la marche et le vélo, suivis par le shopping. Les sorties d’un jour sont moins souvent associées à des activités culturelles, à la visite de sites touristiques ou à des événements particuliers.

    Pendant les vacances avec nuitées, en Belgique ou à l’étranger, les Belges dépensent environ 7,3 milliards d’euros. Sorties d’un jour compris, les Belges consacrent environ 11 milliards d’euros au tourisme, soit 6 % de la consommation privée.

    Plus dans votre journal de ce jour >

    Source > Sudpresse > Publié le Lundi 16 Juillet 2012 à 15h28 Belga > Photo (C.F.)