train

  • KIRSTIN A PERDU UN FUTUR JOB... PARCE QU'ELLE PREND LE TRAIN!

    C’est une histoire pour le moins folle contée par une travailleuse belge, qui espérait obtenir un job dans une société du Limbourg…

    Selon son témoignage rapporté par le quotidien flamand Het Laatste Nieuws, Kirstin s’est vue refuser un contrat à cause… de son moyen de transport.

    La demoiselle espérait en effet prendre le train pour rejoindre son lieu de travail mais l’employeur estimait que ce moyen de transport n’était « pas fiable », suite notamment aux « grèves à la SNCB ».

    Kirstin Coun pensait ainsi faire la bonne affaire en découvrant dans un bureau d’intérim à Turnhout un job dont la description lui convenait et dont la localisation était toute proche d’une gare. « J’habite moi-même près de la gare de Neerpelt, donc cela était parfait », explique-t-elle au quotidien flamand Het Laatste Nieuws. Après plusieurs mois sans trouver d’emploi, Kirstin avait donc confiance en cet entretien d’embauche qu’elle a passé voici quelques jours.

    Rapidement, le rendez-vous téléphonique avec la responsable de la société commence et semble bien rouler pour la jeune femme, originaire du nord du Limbourg. « On m’a dit que j’étais très sociable, j’avais un bon sentiment. (…) Selon moi, c’était quasiment gagner », explique-t-elle. Tout se passe bien puisqu’un rendez-vous au sein de la société est prévu. Jusqu’à un détail : « Quand j’ai dit que je prenais le train pour venir au travail ».

    En effet, l’entretien téléphonique s’est arrêté à ce point : « Elle m’a affirmé que j’avais un profil parfait mais qu’elle ne pouvait pas m’engager à cause du manque de fiabilité de la SNCB ». On rétorque notamment à Kirstin qu’elle risque de ne pas pouvoir travailler en cas de grève sur le rail…

    Kirstin doit donc de nouveau chercher du boulot alors qu’elle pensait avoir fait le plus gros du travail jusqu’à ce détail. « Oui, il y a des problèmes sur le rail et j’ai pu arriver en retard de temps à autre à cause de cela. Cela n’a jamais été un motif de renvoi ou de sanction, mais j’ai déjà senti que c’était une sorte de handicap », explique la jeune femme de Neerpelt.

    Pas si facile, la vie de navetteur…  

    Cet article vous a intéressé ? Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) : train / job

    Source > http://www.jobsregions.be

  • LE TRAIN DU FUTUR INAUGURE A HANNUT > IL ROULE GRACE A DES EOLIENNES! (VIDEO)

    C'est probablement l'avenir en matière de mobilité.

    Une ligne de chemin de fer alimentée en partie par l'énergie produite par des éoliennes implantées à proximité.

    Une première inaugurée ce matin près d'Hannut, où se sont rendus Benjamin Brone et Aline Lejeune pour le RTLinfo 13H.

    Le train qui vient d'être inauguré ce samedi près d'Hannut est alimenté à 100% par l'énergie éolienne. La ligne Louvain-Liège, installée le long de l'E40, fait figure de pionnière. "Grâce à ce parc éolien, il y a 170 trains par jour qui pourront circuler grâce à cette énergie verte. C'est très positif, ça représente 5% de notre réseau", confie la ministre de la Mobilité, Jacqueline Galant. "On a inauguré sept éoliennes aujourd'hui, mais le parc en comptera 25 au total", précise Annie Billiau, directrice générale d'Infrabel.

    L'équivalent de 10.000 foyers Voir la vidéo & lire la suite ici ...

    Source > http://www.rtl.be

  • BILLETS SENIORS À LA SNCB > COMMENT ÇA MARCHE ?

    Vous avez plus de 65 ans? Ne dit-on pas que les voyages entretiennent la jeunesse... Profitez du train, vous êtes privilégié!

    Billet Seniors: dès 65 ans, toute la Belgique à moindre prix

    Vous avez dépassé 65 ans, vous voyagez à prix réduit. Avec le Billet Seniors, vous ne payez que € 6 pour 1 aller-retour vers n’importe quelle destination dans le pays. En semaine, voyage à partir de 9h.

    Billet pour les personnes âgées de 65 ans et plus: € 6 en 2e classe

    Vers toutes les destinations en Belgique

    Aller-retour le même jour, sous certaines conditions

    Plus de confort: € 13 en 1re classe

    Achetez votre Billet Seniors en ligne

    Pratique

    Calendrier de validité pour Seniors (PDF)

    Consultez les conditions d’utilisation du Billet Seniors (PDF) en détail

    En vente en ligne, sur site mobile, aux guichets, aux automates et dans le train

    Comment acheter un Billet Seniors aux automates? (vidéo)

    Source > http://www.belgianrail.be/fr

  • UN TRAIN DE LA SNCB TAGUE EN HOMMAGE AUX VICTIMES DE L'ATTENTAT DE CE MERCREDI AU CHARLIE HEBDO

    B60VS_qIEAIGI8A.jpg

    Depuis l’attentat de Paris ce mercredi qui a fait 12 morts au siège de Charlie Hebdo, les hommages sont nombreux envers les victimes.

    Partout dans le monde, des références au journal satiriques apparaissent. En Belgique aussi…

    En plus des nombreuses manifestations dans Lire la suite ici ...

    Source > http://www.sudinfo.be/1185397 Photo > Twitter

  • GRÈVE OU PAS LE 3 OCTOBRE À LA SNCB: DÉCISION JEUDI APRÈS-MIDI

    925505751_B9720089Z_1_20120926153453_000_GAO9ED6A_1-0.jpgLes syndicats au sein de la SNCB prendront une décision définitive jeudi après-midi quant à une possible grève de 24 heures le 3 octobre prochain sur le rail. Une nouvelle réunion de concertation sur la future structure du groupe ferroviaire est prévue jeudi matin entre le front commun syndical et le cabinet du ministre des Entreprises publiques, Paul Magnette.

    Les syndicats ont déjà eu une entrevue ce mercredi au cabinet du ministre. «Les propositions deviennent plus concrètes et donc aussi plus techniques», résume Luc Piens, de la CSC-Transcom, sans en dire davantage.

    Le front commun syndical effectuera jeudi après-midi, dans la foulée de la réunion avec le cabinet Magnette, une évaluation des discussions. Une décision définitive quant à la grève sera alors prise, indique de son côté Jos Digneffe, de la CGSP-Cheminots. Le responsable syndical se dit toutefois pessimiste quant à la possibilité d’encore éviter la grève.

    Un préavis de grève de 24 heures à partir du mardi 2 octobre à 22h a été déposé. Les syndicats demandent une structure intégrée pour les chemins de fer là où le ministre des Entreprises publiques se prononce en faveur d’une structure bicéphale.

    Source > Sudpresse > Mis à jour le Mercredi 26 Septembre 2012 à 15h35 Belga

  • UNE GRÈVE DES TRAINS POSSIBLE LE 3 OCTOBRE

    751048845_B9718420Z_1_20120919131818_000_GBI94OB7_1-0.jpgDes grèves dans les chemins de fer sont possibles dans le courant du mois d’octobre. Les syndicats redoutent les conséquences d’une restructuration. Ils rencontrent le ministre Magnette vendredi.

    Si la rencontre prévue entre le ministre des Entreprises publiques et les syndicats ne permet pas de «signe positif», une grève des trains sera programmée le 3 octobre. D’autres actions sont possibles les 10 et 11 octobre aussi.

    Ce mercredi matin, les syndicats des cheminots de la CGSP et de la CSC Transcom distribuaient des tracts dans les grandes gares du pays, afin de faire valoir leur point de vue auprès des voyageurs dans le cadre du dossier concernant la restructuration de la SNCB.

    Le ministre Magnette, soutenu par le gouvernement, défend l'option d'une structure bicéphale, à savoir l'opérateur SNCB et le gestionnaire de l'infrastructure Infrabel. Les syndicats défendent, quant à eux, l'idée d'une structure intégrée, à l'instar de la situation prévalant avant la scission de la SNCB en 2005.

    En distribuant des tracts, le front commun syndical souhaite illustrer les effets néfastes d'une telle scission pour le rail belge

    Source > Sudpresse > Mis à jour le Mercredi 19 Septembre 2012 à 13h16 Belga