top women

  • HANNUT-WAREMME > ISABELLE ET FRANÇOISE À TOP WOMEN

    Les deux quadragénaires sont inscrites à un concours de beauté

    Depuis des années, Isabelle Veryepe consacre sa vie à son fils autiste Corentin.

    À 43 ans, la Hannutoise a eu envie de s’échapper de son quotidien. Elle s’est inscrite au concours de beauté « Top Women ». Avec la Waremmienne Françoise Govaert, elle est une des deux candidates de l’arrondissement de Huy-Waremme sélectionnés pour la finale.  

    Depuis que son fils Corentin est né, Isabelle ne se donne pas un instant de répit. Cette dynamique maman hannutoise consacre tout son temps aux soins et à l’assistance de son fils autiste Corentin dont l’existence a été révélée il y a un peu plus d’un an suite à un appel sur Facebook. Isabelle demandait aux internautes d’envoyer un maximum de cartes d’anniversaires à son fils. Ce fut un succès.

    « Je ne sors jamais et je ne rencontre jamais personne. Alors pour une fois, j’ai eu envie de faire quelque chose pour moi, qui me permettrais de rencontrer des gens. C’est comme ça que je me suis inscrite ».

    Sur le marché, il existe une foule de concours de beauté. À commencer par le plus prestigieux, celui de Miss Belgique qui s’est clôturé ce week-end. « Ce qui m’a séduit dans Top women, c’est le fait qu’il n’y ai pas de limite. Le physique n’a aucune importance, l’âge non plus. La preuve, il y a même une candidate âgée de… 73 ans ! » .

    En décembre, Isabelle a appris qu’elle figurait parmi la quarantaine de candidates sélectionnées pour la finale qui se tiendra à Ath le 6 mai prochain. «Corentin est tout content. Il est fier. Je n’ai pas envie de le décevoir » , sourit Isabelle.

    De la piscine au podium

    La Waremmienne Françoise Govaert est la seconde candidate de notre arrondissement à avoir été retenue par le jury. Employée depuis 5 ans à l’accueil de … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 16/01/2017

    Source > Marie-Christine Gillet sur > La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 16/01/2017

    L’article complet pour les abonnés à l’édition numérique sur > http://huy-waremme.lameuse.be