thisnes

  • HANNUT > LE PROJET D’EXTENSION DE L’ÉCOLE DE THISNES MODIFIÉ

    Exceptionnellement, le conseil communal de Hannut se réunira ce mardi soir, à 19h45.

    Il s’agit du 2ème conseil en moins de quinze jours. Il est justifié par l’urgence d’un dossier, celui de la rénovation et de l’extension de l’école communale de Thisnes.

    Suite aux exigences de l’Urbanisme et de la Fédération Wallonie Bruxelles qui impose de respecter des normes financières, le projet a dû effectivement subir diverses corrections.

    Lors du dernier conseil communal, le bourgmestre Manu Douette a proposé dès lors de postposer le point pour prendre le temps de bien exposer aux conseillers les changements apportés au projet. « Et pour pouvoir respecter le calendrier et envoyer le dossier complet à la Fédération Wallonie Bruxelles avant la fin de l’année, nous avons fixé ce point à courte échéance. »

    Parmi les modifications apportées, citons la suppression d’une annexe destinée à devenir un espace de rangement : « cet espace sera organisé ailleurs » , rassure le  … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 03/10/2017

    Source > Marie-Claire Gillet sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 03/10/2017

    Voir notre article précédent du 23 juin 3017 > HANNUT > NOUVEAUX BÂTIMENTS SCOLAIRES À THISNES > Sur > http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive

    Dessin = Le premier projet

    hannut,blog,jcd,école,thisnes,extension,modification

  • THISNES (HANNUT) CE DIMANCHE 01 OCTOBRE > MARCHE ADEPS « POINT VERT »

    "Depuis 3 ans maintenant, les membres de l'Association de parents de Thisnes organisent une marche Adeps dont les bénéfices servent à améliorer le quotidien des élèves de l'école communale du village.

    Cinq circuits sont prévus: 5kms accessibles aux poussettes, 5 -10-15 et 20 kms.La participation à la marche  est gratuite.

    Boissons et petite restauration prévue à l'arrivée!

    A vos bottines!"

  • THISNES (HANNUT) > GRAND WEEK-END DE FÊTE AUX ÉCURIES DE LA CROIX BLANCHE

    Grand week-end de fête aux écuries de la Croix Blanche les 22, 23 et 24 septembre 2017.

    Le vendredi 22 septembre : concours de couyon à 19h00

    Le samedi 23 septembre: tournoi de beach soccer à 10h00 spectacle équestre gratuit

    Souper à 19h00 (15€/adultes et 8€/enfants jusque 12 ans - boulettes sauces tomate ou chasseur, frittes et tiramisu)

    Soirée animée par LES ALTESSES à 21h00

    Le dimanche 24 septembre: balade équestre à 10h00 brocante équestre et autre à 7h00 jusque 18h00

    TOUT LE WEEK-END: entrée gratuite, activités pour enfants et petite restauration

    Adresse: Rue de la Croix Blanche 17B - 4280 Thisnes

    Contacts: Laurrence Pirson-Gysen 0495/51 64 90, Sandrine Renwart 0496/65 08 42 et Micheline Garcia-Devesse 0473/76 66 82

  • THISNES (HANNUT) > GRAND WEEK-END DE FÊTE AUX ÉCURIES DE LA CROIX BLANCHE

    Grand week-end de fête aux écuries de la Croix Blanche les 22, 23 et 24 septembre 2017.

    Le vendredi 22 septembre : concours de couyon à 19h00

    Le samedi 23 septembre: tournoi de beach soccer à 10h00 spectacle équestre gratuit

    Souper à 19h00 (15€/adultes et 8€/enfants jusque 12 ans - boulettes sauces tomate ou chasseur, frittes et tiramisu)

    Soirée animée par LES ALTESSES à 21h00

    Le dimanche 24 septembre: balade équestre à 10h00 brocante équestre et autre à 7h00 jusque 18h00

    TOUT LE WEEK-END: entrée gratuite, activités pour enfants et petite restauration

    Adresse: Rue de la Croix Blanche 17B - 4280 Thisnes

    Contacts: Laurrence Pirson-Gysen 0495/51 64 90, Sandrine Renwart 0496/65 08 42 et Micheline Garcia-Devesse 0473/76 66 82

  • LE HANNUTOIS FORCÉ DE JETER 1,8 MILLION D'ŒUFS (VIDÉO)

    L’exploitation de Norbert Vromant, à Hannut, est toujours bloquée par l’Afsca.

    Même si une lueur d’espoir pointe à l’horizon, les œufs continuent de s’entasser chez lui. À raison de 55.000 par jour, la production est envahissante. Ce jeudi, il était occupé à balancer dans une benne des milliers d’œufs. Au total, il doit jeter 1.840.000 œufs !

     « Travailler pour détruire, c’est dur », souffle Norbert Vromant en balançant une cagette d’œufs tout droits sortis du poulailler dans une benne. « Que doit-on penser de notre métier ? C’est un vrai gâchis. »

    Depuis le 26 juillet et le début de la crise du fipronil, l’exploitation du Hannutois est toujours bloquée par l’Afsca (La Meuse du 18 août). Durant des jours, les palettes d’œufs sont restées entassées chez lui, dans les hangars et la cour de l’exploitation. À présent, il les détruit sur place. Avec deux de ses ouvriers, il balance des milliers d’œufs dans la benne d’un bulldozer.

    L’omelette géante pleine de coquilles est ensuite déversée dans un camion pour être évacuée.

    Au total, Nobert Vromant devra jeter 1.840.000 œufs. Il espère que les plus récents pourront être épargnés : si les dernières analyses réalisées par l’Afsca sont positives, il pourra les commercialiser.

     « J’espère que ce sera le cas, mais je n’ose pas encore vraiment y croire », glisse-t-il.

    Contrairement d’autres aviculteurs, Norbert a décidé de garder ses poules.

     « Elles sont … La suite pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/117458

    Voir la VIDEO en ligne > ICI

    Source > Rédaction en ligne libre avec un article succin > http://www.lameuse.be/1918098

    L’article complet pour les abonnés > http://huy-waremme.lameuse.be

    Sur ce blog > Notre article précédent du 18/08 > THISNES > LE HANNUTOIS DOIT DÉTRUIRE 60 TONNES D’ŒUFS > http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive/2017/08/18

  • THISNES (HANNUT) > DÉCÈS DU COFONDATEUR DES BENNES VIGNERON

    Avec son frère Armand, Louis Vigneron a fait évoluer les remorques agricoles

    Vigneron : les bennes et les épandeuses de Thisnes ont perdu leur cofondateur. Louis Vigneron est décédé non sans avoir rendu une dernière visite à Olivier Houssa qui lui a succédé.  

    Vigneron.jpgLouis Vigneron, personnalité de Thisnes, s’est éteint ce 15 août 2017 à l’âge de 94 ans. Les bennes Vigneron sont désormais orphelines de leur cofondateur. En 2002, Olivier Houssa a repris les ateliers Vigneron : « J’ai travaillé pendant six ans avec Louis Vigneron. Son frère, Armand, est décédé en 2010. Louis est encore venu à l’atelier le mois passé », indique le repreneur des bennes Vigneron qui s’est réjoui des visites de son aîné. « Quand Louis se présentait aux ateliers, il regardait notre travail et donnait des conseils. Je le voyais généralement une fois par semaine. Louis nous parlait de l’ancien temps, mais il s’intéressait aussi aux nouveautés. Il n’était pas dépassé par les avancées du secteur », raconte Olivier Houssa.

    Ce dernier se souvient d’une personne attachante : « Il m’a toujours prodigué des conseils et il s’est montré patient. Il ne s’est jamais énervé en m’apprenant le métier. Son frère gérait davantage l’aspect administratif, dans les bureaux, tandis que Louis travaillait surtout dans l’atelier. »

    Une histoire de famille

    Avec son frère Armand, Louis Vigneron a lancé les activités initiées par son père : « Ce menuisier a commencé en faisant des cercueils, puis des portes, des chariots en bois et, enfin, des bennes. La famille Vigneron a d’ailleurs créé les  … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce vendredi 18/08/2017

    Les bennes Vigneron, reprises par Olivier Houssa, sont fabriquées à Thisnes depuis 1913.

    Source > J.M. Sur votre journal LA MEUSE H/W de ce vendredi 18/08/2017

    L’article complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/114945

    CI-DESSOUS, Le faire part de décès

    Image v.png

  • THISNES > LE HANNUTOIS DOIT DÉTRUIRE 60 TONNES D’ŒUFS

    « Si on n’a pas d’aide, on fermera boutique »

    Norbert Vromant, un éleveur de poules pondeuses de Thisnes (Hannut) est touché de plein fouet par la crise du fipronil. Il fait partie des trois exploitations wallonnes toujours bloquées par l’Afsca.

    Les œufs qui doivent être détruits s’entassent chez lui. Depuis le 26 juillet, il évalue ses pertes quotidiennes à 8.000 euros par jour. « Si on n’a pas d’aide, on fermera boutique, comme tout le monde. »  

     « C’est difficile pour le moment, confesse Norbert Vromant. On tente de tenir le cap, d’aller de l’avant, mais on ne voit pas vraiment le bout du tunnel. Une chose est sûre, si on n’a pas d’aide, on fermera boutique, comme tout le monde. Nous avions quelques liquidités, mais après près de 20 jours de crise, elles sont évaporées. Chaque jour, notre perte financière tourne autour des 8.000 euros. »

    En 2004, Norbert Vromant a construit un vaste poulailler à Thisnes pour diversifier ses activités. « Actuellement, il reste 60.000 poules à l’intérieur »explique-t-il. Elles auraient pu être encore plus nombreuses : « Début juillet, nous avons subi une longue coupure d’électricité due à un problème sur le réseau Resa et 25.000 poules sont mortes. »

    Après cette première tuile, une nouvelle catastrophe s’est abattue sur l’exploitation hannutoise. Le 26 juillet, Norbert Vromant a appris que ses œufs étaient contaminés au fipronil. L’agriculteur est donc contraint de détruire toute sa production : « 30 tonnes d’œufs sont déjà parties à la destruction. Et j’ai encore 30 autres tonnes stockées chez moi qui doivent disparaître. Des milliers d’œufs s’entassent dans mes hangars ». Chaque jour, ils sont plus nombreux : les 60.000 poules pondent environ 54.000 oeufs par jour.

    Aux frais de destruction d’œufs et d’analyses, il faut également ajouter le coût de la nourriture destinée aux poules, soit pour 60.000 volailles, environ sept tonnes d’aliment par jour.

    Jusqu’à quand le … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce vendredi 18/08/2017

    Source > AURÉLIE BOUCHAT sur votre journal LA MEUSE H/W de ce vendredi 18/08/2017

    Un article succin en ligne libre > http://www.sudinfo.be/1911891

    Le dossier & texte complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/114905

  • HANNUT: UN HOMME IVRE ROULE AU MILIEU DE LA BROCANTE DE THISNES ET FAIT UN BLESSÉ LÉGER

    Dimanche vers 5h50, un individu s’est engagé, malgré l’interdiction de circuler, avec son véhicule sur la brocante de Thisnes, a indiqué la police de la zone Hesbaye Ouest.

    L’homme, originaire de Hélécine, a fini son chemin en percutant de pleine face une remorque foraine Lors de la célèbre brocante de Thisnes.

    Une dame se trouvait dans la remorque pour y terminer les derniers préparatifs de sa journée. Déstabilisée par le choc, elle est tombée et a été légèrement blessée.

    Une fois sur les lieux, la police a constaté que l’homme était sous l’influence de l’alcool.

    Source > Rédaction en ligne DR sur > http://www.lameuse.be/1882416

    L’article en ligne pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/101999