tensions

  • WASSEIGES > DES TENSIONS ENTRE LES PARENTS ET LA DIRECTRICE DE L'ÉCOLE COMMUNALE?

    1477975794.jpg

    Fin septembre, on fait les comptes de la rentrée scolaire.

    Pour l’école communale de Wasseiges, ce n’est pas très bon. En effet, une vingtaine d’élèves est partie de l’établissement pour migrer vers Hannut. En cause ? Selon certains parents, la directrice ne ferait pas correctement son travail. « Nous ne voulons pas de ça pour nos enfants », a confié l’un d’eux.

    La rentrée scolaire est déjà presque passée d’un mois. L’occasion de chiffrer le va-et-vient des élèves dans les établissements de Wasseiges. Une rentrée 2013 qui fait déjà débat et qui a été soulevée lors du dernier conseil communal de ce mardi. Selon l’opposition, emmenée par Francis Cloux et son groupe Alliance, un nombre important d’élèves a quitté l’école communale de Wasseiges, pour aller à Hannut. Et on ne sait même pas, précisément, combien d’enfants ont migré. 27 lors du conseil, puis 22 un peu plus tard. 12 selon les chiffres de l’échevin de l’enseignement, Arnaud Cornet, et enfin 17 via une autre source.

    Quoi qu’il en soit, un nombre important de départs qui inquiète. Parce que ces changements amènent l’école à la limite de perdre un emploi d’enseignant. La principale raison ? Selon l’opposition, «  il faut absolument se poser des questions quant à la qualité et à l’organisation de l’enseignement si on veut que l’école fonctionne correctement  ». Nous avons contacté certains parents qui ont changé leur enfant d’établissement. Leur discours n’est pas piqué des hannetons.

    La suite de cet article dans notre édition régionale d’hier jeudi 26 septembre

    Source > Rédaction en ligne de DR via > http://www.sudinfo.be/819858 Photo > DR