temps

  • COMMENT BIEN PREPARER SON CONGE SABBATIQUE ?

    Conge_sabbatique_%202015_02_21_shutterstock_95719522.jpg

    Grâce aux crédits-temps, il est possible d’interrompre sa carrière pour explorer de nouveaux horizons.

    Quitter son employeur pour une longue période peut malgré tout se révéler périlleux pour la carrière.

    À quoi faut-il veiller avant de se lancer dans l’aventure ?

    Voyage, projet personnel, tour du monde, mission humanitaire, formation… Bien préparée, une pause-carrière est une merveilleuse expérience, bénéfique à de nombreux niveaux. La loi prévoit les crédits-tempspour permettre aux travailleurs de la mener à bien. Mais attention: prendre un congé sabbatique ne se fait pas sur un coup de tête. Tout doit être soigneusement préparé, y compris le retour au bureau. Voici quelques conseils pour que votre break ne nuise pas à votre carrière...

    1. Avant le break : définir ses objectifs

    Assurez-vous de vouloir partir pour de bonnes raisons. Posez-vous la question de savoir si c'est bien pour votre épanouissement personnel que vous souhaitez une pause, et non pour fuir une situation professionnelle insatisfaisante. Prenez le temps de mûrir votre projet.

    Attention aussi à la période pendant laquelle vous choisissez de partir : si vous êtes en pleine ascension professionnelle, votre demande de break pourrait être perçu par vos supérieurs comme un manque d’ambition. Il veut toutefois mieux partir une fois que vous avez fait vos preuves dans l'entreprise... Faites le point sur votre situation professionnelle et privée, sur votre marge de manœuvre dans les deux domaines avant de prendre cette décision.

    2. L’annoncer à son patron

    C'est une étape délicate, car l'employeur peut prendre votre demande comme un signe de démotivation. Faites-le le plus tôt possible : cela vous permettra de terminer les projets en cours et de passer tranquillement le relais à un collègue. Amenez les choses progressivement : parlez-en d’abord sans avancer de date précise, simplement en évoquant le fait que vous désirez vraiment prendre un congé sabbatique et ce que votre employeur pourrait en retirer, avant de préciser les choses.

    Il est primordial de garder de bonnes relations avec votre patron. Soyez sûr de vous, sûr de votre projet et enthousiaste. Même si vous hésitez à revenir chez votre employeur après, n’en laissez rien paraître: jouez la sécurité.

    3. Pendant le break : ne gaspillez pas votre temps

    Abandonner d’un coup l'horaire 9 h-18 h et les journées réglées comme du papier à musique peut être déstabilisant. On s’habitue vite à ne rien faire... Pour ne pas perdre votre temps, il est très important de prévoir un planning et des échéances à respecter pour votre congé sabbatique, et de vous y tenir. Préparez des objectifs précis et tenez-vous à votre agenda : votre congé sera alors réellement bénéfique.

    Prendre une pause carrière n'est pas une raison pour se couper du monde: continuez à entretenir voter réseau social, voire même à fréquenter vos collègues (aux fêtes d'entreprise par exemple), même si vous êtes très occupé.

    4. Préparez votre retour

    Couper totalement les ponts avec votre entreprise est une très mauvaise idée. Au retour, vous risquez de vous sentir déconnecté, de ne plus vous sentir à votre place en plus de devoir affronter la méfiance de vos collègues et patrons.

    Cartes postales, e-mails, invitations à déjeuner… Donnez des nouvelles, mais tenez-vous aussi au courant de ce qu’il se passe dans votre société : si votre supérieur direct est remplacé, ce serait dommage de ne pas le savoir.

    5. Après le break : soyez volontaire

    Le train-train quotidien risque de vous sembler un peu fade après votre interruption de carrière. Vous risquez aussi de ne pas réintégrer vos fonctions antérieures, ou de vous voir confier des responsabilités minimes. Pour éviter cela, montrez directement votre motivation, redoublez d’énergie, lancez-vous avec enthousiasme dans les nouveaux projets de l’entreprise.

    Vous n'êtes plus satisfait de votre ancienne situation, et la réintégrer vous pèse? Votre expérience vous a sans doute transformé en profondeur. Demandez à examiner avec votre supérieur les possibilités d'évolution au sein de votre société, ou envisagez un autre choix de carrière.

    Source : Capital.fr > Texte: Magali Henra sur > http://www.references.be

  • BON À SAVOIR … > 30 sec AU LIEU DE 15 AVANT DE DÉCROCHER VOTRE GSM !

    1008709542_B97393412Z_1_20130426111311_000_G4JNSA23_1-0.jpg

    Pour GSM et opérateurs belges à condition d’avoir un abonnement

    Vu dans "On n'est pas des pigeons" sur La Une.

    Les opérateurs de téléphonie mobile nous arnaquent tous en ne nous laissant que 15sec pour décrocher lorsque notre GSM sonne.  Passé ce délai, notre appelant tombe sur notre messagerie et paye.

    Sachant que 15sec c'est court pour atteindre (ou trouver) son téléphone et donc les appelants tombent régulièrement sur les messageries. Les opérateurs usent de cette pratique car la majorité  des personnes n'aiment pas les répondeurs et donc réessayent d'appeler.

    Voici donc un code qui permettra de régler le délai à 30sec au lieu de 15 (30sec équivaut à 8 sonneries lorsque vous appelez).

    Abonné Proximus: **61*0475151516**30#

    Abonné Mobistar : **61*5555**30#

    Abonné Base : **61*0486191933**30#

    Validez le code en appuyant ensuite sur le bouton vert de votre téléphone.

    Evidemment, cela permettra à vos appelants de ne pas se faire avoir, vous, vous ne gagnerez que plus de temps pour décrocher. Cependant, si vous répandez cette info autour de vous, famille, amis, vous ne vous ferez plus avoir non plus par ce délai trop court lorsque vous les appellerez.

  • 7 SIGNES QUE VOUS PASSEZ TROP DE TEMPS AU BUREAU

    Heures_supp_shutterstock_53174011.jpg

    Vos collègues vous suggèrent à demi-mot de lever le pied, votre patron sursaute à la vue de vos cernes et votre famille soutient qu’elle ne fait plus que vous croiser depuis des mois.

    Malgré tout, vous ne voyez pas où est le problème : c’est vrai, vous adorez votre boulot et vous passez pas mal de temps au bureau. Où est le mal ?

    Voici 7 signaux indéniables qui vous avertissent qu’il est vraiment temps de reconsidérer votre équilibre travail-vie privée. Combien s’appliquent à vous ?

    1. Vous composez un préfixe pour appeler votre mère

    Vous décrochez le téléphone, vous entrez le préfixe habituel et vous attendez de pouvoir joindre une ligne extérieure… Avant de vous souvenir que vous êtes chez vous.

    2. Vous n’arrivez plus à faire de grasses matinées

    Vous êtes tellement habitué à vous lever tôt tous les matins que le samedi, votre horloge biologique vous réveille au moment même où votre réveil sonne d’habitude, malgré le fait que vous aviez prévu de faire une grasse matinée.

    3. Vous prenez du poids

    Vous êtes un peu à l’étroit dans vos pantalons ? Le travail de bureau vous rend sédentaire. Combiné à un manque d’exercice, il a souvent pour conséquence de faire grossir les travailleurs. Plus le nombre d’heures passées derrière votre écran est grand, plus le risque de prise de poids est élevé. N'oubliez pas de bouger!

    4. Vous êtes super-pote avec l’équipe de nuit

    Vous connaissez très bien toute l’équipe de la sécurité de nuit, le gardien du parking de nuit, la réceptionniste de nuit... Il est peut-être temps de vous poser des questions !

    5. Vous avez mal partout

    Vous souffrez de divers maux : dos, nuque, poignets... C'est le signe que vous restez trop longtemps statique derrière votre écran. Saviez-vous que votre chaise de bureau est une réelle menace ?

    6. Vous êtes seul sur le chemin du retour

    Pour beaucoup, rentrer chez soi signifie foule, embouteillages et jouer des coudes dans les transports en commun. Si vous avez systématiquement une place dans le train et personne sur la route, c’est peut-être parce que vous quittez le travail une fois que tout le monde est déjà chez soi depuis longtemps…

    7. Vous avez une réserve de boissons énergétiques

    Cela fait longtemps que le café ne vous fait plus d’effet. Malheureusement pour vous, si votre bureau met à la disposition de ses employés une machine à café, il ne fournit pas encore les boissons énergétiques. Vous vous êtes donc constitué une petite réserve personnelle en cas de coup de mou.

    Si vous devez trop souvent y avoir recours, prenez garde, car les substances contenues dans ce genre de breuvage sont très mauvaises pour la santé.

    Source : RealBusiness.co.uk > Texte: Magali Henrard sur > http://www.references.be

  • LES PREMIÈRES NEIGES DE 2014 FONT LEUR APPARITION SUR LA BELGIQUE

    989391084_B971799472Z_1_20140115133121_000_GQL1PIQ7H_1-0.jpg

    Conformément aux bulletins météorologiques, la neige fait actuellement son apparition sur les hauteurs du pays. Du côté de Malmedy, les flocons tombent, sans forcément tenir au sol. 

    Par contre à Hockai et Francorchamps, ça tient un peu plus. En atteste un tweet du bourgmestre de Malmedy : « Pneus neige utiles sur les hauteurs ce jour », accompagné d’une photo prise sur la E42.

     Du côté de Verviers, toujours rien à signaler ! 

    A Liège, la neige fondante faisait déjà son apparition en matinée. Il risque donc d’y avoir une fine couverture blanche sur les hauteurs de la Cité Ardente.

    Source > Rédaction en ligne sur > http://www.sudinfo.be/902867 Photo > Twitter @bastinjp

     

  • COMBIEN DE TEMPS CONSACRE LE RECRUTEUR À LA LECTURE DE VOTRE CV ?

    shutterstock84.jpg

    Les recruteurs sont des gens très occupés, tout particulièrement ceux des grandes entreprises... Submergés par un très grand nombre de candidatures, ils ne disposent en général que de très peu de temps pour lire un CV. De combien de temps au juste?

    Le cabinet de recrutement Robert Half a mené une étude sur le sujet auprès de près de 1.500 recruteurs de huit pays différents.

    A peine 23 % des recruteurs belges consacrent plus de 10 minutes à la lecture d’un CV

    En Belgique, la plupart des recruteurs prennent de 4 à 5 minutes pour lire un CV. En tout, 74 % le font en 10 minutes ou moins.

    • ·         26 % = 4 à 5 minutes
    • ·         20 % = 9 à 10 minutes
    • ·         16 % = 1 à 3 minutes
    • ·         12 % = 6 à 8 minutes
    • ·         11 % = 11 à 15 minutes
    • ·         6 % = 16 à 20 minutes
    • ·         6 % = plus de 20 minutes

    De loin, les responsables RH les plus pressés sont les Néerlandais : 61% des recruteurs des Pays-Bas lisent un CV en 5 minutes ou moins !

    Comment capter l’attention du recruteur ?

    "Mettez-vous à la place du recruteur : il est INDISPENSABLE que votre CV soit simple, précis et percutant. Le recruteur doit comprendre au premier coup d’œil pour quelle fonction vous postulez, ce que vous pouvez apporter à son entreprise" explique Olivier Gélis, Directeur Général de Robert Half International France.

    Pour faire sortir son CV du lot et faire en sorte qu’il retienne l’attire l’attention du recruteur, appliquez-vous à créer une mise en page agréable et une présentation originale mais claire et structurée. Un autre atout peut être d’y ajouter un titre bien choisi.

    Lire aussi

    Source > http://www.references.be

  • LA NEIGE S'EN VA... MAIS ATTENTION, ELLE REVIENDRA EN FORCE POUR LE WEEK-END

    350226935_B9746015Z_1_20121203132009_000_GLUCRDSK_1-0.jpg380 km de bouchons hier lundi en matininée, quelques accidents dans certaines régions, et la plupart des stations désormais ouvertes en Belgique... La neige fait des heureux (ou pas) depuis plusieurs heures.

    Le dégel est déjà annoncé. Mais cela ne va pas durer!

    Lire également

    Source > http://www.sudinfo.be

  • APPEL A LA PRUDENCE CE MATIN EN VUE DE L’ARRIVEE DE LA NEIGE !

    1444495339_.jpg

    Le Centre régional de crise de Wallonie appelle tous les usagers à la prudence en vue de l'arrivée de la neige

    Le Centre régional de crise de Wallonie et la police de la route recommandent à tous les usagers de rester prudents et vigilants s’ils doivent emprunter la route ce week-end. Des chutes de neige sont en effet annoncées pour la nuit de samedi à dimanche et pour dimanche matin sur le sud du pays. En Ardenne, cinq centimètres de neige sont attendus.

    «La vigilance est renforcée et la situation sur le réseau routier wallon fait l’objet d’un suivi régulier afin de prendre toutes les mesures adéquates», précise samedi le Centre régional dans un communiqué.

    Plus d’infos sur les conditions de circulation en Wallonie sur http://trafiroutes.wallonie.be ou www.inforoutes.be.

    Source > Sudpresse > Mis à jour le Samedi 1 Décembre 2012 à 13h46 > Photo Belga

  • DONNER SON TEMPS, C'EST AUSSI EN GAGNER

    envie-de-donner-un-peu-de-son-temps-.jpgAccorder du temps aux autres, et on pense en particulier aux bénévoles, donne le sentiment d’en disposer davantage pour soi-même.

    Le constat est extrêmement intéressant, et repose sur une série d’expériences conduites par une équipe de l’université de Pennsylvanie, en collaboration avec la Harvard Business School (Boston). Les chercheurs se sont intéressés à la perception subjective « d’avoir du temps ». Ils ont constaté, explique Santé Log, que « comparé au fait de consacrer du temps pour soi, d’en gagner ici ou là pour dégager du temps libre, le fait de consacrer du temps aux autres est bien plus efficace », singulièrement sur un plan qualitatif.

    D’autant qu’en plus, cette démarche renforce le sentiment de compétence et qu’elle rend plus disposé à s’engager dans des projets d’avenir, même malgré des horaires (professionnels ou familiaux) chargés.

    Cette étude est publiée dans la revue « Psychological Science ».

    Réagir à cet article > ICI

    Source > http://www.passionsante.be