techspace aero

  • TECHSPACE AERO: « UNE CENTAINE DE POSTES ENCORE À POURVOIR »

    Techspace.jpg

    Associée à la majorité des grands programmes aéronautiques et spatiaux des dernières décennies, l’entreprise Techspace  Aero (Safran) emploie actuellement 1.350 personnes.

    Spécialisée dans la conception, le développement et la fabrication de produits pour les moteurs d’aéronefs, elle cultive un savoir-faire dans trois domaines d’excellence.

    En propulsion aéronautique, Techspace Aero est mondialement réputé pour ses compresseur basses pressions de turboréacteurs qui équipent la plupart des avions commerciaux en service actuellement.

    En matière d’équipements aéronautiques et spatiaux, elle s’est forgé une solide réputation grâce à ses équipements de lubrification pour moteurs ainsi que pour ses vannes de régulation pour la propulsion liquide de lanceurs spatiaux. Enfin, la société et sa filiale américaine Cenco US ont développé une expertise de plus de 50 ans en matière de bancs d’essais pour moteurs aéronautiques.

     Implantée à Milmort et Liers en Belgique, Techspace Aero a vu son chiffre d’affaires grimper de 60 % en trois ans (507 millions d’euros en 2013). Une belle progression qui va de pair avec de nouveaux engagements : « En 2013, 140 personnes sont venues rejoindre notre équipe et une centaine de postes sont encore à pourvoir cette année », explique Xavier Naveau, le directeur des ressources humaines. « Nous recherchons de nouvelles recrues tant du côté des cadres que des employés et des ouvriers. Techspace Aero emploie un grand nombre d’ingénieurs civils qui sont parfois difficiles à trouver. Nous avons pour cela entamé une démarche proactive vers les universités en organisant des journées portes ouvertes et même des soirées pour nous faire connaître auprès des étudiants ».

     Du côté des employés, l’entreprise recherche des techniciens, des dessinateurs et desélectromécaniciens. Et pour ce qui est des ouvriers, Techspace Aero recherche des personnes déjà formées… ou se charge carrément de leur formation. « Nous avons besoin de bons usineurs », poursuit M. Naveau. « Nous sponsorisons d’ailleurs une classe complète d’usinage dont l’ensemble des élèves effectuent leur stage en alternance chez nous. Malheureusement, ils ne sont que six… Mais nous engageons aussi des personnes sans diplômes que nous formons par exemple aux traitements thermiques et spéciaux, ainsi qu’à la réalisation de diverses opérations manuelles. Les candidats de toutes catégories font l’objet de longues interviews et sont choisis sur leur comportement, leur historique personnel et  leur capacité à comprendre les enjeux stratégiques de l’entreprise ».

    Avec un investissement de 100 millions d’euros en recherche et développement cette année, Techspace Aero cultive son « obsession du futur » et dispose d’un carnet de commandes bien rempli pour les 15 prochaines années. Malgré sa taille, cette usine d’inventeurs conserve un esprit familial et offre à son personnel des possibilités de carrière de très haut vol.

    Source > F.D. sur > http://www.jobsregions.be