syndrome

  • SYNDROME DE FATIGUE CHRONIQUE CHEZ LES ÉTUDIANTS !

    Des chercheurs britanniques affirment que le syndrome de fatigue chronique (SFC) pourrait affecter un élève sur cent, et expliquer pas mal de cas d’absentéisme scolaire.

    psych-meisje-moe-170_400_05.jpgCette équipe de pédiatres de l’université de Bristol a mené l’enquête auprès de quelque trois mille jeunes, âgés de 11 à 16 ans, issus de trois établissements scolaires. Leur intention, au départ, consistait à développer une stratégie visant à optimaliser la fréquentation scolaire. Après avoir examiné les données concernant l’absentéisme, et avoir procédé à des tests psychologiques et des évaluations cliniques, ils ont conclu que 1% des enfants souffraient de fatigue chronique ; une proportion nettement plus élevée que celle fournie par de précédentes études.

    Fatigue, troubles de l’humeur, dépression, problèmes de sommeil… : une série de manifestations peuvent exprimer le SFC. En tout cas, comme ils le soulignent dans un article publié par le « British Medical Journal », les auteurs considèrent qu’il est extrêmement important d’envisager le syndrome de fatigue chronique dans les cas d’absentéisme fréquent, et d’une durée significative. D’autant, ajoutent-ils, qu’après six mois de prise en charge adaptée, l’assiduité scolaire s’est nettement améliorée chez la plupart des enfants avec un diagnostic de SFC.

    Source > http://www.passionsante.be/index.cfm?fuseaction=art&art_id=10667