subside

  • HANNUT L’ÉCOLE « LES ORCHIDÉES » REÇOIVENT 336.000 € POUR DES CLASSES

    Pour la construction d’un nouveau bâtiment, l’école « Les Orchidées » à Hannut a reçu une subvention de 336.379 euros.

    Orchidée.jpgLa Fédération Wallonie-Bruxelles a octroyé plus de 750.000 euros pour la rénovation de cinq écoles.

    « Dans sa volonté d’améliorer la qualité des infrastructures scolaires, le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a marqué son accord sur la prise en charge de subventions afin d’entreprendre des travaux d’urgence au sein de l’institut d’enseignement spécialisé primaire et secondaire de Hannut », explique Lætitia Naklicki, attachée de presse du Ministre-Président communautaire Rudy Demotte (PS), dans son communiqué.

    Pour « Les Orchidées », la construction d’un nouveau bâtiment est mise sur les rails. La création de quatre classes et l’aménagement d’une cuisine didactique sont prévus dans ce nouveau bâtiment. Sur le montant total de 764.329 euros débloqués par les autorités communautaires, l’école hannutoise en reçoit près de 45 %.

    L’établissement est organisé selon plusieurs sections, comme l’agronomie (ouvrier jardinier et ouvrier d’exploitation agricole), la construction (maçon, monteur-placeur en éléments menuisés), l’hôtellerie et l’alimentation (commis de cuisine), les services aux personnes (aide logistique en collectivité, technicienne de surface et nettoyeuse) ou encore palefrenier.

    À l’instar de … La suite sur votre journal LA MEUSE h/W de ce vendredi 25/11/2016

    Source > J.M. Dans votre journal LA MEUSE H/W de ce vendredi 25/11/2016

  • L'ECOLE DE GRAND-HALLET A SON SUBSIDE DE 2,3 MILLIONS

    1203278096.jpg

    Dans le projet de la construction d’une nouvelle école à Grand-Hallet, une étape cruciale a été franchie cette semaine.

    Les autorités communales ont reçu le feu vert du ministre Nollet pour l’obtention des subsides. L’ombre des premiers coups de pioche n’est plus très loin. La nouvelle implantation semi-passive pourrait ouvrir à la rentrée 2015. 

    On sait que les élus avaient opté pour un bâtiment passif. Une petite nuance a été apportée : «  Nous avons finalement choisi un bâtiment passif non certifié  », a expliqué l’échevin qui justifie ce choix par une question de rentabilité.

    «Pour un bâtiment certifié passif, il fallait investir 300.000 euros de plus ». Cette différence venant essentiellement du triple vitrage. Selon nos calculs, ce surplus n’était pas rentable sur 30 ans  ».

    L’article complet dans le journal La Meuse d’hier lundi.

    Photo > Laurent Collin, Jacqueline Delathuy et Manu Douette, heureux de présenter les plans de la future école.

    Plus de détails sur l’école dans notre article précédents > Sur > http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive/2012/11/28/hannut-bientot-une-nouvelle-ecole-a-grand-hallet.html#more

     

    Source > http://www.lameuse.be/735520 Photo > M-CL.G