sublime

  • HANNUT > LE MAGASIN « GERMAINE COLLARD » … À CÔTÉ DE « SUBLIME » !

    Le magasin de chaussures Germaine Collard installé rue de Huy à Hannut est sur le départ.

    Fin août, il déménage rue de Landen, juste à côté du magasin Sublime. Les clients pourront y retrouver dans un espace de 2000m² des chaussures mais aussi des vêtements pour toute la famille, y compris les enfants !

    D’ici la fin du mois d’août voire début septembre, la rue de Landen à Hannut va accueillir deux magasins de chaussures et vêtements, côte à côte. Germaine Collard, implanté pour l’instant rue de Huy, sur le zoning des Orchidées a décidé de migrer vers un autre pôle de la ville, celui de la rue de Landen. Il envisage de s’installer… juste à côté du magasin Sublime.

    Le haut et moyen de gamme vont ainsi directement se côtoyer. Une proximité qui n’inquiète pas les patrons du magasin de chaussures et de prêt-à-porter haut de gamme, Sublime. « Je ne crains pas leur concurrence, Germaine Collard cible une clientèle différente, et puis il faut de la place pour tout le monde », réagit Alain Smets, gérant du Sublime. « Je leur souhaite d’ailleurs bonne chance», ajoute-t-il.

    Le magasin Sublime a ouvert ses portes il y a un an. Selon les exploitants, le bilan de cette première année est positif. « En terme de fréquentation et de diversité linguistique de notre clientèle, nos espérances ont été rencontrées. »

    Mais pourquoi deux magasins de chaussures l’un à côté de l’autre ? Nous avons contacté le siège social du Germaine Collard sans pour autant avoir de réponse. Par contre, des précisions ont été apportées. « Le bâtiment de notre future implantation était autrefois … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mercredi 16/08/2017

    Ouverture prévue en septembre

    Source > C.L. Sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mercredi 16/08/2017 > En ligne http://journal.sudinfo.be

    L’article complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/113983

  • HANNUT > UN POTEAU MENACE DE S’EFFONDRER SUR LE MAGASIN SUBLIME

    Le parking a dû être fermé le jour du réveillon 

    Le pire a été évité de justesse ce samedi. Et pour cause, l’un des 3 poteaux d’éclairage du parking attenant au magasin « Sublime » sur la route de Landen a Hannut, menaçait de s’effondrer.

    Heureusement, les pompiers de Hesbaye, intervenus à temps, ont pu maîtriser la chute du poteau.  

    Le réveillon de Noël commence fort pour le gérant du magasin « Sublime », Alain Smets. Et c’est le moins qu’on puisse dire. Il était 7h ce samedi matin lorsque celui-ci reçoit un appel téléphonique pour le prévenir que l’un des 3 poteaux d’éclairage attenants au parking de son magasin situé route de Landen à Hannut, menaçait de s’effondrer. « Les voisins ont entendu le bruit du poteau qui se cassait », explique le gérant. « J’ai tout de suite coupé le courant et appelé la société Belgo Néon, en charge de ces poteaux ».

    Et il n’y avait pas une minute à perdre. « En attendant l’arrivée des pompiers (NDLR : avertis à 8h52) et le temps de leur intervention, l’accès au parking était bloqué. Mais nous avons ouvert nos portes à 9h30 ».

    Vous l’imaginez bien, fermer l’accès au parking d’un magasin en pleine période des fêtes, c’est comme se tirer une balle dans le pied. Heureusement, l’intervention des … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce 26/12/2016

    Source > C.L sur votre journal LA MEUSE H/W de ce 26/12/2016

  • HANNUT > DEUX ROBOTS APPORTENT VOS CHAUSSURES ! > LE MAGASIN, UNIQUE EN EUROPE, A OUVERT CE VENDREDI

    La boutique de chaussures révolutionnaire Sublime (sur 2.900 m²), rue de Landen à Hannut, ouvre aujourd’hui.

    Àl’intérieur, un concept unique en Europe: deux robots, similaires à ceux du géant américain Amazon, sillonnent les rayonnages au sous-sol et vous les apportent en six-sept minutes maximum. Nous avons tenté l’expérience.  

    Place aux nouvelles technologies. Le couple hannutois Smets, dont madame est néerlandophone et monsieur francophone, a mis cinq ans pour imaginer et concevoir le magasin Sublime, unique en son genre en Europe.

    Vous avez besoin d’une nouvelle paire de chaussures pour vous madame, vous monsieur ou pour votre petit bout? Suivez le guide. Tout d’abord, « zieutez » la grande vitrine qui ceinture le bâtiment, un exemplaire de chaque modèle européen y est exposé, soit 1.200. Avec la panoplie de pointures, ce ne sont pas moins de 13.000 paires de souliers qui sont stockées au sous-sol ! Pour les hommes, les pointures vont jusque 50. La gamme de prix ? Un peu moins de 100 € à 350 € pour quelques exemplaires masculins.

    Vous avez eu un coup de coeur ou vous hésitez? Entrez dans le magasin. Là, vous êtes accueilli dans les deux langues (les patrons tablent sur une clientèle à 40 km à la ronde) par une vendeuse ou un vendeur (il y en a 18 en tout) en uniforme qui vous dirige soit vers les vêtements (25 marques, 3.000 pièces) soit vers les chaussures. Dans ce dernier département, vous trouverez des bornes interactives. Vous y tapotez, seul, votre sexe, le type de modèle recherché, la marque. Puis vous choisissez les chaussures sur base de photos (elles ont effectivement été toutes photographiées au préalable) et vous placez le tout dans votre «panier » virtuel. Un petit ticket est imprimé, comprenant un QR Code. Vous allez alors chercher un petit bracelet qui vibrera dès que votre tour sera venu. Là, une vendeuse (renommée conseillère de vente) vient à votre rencontre et prend note de votre pointure et de vos goûts sur sa tablette. Elle scanne votre code et... c’est parti!

    Au -2, le système informatique gère le stock et prépare la commande. Les robots filent à toute vitesse dans les hauts rayonnages et récupèrent les paires de chaussures en un temps record : 6-7 minutes d’attente maximum selon Alain Smets. « Ils sont capables de traiter entre 400 et 500 paires par heure ». Les paires sont acheminées jusque sous les yeux du client via un tapis roulant qui se termine au sein du magasin même. Besoin d’une demi-pointure supplémentaire ou envie d’un modèle similaire moins cher? La vendeuse maîtrise les commandes par un seul bouton. Les administrateurs délégués ont même pensé à une zone de détente avec boissons gratuites dotée d’une télévision/PC et de wi-fi pour faire patienter ces messieurs et d’une aire de jeux pour occuper les enfants.

    Comment mamy va-t-elle s’y retrouver dans ce condensé de technologies? « Pas de panique. Les plus âgés seront accompagnés dès l’entrée et n’auront rien à faire », rassure Alain Smets, économiste de formation et industriel qui a imaginé ce concept si particulier. « Nous n’avons pas acheté un seul programme, tout est propre au magasin », souligne-t-il fièrement. 7 millions d’ € ont été investis.

    Source > ANNICK GOVAERS > Sur votre journal LA MEUSE H/W de ce vendredi 19/08/2016

    L’article sur le web & une vidéo explicative sur > http://www.lameuse.be

  • HANNUT > LE FUTUR CONCEPT STORE «SUBLIME» RECRUTE !

    L’occasion pour JobsRégions de présenter ce concept innovant et les profils recherchés qui seront amenés à y travailler.

    Si vous avez une fibre commerciale, un profil axé vente directe, et que vous êtes sensible à l’innovation et à la haute technologie: ces emplois sont faits pour vous! «Sublime», c’est le nom choisi par l’homme d’affaires et industriel liégeois Alain Smets, qui nous a expliqué les fondamentaux du concept, de ses particularités opérationnelles et commerciales jusqu’à l’origine même de son nom: 

    Une implantation de choix

     «Tout d’abord, Sublime est un mot qui se prononce aussi aisément en français, en anglais et en néerlandais. Cet aspect est d’ailleurs en cohérence directe avec la localisation du Store, puisque celui-ci est implanté à 3 kilomètres à peine du Limbourg, en région flamande (NDLA: rue de Landen à Hannut, nationale (N80) reliant la E40 (Liège-Bruxelles) à la E42 (Liège-Namur). La position du magasin est donc extrêmement centrale, dans une ville très dynamique et très bien située. Nous visons une zone de chalandise de 40kms (NDLA: zone géographique d’influence d’un établissement commercial), car ces régions ont globalement un important pouvoir d’achat relativement à d’autres régions en Wallonie.» Le magasin sera donc complètement bilingue.

    Une offre unique

    Au niveau du concept proprement dit, l’entrepreneur mise sur plusieurs aspects pour se différencier: «La première différence, c’est la quantité et la qualité de … Lire la suite ici ...

    Avant de postuler lisez la demande complète ICI > Postulez à l’adresse suivante > muriel.gillard@sublime-sa.be

    Source > Youri Demianoff sur > http://www.jobsregions.be