station service

  • HANNUT > STATION-ESSENCE ROUTE DE LANDEN> : LE PROMOTEUR ENVISAGE D’ALLER EN RECOURS

    Le promoteur de la station-essence rue de Landen à Hannut envisage d’aller en recours contre le refus du Collège hannutois de lui accorder le permis unique.

    Il dispose d’un délai de vingt jours pour introduire son recours auprès du ministre wallon Carlo Di Antonio en charge de l’environnement. « Nous ne l’avons pas encore introduit mais il est plus que probable que c’est ce que nous allons faire » , avance Paul Pirotte de la SPRL Verlaine, auteur du projet.

    hannut,blog,jcd,station service,route landen,allez,recours,justicePaul Pirotte rejette les arguments du Collège lié à la stabilité du sol. Le site d’implantation est effectivement une ancienne décharge qui fait craindre aux riverains comme aux élus des problèmes de stabilité. « Nous n’allons jamais investir dans un projet de 3 millions d’euros sur un sol qui se laisserait aller ou qui menacerait à terme de se fissurer. Je peux vous l’assurer, on ne construira jamais s’il y a un problème de stabilité » , réagit Paul Pirotte qui rappelle aussi les conditions très strictes de sécurité auxquelles une station-essence est généralement soumise.

    Autre reproche fait par le Collège au projet : sa localisation dans une zone résidentielle. « Mais il n’y a rien de résidentiel. Ce qu’on trouve à 200 mètres, c’est une série d’implantations commerciales et notamment des concessionnaires voitures. »

    La SPRL Verlaine est spécialisée dans le commerce … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 07/02/2017

    Source > MARIE-CLAIRE GILLET sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 07/02/2017

    Lire notre article précédent sur ce blog > PROJET DE STATION ESSENCE SUR HANNUT > LE PROMOTEUR N’A PEUT-ÊTRE PAS DIT SON DERNIER MOT > Sur > http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive/2017/02/01

    L’article succin en ligne sur > http://www.lameuse.be/1782655

  • PROJET DE STATION ESSENCE SUR HANNUT > LE PROMOTEUR N’A PEUT-ÊTRE PAS DIT SON DERNIER MOT

    Paul et Franck Pirotte, de la société Verlaine (basée à Verlaine) se sont rendus ce mardi matin à l’administration communale de Hannut pour prendre connaissance de la décision du Collège qui vendredi a rejeté leur demande de permis de construire rue de Landen une station-essence et un magasin d’alimentation générale.

    « C’est un document assez touffu. Nous allons prendre le temps de le lire à tête reposée pour voir ce qu’il y a lieu de faire, car nous souhaiterions tout de même construire sur Hannut », indique Paul Pirotte.

    Le refus du Collège est motivé par plusieurs arguments, les deux principaux étant la nature du sol et la mobilité. « La qualité du terrain (une ancienne décharge, ndlr) est catastrophique. Il n’est pas du tout adapté à une activité de ce genre », commente l’échevine de l’environnement Florence Degroot (MR).

    Qui se dit également inquiète pour la mobilité. « Bien sûr nous ne sommes par contre l’implantation d’activité commerciale rue de Landen mais la localisation de ce projet de station essence à un carrefour pose des questions de mobilité», termine l’échevine.

    Du côté des promoteurs, on comprend assez mal pourquoi une station-essence ne peut pas s’implanter à cet endroit. « Nous allons étudier les modalités techniques pour pallier les déficiences du terrain. Laissez-nous quelques jours pour y réfléchir. Il ne faut pas non plus que cet assainissement nous coûte et que le projet ne soit plus rentable »

    La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce 01/02/2017

    Source > Marie-Claire Gillet sur votre journal LA MEUSE H/W de ce 01/02/2017

    L’article complet pour les abonnés à l’édition digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/39053

  • HANNUT LE PROJET DE POMPE À ESSENCE RUE DE LANDEN EST REFUSÉ

    Ce vendredi, le Collège de Hannut a refusé le projet d’une station-essence rue de Landen, à Hannut.

    Il suit en cela les avis négatifs remis cette semaine par le Fonctionnaire-délégué de la Région wallonne et le fonctionnaire technique.

    Dans les rangs des riverains opposés au projet, c’est le soulagement, comme nous le confirme Bernadette Duchesne. « Je suis super contente pour les riverains mais aussi pour l’environnement », s’emballe-t-elle.

    La demande de permis unique (construction et exploitation) était déposée par la Sprl Verlaine, de Verlaine qui prévoyait de construire sur un terrain de 5.400 m2 4 îlots de pompe et un magasin d’alimentation générale de 400 m2.

    Dès le départ, les riverains ont attiré l’attention des autorités communales sur la qualité du terrain sur lequel la société projetait d’installer une station-essence. Il s’agit d’une ancienne décharge. « Avec tous les déchets qui s’y trouvent encore (carcasses de voiture, troncs d’arbres, immondices, déchets de matériaux de construction) il est aberrant d’envisager d’enterrer des citernes contenant des milliers de litres de carburant dans ces terres » , dénonçaient-ils depuis que la demande de permis avait été introduite.

    Source > Marie-Claire Gillet sur votre journal LA MEUSE de ce samedi 28/01/2017

  • BRAQUAGE A LA STATION-SERVICE TOTAL DE BRAIVES: UN HOMME CAGOULE A VOLE LE COFFRE

    1966177331_B976127675Z_1_20150722201507_000_GSN4TMCA6_1-0.jpg

    Un vol avec violence s’est déroulé ce mercredi, aux alentours de 8h20 du matin, à la station-service Total, située chaussée de Tirlemont, à Braives.

    Un homme cagoulé et armé d’un pistolet a menacé l’employée qui se trouvait dans le commerce. Il est reparti avec l’argent du coffre-fort et de la caisse… Lire la suite ici ...

    Source > Rédaction en ligne sur > http://www.sudinfo.be > Photo GOOGLE