spécial jeunes

  • Imprimer

    WALLONIE > UNE CAMPAGNE DU FOREM SPÉCIALE JEUNES

    Chaque année, près de 30.000 jeunes demandeurs d’emploi s’inscrivent au Forem.

    Afin de les informer sur les services proposés, le Forem lance une nouvelle campagne de communication à leur intention.

    La campagne est planifiée du 27 août au 21 septembre 2018. Quatre thématiques sont réparties sur 4 semaines : trouver un emploi, se faire repérer par un employeur, se former en langues et s’orienter vers un métier en pénurie, c’est-à-dire là où ils ont le plus de chances de décrocher un job.

    Le niveau de qualification reste essentiel. Souvent peu expérimentés lorsqu’ils arrivent sur le marché de l’emploi, le principal atout des jeunes reste leur diplôme puisque le taux de chômage diminue dès que le niveau de qualification augmente. Avec une exception : les filières de type techniques, professionnelles ou encore l’apprentissage constituent toujours un atout certain pour décrocher un emploi rapidement. À 6 mois, les meilleurs taux d’insertion sont obtenus par le bac (80 %) et l’apprentissage (70 %).

    Métiers en demande

    Les diplômés de niveau master mettent un peu plus de temps pour s’insérer sur le marché du travail mais leur taux d’insertion est ensuite supérieur aux autres niveaux d’étude.

    Ce sont les métiers en demande qui connaissent logiquement l’insertion la plus importante : cuisinier, infirmier, électricien, électromécanicien, boulanger, menuisier, ingénieur. Côté secteurs, l’Horeca, l’industrie, le secteur pharmaceutique, l’enseignement et l’administration sont les champions de l’insertion.

    Détails sur > https://jeunes.leforem.be/offres-emploi

    Source > Votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 28/0/2018

    Illustration > Copie écran Forem