solutions

  • MARRE DE VOTRE JOB ? COMMENT LE QUITTER SANS DEMISSIONNER

    desperate.jpg

    Cela devient de plus en plus dur de vous lever chaque matin pour aller travailler, et vous rêvez chaque nuit de plaquer votre job en fanfare. Seulement démissionner en temps de crise peut s’avérer très risqué, car vous renoncez ainsi à vos allocations de chômage... Et si vous ne trouviez pas un autre emploi rapidement ?

    Voici 4 solutions pour ceux qui ne supportent plus leur job, mais sont trop prudents pour démissionner.

    1. Bouger au sein de l’entreprise

    Si vous aimez votre entreprise, mais que vous avez de gros problèmes relationnels avec votre manager direct, ce serait un peu dommage de tout plaquer d’un coup. Essayer d’identifier l’élément qui vous insupporte dans votre poste. Si c’est vraiment votre management, rien ne vous empêche d’en discuter avec le service RH et demander à changer d’équipe ou de département. Si le problème n'est pas votre boss, vous pouvez vous adonner au job crafting : une technique qui consiste à remodeler son job de l’intérieur en y intégrant vos motivations profondes. Résultat : un job réinventé et plus stimulant.

    2. Faire une pause et réfléchir

    Si vous ne savez plus où vous en êtes, et que vous avez besoin d’un vrai break pour réfléchir, plusieurs options d’offrent à vous pour vous éloigner quelques temps de votre entreprise sans démissionner pour autant. Prendre un congé sabbatique par exemple, comme uncrédit-temps (interruption complète pendant 12 mois, avec allocations) ou un congé parental(4 mois, avec allocations), ou alors uncongé sans solde… Pour ce dernier, aucune législation n’est prévue. C’est à vous de convenir des modalités avec votre employeur. Une solution dans tous les cas temporaire : à votre retour de congé, il faudra avoir pris une décision quant à la suite de votre carrière.

    3. Se faire coacher / se former

    Si vous avez du mal à identifier la source exacte de votre malaise au travail, vous pouvez vous faire aider par un coach carrière. L’occasion de recevoir un point de vue extérieur sur votre situation professionnelle, et peut-être de retrouver de la motivation sans pour autant changer de travail. N’oubliez pas non plus que vous pouvez demander uneformation à votre employeur (certaines sont même gratuites). Pour avoir un coup de boost en se mettant à la page dans votre domaine, ou alors ouvrir votre horizon professionnel et d’évoluer à l’intérieur de votre entreprise.

    4. Demander une rupture du contrat de travail « à l’amiable »

    Si vous voulez vraiment quitter votre entreprise au plus vite, et que votre départ arrangerait aussi votre supérieur, il ne vous reste qu’à trouver un terrain d’entente. Vous pouvez essayer de convaincre votre employeur de mettre fin à votre contrat de travail avec accord des deux parties. Ainsi, vous aurez droit aux allocations de chômage et vous serez plus serein pour chercher un nouvel emploi. Dans certains cas, vous pouvez également négocier une indemnité de départ de la part de votre patron.

    Source : Cadremploi.fr Texte: Magali Henrard via > http://www.references.be

  • 7 RAISONS D'ÊTRE EN RETARD AU BOULOT (ET LES SOLUTIONS)

    shutterstock_88090381.jpg

    Vous êtes sans arrêt en retard, c’est un fait… Cela vous ennuie, cela exaspère votre entourage, et votre réputation professionnelle en souffre. Mais malgré tous vos efforts, vos retards chroniques perdurent.

    Avant de rager car vous n’arrivez pas à être à l’heure, avez-vous identifié la cause de votre retard ?

    Pourquoi êtes-vous en retard ? Voici 7 raisons fréquentes, et les solutions qui s'y appliquent.

    1. "Je n’arrive pas à me lever"

    Beaucoup d’adultes ont simplement besoin de plus d’heures de sommeil pour pouvoir affronter leur journée. Plutôt que d’appuyer sur le bouton snooze de votre réveil une dizaine de fois, couchez-vous plus tôt ! Dormir assez est essentiel, tant pour votre équilibre que pour vos compétences. Nos conseils.

    2. "J’ai toujours quelque chose à terminer avant de partir"

    Il s’agit apparemment d’une des causes de retard les plus fréquentes. Vous devez absolument répondre à ce dernier e-mail avant de partir, et du coup vous arrivez en retard. Solution : dites-vous que vous y répondrez là-bas, et faites en sorte d’arriver plus tôt au lieu de rendez-vous pour pouvoir le faire.

    3. "Je sous-estime le temps de trajet"

    Si vous êtes persuadé que vous rendre à votre travail prend 20 minutes alors que le trajet en prend 30 depuis le début, vous allez évidemment continuer d’arriver en retard. Soyez réaliste et reconsidérez votre temps de trajet, même si vous vous êtes habitué à partir à une certaine heure.

    4. "Je ne retrouve plus mon gsm/mes clés/mon portefeuille/…"

    Vous êtes bien à l’heure et prêt à partir, mais vous avez perdu quelque chose. Encore plus agaçant d’arriver en retard ensuite... Pourtant, c'est juste une question d’organisation. Choisissez chez vous un endroit où vous rangerez tous vos objets importants (commode, sac, vase…) et rappelez-vous de les y remettre dès que vous les voyez traîner quelque part.

    5. "Ma famille est complètement désorganisée et me retarde"

    Vous criez votre innocence : c’est votre famille qui vous met en retard ! Votre conjoint ne sait pas comment s’habiller, votre fils a perdu son cours d’anglais… S’organiser est déjà un défi, donc forcer les autres à le faire n’est pas une sinécure. Vous pouvez malgré tout faire certaines choses: incitez vos enfants à être prêt la veille, aidez votre conjoint à mettre tous ses objets au même endroit, préparez les boîtes à tartines la veille…

    6. Je n’ai pas envie d’y aller

    Si vous êtes en retard, c’est parce que vous traînez les pieds pour vous rendre à votre travail ? Le problème est ici bien plus profond. Le fait de redouter d’arriver à sa destination, quelle qu'elle soit (travail, rendez-vous, école…), signifie que vous devez changer quelque chose dans votre vie. Posez-vous donc des questions.

    7. Mes collègues ne terminent jamais leurs réunions à temps

    Vous devez partir en rendez-vous avec un client, mais vous prenez du retard car la réunion n’en finit pas. Globalement, les réunions ont tendance à s’éterniser dans votre société. Pourquoi? Accordez-vous trop peu de temps à la réunion hebdomadaire, qui devrait prévoir une heure au lieu de 20 minutes ? Vos collègues ont-ils l’habitude de faire des digressions à n’en plus finir ? Une fois le problème identifié, expliquez-le à vos collègues et tentez de le résoudre.

    Source : Journaldunet.com Via > http://www.references.be