sncb

  • LA SNCB TESTE LE WIFI À BORD PENDANT TROIS MOIS

    La SNCB a lancé jeudi son grand test du Wifi à bord, a-t-elle annoncé au cours d’une conférence de presse à la gare du Midi de Bruxelles.

    L’expérience durera trois mois dans deux voitures de première classe de la ligne reliant Eupen à Ostende.

    Profiter d’une connexion internet régulière tout en prenant le train, ça fait un petit temps que le projet trotte dans la tête de la SNCB. La mesure avait été annoncée à plusieurs reprises, tant par la ministre de la Mobilité Jacqueline Galant, que par la … Lire la suite ici ...

    Source > Belga via > http://www.sudinfo.be/1499886 >lustration PhotoNews

  • EMPLOIS > « DEFIS ET INNOVATIONS TECHNOLOGIQUES AUX CHEMINS DE FER » (VIDEO)

    Mathias Vanden Auweele est responsable des systèmes de mesure qui vérifient l’état des caténaires chez Infrabel.

    François Piraux veille quant à lui à la qualité des nouveaux trains que la SNCB acquiert.

    Ce que ces deux ingénieurs ont en commun ? Une passion pour les innovations technologiques dans l’environnement unique et dynamique des Chemins de fer.

    Technologies innovantes

    « Je recommanderais très certainement mon job aux étudiants ou aux ingénieurs qui recherchent un emploi », confie Mathias. « C’est un boulot très varié, je peux aussi bien passer une journée derrière mon bureau que me rendre à l’étranger pour des entretiens avec les constructeurs et les fournisseurs de nos rames », ajoute François.

    Travailler comme ingénieur aux Chemins de fer comporte des défis spécifiques. « Les Chemins de fer sont en constante évolution », explique François. « Comme nous utilisons énormément de technologies différentes, nous recherchons en permanence des solutions innovantes ». « Lorsque nous avons une idée, nous avons la possibilité d’investiguer pour vérifier qu’elle est réalisable sur le terrain », poursuit Mathias. « Je suis d’ailleurs assez fier du filtre automatique des alertes liées aux chocs sur les caténaires et les pantographes que j'ai créé. »

    Pour les clients

    Aussi bien François que Mathias attache de l’importance au fait de contribuer à l’amélioration de la qualité des voies ferrées. « Lorsqu’on réalise que l’un des systèmes de mesure qu’on a créés fonctionne et que cela a permis de résoudre un problème, nous savons que nous avons facilité la vie à des milliers de voyageurs qui rentrent chez eux sans complication », explique Mathias. « La SNCB est une entreprise en pleine mutation », renchérit François. « J’aime me dire que mon boulot répond aux défis des transports de demain, qu’il fait la différence ». « Si, en tant qu’ingénieur, on veut avoir un impact sur la collectivité, alors travailler pour les Chemins de fer est la solution », conclut Mathias. 

    Envie de travailler en tant qu’ingénieur à la SNCB ou chez Infrabel ?

    Surfez sur www.lescheminsdeferengagent.be pour consulter toutes les offres d’emploi.

     Source > Texte: Rédaction sur > http://www.references.be

    SNCB / ingénieur / Evoluer / Electronique & Electromécanique

  • BILLETS SENIORS À LA SNCB > COMMENT ÇA MARCHE ?

    Vous avez plus de 65 ans? Ne dit-on pas que les voyages entretiennent la jeunesse... Profitez du train, vous êtes privilégié!

    Billet Seniors: dès 65 ans, toute la Belgique à moindre prix

    Vous avez dépassé 65 ans, vous voyagez à prix réduit. Avec le Billet Seniors, vous ne payez que € 6 pour 1 aller-retour vers n’importe quelle destination dans le pays. En semaine, voyage à partir de 9h.

    Billet pour les personnes âgées de 65 ans et plus: € 6 en 2e classe

    Vers toutes les destinations en Belgique

    Aller-retour le même jour, sous certaines conditions

    Plus de confort: € 13 en 1re classe

    Achetez votre Billet Seniors en ligne

    Pratique

    Calendrier de validité pour Seniors (PDF)

    Consultez les conditions d’utilisation du Billet Seniors (PDF) en détail

    En vente en ligne, sur site mobile, aux guichets, aux automates et dans le train

    Comment acheter un Billet Seniors aux automates? (vidéo)

    Source > http://www.belgianrail.be/fr

  • UNE NOUVELLE APPLICATION MOBILE POUR PALLIER A CELLE DE LA SNCB

    735605960_B976352090Z_1_20150823193827_000_GEP52DOP6_1-0.jpg

    Maxime Pagnoulle, de Modave, a créé une application mobile pour pallier à celle de la SNCB, «trop complexe» selon lui

    Maxime Pagnoulle, de Modave, n’en pouvait plus d’utiliser l’application mobile de la SNCB.

    Il l’estimait trop complexe et pas assez fiable. Ce navetteur de 22 ans, étudiant en informatique, a alors décidé de créer sa propre appli, «ON TRACK», disponible gratuitement sur la plateforme de téléchargements Appstore , mais ailleurs aussi, très bientôt.

    Pouvoir visualiser son trajet en train, savoir combien de … Lire la suite ici ...

    Source > Rédaction en ligne sur > http://www.sudinfo.be Photo > EP

  • ATTENTION ! > PERTURBATIONS SÉRIEUSES DES HORAIRES DE TRAINS VERS LA COTE LES SAMEDIS DE JUILLET & AOUT ! …..

    896689.jpg

    Grève du SACT chaque samedi des mois de juillet et août : le trafic des trains risque d’être perturbé

    Suite à un préavis de grève du Syndicat Autonome des Conducteurs de Trains (SACT), la SNCB s’attend à des perturbations du trafic national chaque samedi des mois de juillet et août.

    Il est impossible de prévoir l’impact précis de ces grèves mais leurs conséquences pourraient se faire ressentir sur tout le réseau. Nous déplorons cette action et mettrons tout en œuvre afin d’en limiter l’impact.

    Nous comprenons et regrettons que ces grèves puissent perturber vos trajets et projets tant professionnels que privés.

    Nous mettrons tout en œuvre pour vous informer, en temps réel et de façon détaillée sur la circulation des trains au moyen des canaux suivants :

    Le planificateur de voyages

    l’app SNCB

    Les moniteurs et tableaux d’affichage en gare

    Le compte Twitter @SNCB

    La page facebook

    Les annonces effectuées en gare

    Le site source > http://www.belgianrail.be

    Grèves prévues chaque samedi d'été à la SNCB: "Les conducteurs prennent les navetteurs et les touristes en otage"

    La ministre de la Mobilité, Jacqueline Galant, a jugé "irréalisables, inacceptables et irresponsables" les revendications du syndicat autonome des conducteurs de train (SACT).

    Celui-ci a confirmé vendredi après-midi le maintien de son préavis d'actions pour tous les samedis compris entre le 18 juillet et le 29 août, après une réunion non concluante avec la filiale de ressources humaines de la SNCB, HR Rail, mercredi. … Lire la suite ici ... & voir la vidéo de RTL

    Le site source > http://www.rtl.be

    Photo > http://www.rtl.be/info

  • 1 600 OFFRES D’EMPLOI DANS LES CHEMINS DE FER

    SNCB_2015.jpg

    Les chemins de fer belges comptent trois entreprises : la SNCB (l’entreprise de transport), Infrabel (le gestionnaire d’infrastructure) et HR Rail (l’employeur légal de l’ensemble du personnel des deux sociétés précitées).

    Elles emploient 35 000 travailleurs au total. Et cette année, l’organisation va recruter 1 600 nouveaux collaborateurs.

    Cela fait de nous le principal employeur du pays, précise Christian Smets, Expert Corporate Recruitment chez HR Rail. Et les chemins de fer belges n’abritent pas uniquement des accompagnateurs et conducteurs de train, mais aussi des profils très divers. > Rencontre.

    Quels profils recherchez-vous ?

     Nous recherchons toujours des accompagnateurs et conducteurs de train, des profils techniques variés, des collaborateurs-sécurité et des ingénieurs. Nous nous concentrons cette année sur la première catégorie, et souhaitons en engager au moins 300. Il ne s’agit pas d’un profil facile à trouver, car nous plaçons la barre très haute. Ces personnes doivent être extrêmement sociables. Aucune entreprise ne fait ce que nous faisons, et c’est la raison pour laquelle nous avons encore beaucoup à apprendre. Nous évoluons sur le plan technologique depuis quarante ans et nous possédons à la fois les dernières innovations et des technologies vieilles de plusieurs décennies. Il s’agit donc d’un environnement complexe pour les techniciens et ingénieurs, mais c’est précisément ce qui rend le travail encore plus passionnant. 

    Quelle culture règne au sein de l’organisation ?

    L’ambiance est généralement bonne entre les collègues. Rares sont les endroits où les collaborateurs s’identifient autant à l’entreprise que dans les chemins de fer. Nombreux sont ceux qui y travaillent toute leur carrière. Le mot « cheminot » n’a plus la même signification qu’avant, mais peut encore être utilisé pour bon nombre des collaborateurs. L’organisation est bien sûr en évolution permanente. Nous sommes par ailleurs une entreprise de 35 000 collaborateurs, ce qui implique un exode massif de personnes partant à la pension et une grande vague de nouveaux arrivants. La culture change donc continuellement, mais cela signifie aussi que les travailleurs ont énormément de possibilités d’évoluer. 

    Un travail varié

    La SNCB et Infrabel offrent non seulement des salaires intéressants, mais aussi une sécurité d’emploi. Il s’agit d’un aspect primordial pour de nombreuses personnes, ajoute Christian Smets. Et c’est la raison pour laquelle ils optent pour les chemins de fer belges. Pour Len Steyaert, ingénieur, c’est un peu comme une tradition de père en fils. Il travaille aux chemins de fer depuis 1998. Je fais partie des anciens. Mon père travaillait ici aussi comme ingénieur, et je savais donc à quoi m’en tenir. Quand j’étais petit, je me faisais une image très précise de ce que travailler pour cette entreprise signifiait. Avant de commencer chez Infrabel, j’avais travaillé dans plusieurs sociétés privées. Et lorsque les chemins de fer ont annoncé un examen pour les ingénieurs, j’ai tenté ma chance. J’ai commencé comme ingénieur pour l’entretien des voies, j’ai occupé plusieurs postes et j’ai finalement évolué jusqu’à une fonction de management. Je suis aujourd’hui chargé de l’entretien de l’infrastructure comme les aiguillages, l’aménagement des signaux, les passages à niveau, etc. C’est un travail passionnant et très varié. On bénéficie d’un package salarial attrayant, mais c’est surtout le contenu diversifié de la fonction qui fait que j’aime travailler ici. 

    Envie de travailler pour les chemins de fer ? Cliquez icpour trouver les offres d’emploi :

    www.references.be/sncb

    Source & Texte: Rédaction sur > http://www.references.be

  • MANIFESTATION CE DIMANCHE DEVANT LA GARE DE WAREMME

    1235381077_B974847059Z_1_20150222130450_000_GMM41FN75_1-0.jpg

    170 navetteurs ont manifesté ce dimanche devant la gare de Waremme: «Pas un jour sans que la SNCB nous vole notre vie»

    170 navetteurs de la gare de Waremme se sont rassemblés ce dimanche matin pour manifester leur mécontentement par rapport au nouveau plan de transport de la SNCB.

    Les navetteurs souhaitaient se mobiliser, même si la ministre fédérale en charge de la Mobilité, Jacqueline Galant, se rendra à Waremme le 11 mars prochain. Lire la suite ici ...

    Source > Rédaction en ligne de A.M. Sur > http://www.sudinfo.be/1219511

    Lire aussi > Mobilisation contre le plan de la SNCB à Waremme:

    Pol Guillaume et Braives se désolidarisent, Jacques Chabot ne comprend pas. Sur > http://www.sudinfo.be/1220273

  • WAREMME: LES NAVETTEURS SE MOBILISENT CONTRE LE PLAN DE LA SNCB ET LANCENT DES ACTIONS

    1950737058_B974367960Z_1_20141223101532_000_GPS3MC5P3_1-0.jpg

    Suppression de trains, changements des horaires et service insuffisant : les usagers qui empruntent la gare de Waremme se mobilisent contre le nouveau plan de la SNCB.

    Une réunion de navetteurs s’est tenue lundi et des actions sont lancées. Le problème a aussi été abordé au Conseil communal.

    Une pétition a été lancée et une réunion s’est tenue lundi après-midi : «  Nous développons la … Lire la suite ici ...

    Source > Rédaction en ligne de JM sur > http://www.sudinfo.be/1176205