sience

  • CE LUNDI GRANDE CONFÉRENCE > « SCIENCE SANS CONSCIENCE…ET INVERSEMENT ?» A HANNUT

    photopressLeroyPG3.jpg

    « Science sans conscience…et inversement ?» par Monsieur Paul Galand, Chroniqueur du Jardin Extraordinaire (RTBF), scientifique et écrivain  Ce Lundi 31 mars 2014 à 14h

    Paul Galand est spécialisé en biologie cellulaire et a fait de la recherche son quotidien.

    Auteur de quelque 175 articles scientifiques et de plusieurs livres, scientifique apprécié dans le Jardin extraordinaire (RTBF) pour sa diction douce et ses explications accessibles à tout un chacun, globe-trotter infatigable, vice-président du WWF-Belgium, il a aussi presque 50 ans de télévision à son actif. Car la passion de Paul Galand, c’est la vulgarisation scientifique, ne jamais perdre de vue ce que la science doit pouvoir  être communiquée en termes simples.

    Paul Galand passe son enfance et son adolescence à St-Gilles dans une famille de 5 enfants. Grâce à sa mère, il attrape le virus de la lecture. Grâce à son père, il découvre la curiosité scientifique. Mais à l’époque « il n’en est pas encore conscient ». En dehors de l’école, il passe beaucoup de temps au Foyer Intellectuel de la commune. Là, des gens lui font découvrir le monde à travers conférences, lectures et discussions. « Un jour, je suis sorti du Foyer et j’ai dit tout haut, comme si j’entendais des voix: '' je dois aller à l’université sinon je suis foutu ! ». A 17 ans, même s’il rêve aussi d’être journaliste et archéologue, il entame des études de biologie à l’ULB. « Parce que c’était en quatre ans et que je ne voulais pas être trop longtemps à charge de mes parents. Et puis, je ne comprenais pas grand-chose aux intitulés des candis en math ou en physique ». Il rate sa première année pourtant. « J’ai découvert le monde … et les filles. On était à l’étroit chez moi et là j’étais seul, libre ». Aux cours, il fait des caricatures. Car Paul Galand est aussi un artiste, mais on y reviendra plus tard. Bref, il apprend aussi bien "ce qu’il faut faire pour être un bon élève"  que « comment ne pas réussir ». Finalement, le déclic se fait: il sera chercheur parce qu’il se rend compte que « c’est une activité qui ne m’ennuiera jamais ».

    Paul Galand est Docteur en Sciences zoologiques et Agrégé en biologie cellulaire. La recherche, il adore ça. « Être chercheur, c’est un peu être journaliste, on passe son temps à regrouper des sources mais aussi comme un archéologue, on découvre, reconstitue, reconstruit ». Il dirigera, entre autres, le Laboratoire de Cytologie et de Cancérologie Expérimentale de la Faculté de Médecine à l'ULB.

    Mais Paul Galand n’est pas pour autant un ''rat de laboratoire'', il aime aussi vulgariser : expliquer aux gens et, sans les prendre pour des idiots, essayer de les intéresser en parlant de la science concrètement. « Un exercice périlleux », qu'il exécute parfaitement.  « Quand vous étudiez l’écrevisse, il faut penser écrevisse », lui a un jour dit un professeur. Une méthode qu’il applique à la lettre.

    Alors que, jeune chercheur, il cherche surtout « à joindre les deux bouts », il repère une annonce de la RTBF pour animer « Le monde des animaux », une émission de télévision hebdomadaire de la chaine publique. Il y fera ses débuts télévisuels puis rejoindra « Le Jardin Extraordinaire ». 48 ans et 1650 antennes plus tard, il est toujours là ! Lorsqu’il s’adresse au public, il s’adresse au jeune garçon qu’il était au Foyer Intellectuel de St-Gilles. « Ces gens extraordinaires que j’ai eu la chance d'y rencontrer m’ont donné l’envie d’apprendre; j’essaie de faire la même chose avec les téléspectateurs ».

    Cette soif de partage, Paul Galand l’a traduite également en enseignant à l’université ou en étant « guide scientifique de voyage ». Car notre homme est un véritable globe-trotter ! 1655870_642739355785181_1510341522_n.pngA ses heures ''perdues'', il peint et expose ses huiles. Sans oublier son engagement au sein du WWF-Belgium où, après un mandat de président,  il est actuellement vice-président du Conseil.

    La conférence se donne Salle Rosoux (Académie), rue des Combattants 1 à 4280 Hannut. Droit d’entrée : 8€/1.25€. Infos et réservations : 019/51.90.63 – 0475/533.461 (SMS) – www.CCHANNUT.be