secrets

  • 5 SECRETS SUR LE LEADERSHIP (COMMANDEMENT)

    shutterstock_16260004b.jpg

    Comment devenir un grand leader? 

    C’est ce que l’auteure américaine Deirdre Maloney a tenté de découvrir à travers son livre « Tough Truths ». Elle dévoile la face cachée du leadership et révèle tous les écueils de la position de leader. Il est vrai que le leadership n’est pas toujours chose aisée. Il entraîne de nombreux sacrifices et des luttes parfois intestines. Voici 5 choses que l’on ignore généralement sur les hautes sphères du pouvoir.

    1. Tout est question de politique

    « Nous interagissons constamment avec des gens qui possèdent ce que nous voulons et qui veulent ce que nous possédons », explique Deirdre Maloney. « Que ce soit pour décrocher une augmentation, pour faire taire les pleurs de notre enfant dans l’avion, ou pour obtenir le remboursement d’un article dont nous avons égaré le ticket de caisse, toute interaction implique le fait d’influencer et de persuader d’autres en vue d’obtenir ce que nous voulons. » 

    Les grands leaders comprennent l’importance de la persuasion. Ils savent aussi qu’ils doivent ménager absolument toutes leurs relations et qu’ils ne peuvent pas se permettre de laisser sortir celles-ci de leur sphère d’influence. Vous ne réalisez probablement pas ce qu’une personne peut vous apporter au moment où vous la rencontrez, mais vous devez être conscient(e) de son utilité potentielle à l’avenir.

    2. Le succès vous rend mal-aimé(e)

    Tant que vous êtes un leader « en voie de développement », vous jouirez du soutien de vos collègues et/ou de votre patron. Mais dès que vous aurez atteint vos objectifs, dès que vous aurez réalisé le souhait de ceux qui vous supportaient, votre cote de popularité amorcera une chute libre. Votre succès fera des jaloux et mènera vos collègues à moins vous aimer. Deirdre Maloney affirme que pour être un grand leader, vous devez avoir « une volonté d’acier, mais surtout, un estomac en béton ». En fin de compte, vous devez vous rappeler que votre boulot n’est pas de contenter tout le monde, mais d’améliorer l’entreprise dans son ensemble.

    3. Tout le monde a peur

    On a beau donner l’impression d’être hyper confiants, on a tous peur d’échouer. « Nous avons peur de foirer », avance Maloney. « Nous avons peur de paraître stupide. »

    Mais les grands leaders savent que les gens avec lesquels ils interagissent ont peur aussi. Ils réussissent parce qu’ils affrontent leurs craintes. Ils poursuivent leurs rêves, recherchent le changement et, au final, ils font la différence. Ils ne sont pas paralysés par la peur. Bien au contraire, la peur est leur moteur. Parce qu’ils savent que ne pas tenter le coup est pire que d’échouer.

     4. Vous êtes constamment observé(e)

    Si vous avez eu une mauvaise matinée avant de rencontrer vos clients, ne le laissez jamais transparaître. Il y a toujours quelqu’un qui vous observe. Maloney prévient : « Les gens observent. Les gens parlent. Et les communautés sont petites. »

    Vous ne devez pas pour autant vous transformer en robot vide d’émotions. Maloney vous conseille de choisir scrupuleusement votre entourage le plus proche, sur lequel vous pouvez compter et à qui vous pouvez faire confiance. Vous pouvez baisser votre garde avec lui. Mais seulement avec lui.

    5. Vous devez aller au-délà de vos responsabilités

    Les grands leaders ne se contentent pas d’exécuter leurs tâches et de se conformer à la description de leurs fonctions. Ils doivent aller au-delà de leurs responsabilités, s’inscrire dans une recherche constante de progrès et de créativité. « Les grands leaders ne travaillent pas dans des systèmes existants. Ils changent les systèmes. Ils proposent des nouvelles options pour des jobs, des projets et des développements professionnels auxquels leurs patrons n’avaient pas pensé. » 

    Source : Business Insider via > http://www.references.be