satisfaction

  • LE BELGE EST-IL SATISFAIT DE SON JOB ?

    Enquete_satisfaction_shutterstock_238731775.jpg

    Sur une échelle de dix points, la satisfaction salariale moyenne (5,95 sur 10) est 0,7 point inférieure à la satisfaction professionnelle moyenne (6,66 sur 10).

    Si on considère les participants à l’enquête ayant attribué une note minimale de 7 comme des personnes satisfaites, nous pouvons en déduire que 64,5 % des travailleurs belges sont satisfaits de leur emploi et 45,9 % de leur salaire. 13,6 % d’entre eux sont clairement insatisfaits de leur travail (note de 4 ou moins), tandis que 21,7 % attribuent une note insuffisante à leur salaire.

     

    Enquete_satisfaction_sh.jpg

     

    La satisfaction salariale est une fonction linéaire du niveau du salaire : plus le salaire est élevé (subdivisé en déciles dans le schéma), plus la satisfaction par rapport à la rémunération est élevée. La satisfaction professionnelle augmente également avec le montant du salaire, mais dans une bien moindre mesure : pour ce qui concerne la satisfaction salariale, tous les déciles salariaux enregistrent un résultat entre 6,1 et 6,9.

    Les travailleurs aux salaires les plus bas sont clairement plus satisfaits de leur travail (6,1 sur 10) que de leur salaire (4,5 sur 10). La différence entre les deux mesures diminue systématiquement au fur et à mesure que l’on gravit l’échelle salariale. Les 10 % de travailleurs aux plus hauts revenus sont même un peu plus satisfaits de leur salaire (6,91 sur 10) que de leur emploi de manière générale (6,85 sur 10).

    Source : Enquête des salaires 2014, Références et KU Leuven > Texte: Rédaction sur > http://www.references.be

  • LE BELGE EST-IL SATISFAIT DE SON JOB?

    satisfaction.jpg

    Salaire, âge, diplôme, contrat de travail... Plusieurs facteurs peuvent avoir une influence sur la satisfaction qu'éprouve un travailleur envers son job. Dans quelle mesure déterminent-ils le bonheur des employés au travail?

    Avantages et âge

    On constate que plus les employés vieillissent, moins ils sont satisfaits de leur job. Ainsi, les gens qui ont entre 30 et 39 ans sont moins satisfaits  (de 2,53%) de leur job que les gens qui ont moins de 30 ans. Cette différence monte à 2,85 % de satisfaction en moins pour les 40-49 ans, et à 2,96% de moins pour les 50 et plus.

    Par ailleurs, le fait d’avoir droit à une voiture de société augmente significativement la satisfaction que les gens à travailler : de 5,55 %.

    Salaire et contrat de travail

    Est-ce qu’un salaire plus élevé rend vraiment plus heureux ? Oui. Pour chaque euro net de salaire en plus, la satisfaction augmente de 0,0049%. Donc un salarié qui gagne 100 euros net de plus qu’un autre sera 0,49% plus satisfait. De plus, les travailleurs qui ont eu une augmentation de salaire l’année passée sont en moyenne 0,22% plus satisfaits de leur salaire que les autres.

    On peut en plus affirmer que les travailleurs qui ont un contrat a durée déterminée sont en moyenne 2,17% moins satisfaits que ceux qui ont un contrat à durée indéterminée. Pour les intérimaires, ce chiffre descend à 5,20%. Par ailleurs, travailler à temps partiel rend plus heureux que travailler à temps plein : de 4,74% en moyenne.

    Quels diplômes sont les plus satisfaisants ?

    D’après les résultats de l’Enquête des salaires,  le fait d’avoir fait de longues études ne rend pas plus heureux. En effet, les titulaires d’un baccalauréat universitaire sont en moyenne 8,07% moins satisfaits de leur job que ceux qui n’ont pas de diplôme.

     Ce chiffre tombe à 3,86% de satisfaction en moins pour les titulaires d’un master ou d’un doctorat universitaire et à 3,57% pour ceux qui ont suivi des études non –universitaires de type long (5 ans).

    Quelle fonction est la plus satisfaisante?

    Quand on compare les fonctions, on constate que le personnel tourisme et Horeca est significativement moins satisfait de son salaire que les autres fonctions. Les travailleurs les plus satisfaits sont les rédacteurs et les communicateurs.

    Voir les tableaux comparatifs > ICI

    Lire aussi

    Source > http://www.references.be