salvatore guadagnano

  • LES DEUX JOUEURS TUÉS À SCLESSIN: "PARTIR SI JEUNE N'EST PAS LOGIQUE"

    1799168878.jpg

    Salvatore Guadagnano et Abdel Hssaini, deux joueurs tués à Sclessin: "Partir si jeune n'est pas logique"

    Le réveil a été douloureux ce dimanche du côté de Hannut et Verlaine où l’on a appris le décès tragique des joueurs de P2 Salvatore Guadagnano (Hannut) et d’Abdel Hssaini (Verlaine), victimes d’un accident de la route à Sclessin.

    « Tout le monde est consterné par cette terrible nouvelle. Je suis en pleurs et je me sens perdu depuis que j’ai appris la nouvelle. C’est également très dur pour les joueurs à qui j’ai appris le décès d’Abdel », confie Marc Segatto, l’entraîneur de Verlaine, qui a du mal à trouver les mots pour évoquer son protégé. « J’ai l’habitude de m’attacher à mes joueurs et c’était le cas avec Abdel qui était quelqu’un de super attachant. Au-delà de ses qualités footballistiques, c’était quelqu’un qui mettait beaucoup d’ambiance dans le groupe. Sportivement, il n’avait rien à faire en 2 e  provinciale tant il regorgeait de qualités. »

    Du côté hannutois, Pierre Longueville, le coach des Verts, tenait exactement le même discours. « C’est la fatalité de la vie mais partir si jeune n’est pas logique. J’ai une grosse pensée pour le papa de Salvatore qui était toujours présents aux rencontres et aux entraînements », souffle, très ému, celui qui fêtait son 40 e  anniversaire ce dimanche. «Mais il est complètement gâché par cette triste nouvelle. J’aurais préféré avoir un an de plus avec Salvatore à mes côtés. » 

    Des témoignages à découvrir dans nos éditions de ce lundi

    374_RFCH_NvlEquipe2013_ 008 (7).jpg

    Le premier reportage sur ce blob > ICI

    Source > Rédaction en ligne sur > http://www.lameuse.be/822475 Photo> fb

  • LE N°39 DU RFC HANNUTOIS SALVATORE GUADAGNANO N’EST PLUS … !

    1322928999_.jpg

    Sclessin: la vitesse semble être la cause du décès de Salvatore Guadagnano et Abdel Hssaini

    Les constatations effectuées sur les lieux de l’accident qui a coûté la vie à Salvatore Guadagnano (06/01/1992) et Abdel Hssaini, dans la nuit de samedi à dimanche, ainsi que l’expertise de l’épave de leur voiture semblent indiquer que la vitesse est seule en cause.

    Dimanche vers 2h30, Salvatore Guadagnano, un Sérésien de 21 ans, et Abdel Hssaini, un habitant de Grâce-Hollogne du même âge, trouvaient la mort dans un accident de la route survenu sur le quai du Bac, à Sclessin.

    Selon une source proche du dossier, la Ford Focus aurait été aperçue quelques minutes plus tôt par la police, à Herstal, alors qu’elle était clairement en excès de vitesse. L’interception n’avait toutefois pas été possible. Les deux jeunes avaient donc poursuivi leur route, suivis par d’autres véhicules qui circulaient à la même allure. Jusqu’au quai du Bac.

    Des personnes ayant assisté au drame évoquent quant à elles un dépassement opéré par une première voiture. La Ford Focus aurait voulu suivre et c’est à ce moment que le conducteur a perdu le contrôle de sa voiture, dans le virage qui suit une longue ligne droite, connue malheureusement pour être le théâtre de nombreux excès de vitesse dès que la circulation se fait moins dense.

    Retrouvez notre reportage complet dans les journaux Sudpresse de ce mardi et dans nos éditions en numériquehttp://num.sudinfo.be

    Source Rédaction en ligne sur > http://www.sudinfo.be/823098Photo > S. Kip