sainte croix

  • HANNUT LE 10 MAI > MARIE-MARTINE SCHYNS MINISTRE DE L’ENSEIGNEMENT AU COLLÈGE Ste CROIX

    La ministre de l’enseignement Marie-Martine Schyns sera présente le mercredi 10 mai au Collège sainte croix de Hannut afin de discuter du pacte pour un enseignement d’excellence.

    Source > Benoît CARTILIER > Président Arrondissement cdh Huy-Waremme

  • CE SAMEDI 6 MAI 2017> SOIREE FETE DE PRINTEMPS AU COLLEGE STE CROIX ET NOTRE DAME HANNUT

    Le samedi 6 Mai 2017, le Collège Ste Croix et Notre Dame Hannut ont le plaisir de vous accueillir pour sa traditionnelle soirée fête de printemps...

    Cette année, nous allons mettre les petits plats dans les grands et vous faire vibrer au son des meilleurs tubes actuels et d'avant...

    Avec un line up de dj's qui, nous vous l'assurons vont mettre un maximum d'ambiance...

    dj's: - Matt (St martin ,précarnaval Hélécine, Pentecôte Grand-Hallet

    - Nannoutch (Mélin, Collège Hannut)

    - Pitoux ( Mélin , St Martin, Music all Braives, ect...)

     Et cette année en guest : Dj David Goyens (carnaval d' Hélécine)

    De plus, - show lazer - show pyrotechnie - light et sound exceptionnel

    Alors, il n'y a plus aucun doute, ton rendez-vous c'est ce samedi 6 mai au Collège à Hannut!!!

    Sécurité assurée > Suivez le sky-tracer Sono Pitoux (Sono Pitoux)

    L’évènement sur Facebook > https://www.facebook.com/events

  • HANNUT LE 10 MAI > MARIE-MARTINE SCHYNS MINISTRE DE L’ENSEIGNEMENT AU COLLÈGE Ste CROIX

    La ministre de l’enseignement Marie-Martine Schyns sera présente le mercredi 10 mai au Collège sainte croix de Hannut afin de discuter du pacte pour un enseignement d’excellence.

    Source > Benoît CARTILIER > Président Arrondissement cdh Huy-Waremme

  • HANNUT > SECURISATION ET AMELIORATION DE LA MOBILITE AUTOUR DU POLE SCOLAIRE « PAUL BRIEN/SAINTE CROIX »

    Le Ministre wallon de la Mobilité Carlo DI ANTONIO vient d’octroyer une subvention de 200.000 € dans le cadre de la sécurisation et de la mise en place de dispositifs favorisant la mobilité douce aux abords du Collège Sainte Croix et Notre Dame de Hannut.

    Le Ministre wallon de la mobilité, le CDH Carlo DI ANTONIO, a attribué 200.000 € à la Ville de Hannut afin d’améliorer la sécurité et la mobilité aux abords des sites scolaires (Collège Sainte – Croix- Notre Dame) situés à proximité du carrefour de la rue Zénobe Gramme et des rues de Namur, Crehen et Paul Brien. La bonne nouvelle a été communiquée à la Ville de Hannut suite à la décision du Gouvernement wallon du 15 décembre 2016.

    Le groupe CDH du conseil communal de Hannut se réjouit particulièrement de ce soutien qui permettra notamment la réalisation de travaux de sécurisation de trottoirs, l’aménagement de zones de stationnement et de « dépose-minute »,… aux abords d’un pôle scolaire qui se voit fréquenté quotidiennement par plus d’un millier d’élèves et de parents.

    Le CDH de Hannut souhaite ardemment que les acteurs des écoles concernées soient consultées afin de faire connaitre leurs avis et suggestions au Collège communal dans le cadre de ce futur chantier déterminant pour la mobilité autour de ces écoles

    Source > S.B. > Conseiller Communal > cdh hannut

  • HANNUT > RENTRÉE SPÉCIALE À SAINTE-CROIX > UNE NOUVELLE ÉCOLE PRIMAIRE !

    « Notre nouvelle école est belle et colorée »  

    C’est un grand jour pour les 360 élèves de l’école primaire de Sainte-Croix à Hannut !

    Ecole1.jpgCe mardi matin, ils ont eu l’opportunité de faire leurs premiers pas dans leur nouvel établissement. La directrice est enchantée de ses nouveaux locaux. « Les élèves et nous-mêmes attendons ce moment depuis septembre. Les finitions sont encore en cours comme dans la salle d’étude et la récréation, mais pour les vacances de carnaval elle sera totalement finie » , précise la directrice Mady Jamoulle. Toutes les classes possèdent désormais un tableau interactif pour améliorer la qualité et renouveler sans cesse l’étonnement, le questionnement et l’intérêt des élèves. Une école à la pointe de la technologie.

    « C’est beau ! C’est tout coloré et je crois qu’on va bien s’amuser avec le nouveau tableau ! » , déclare Jules de la 2A. Une construction à l’architecture moderne, plus lumineuse, colorée et relativement spacieuse. « Pendant les vacances de Noël on a pris une semaine environ pour s’occuper de notre classe : la peindre, mettre des banderoles et affiches, installer le matériel scolaire et se familiariser avec les lieux. Et maintenant que les élèves sont dedans, on se rend compte des modifications à effectuer pour optimiser au mieux l’espace. Lundi, on a eu une formation pour apprendre à utiliser le tableau interactif » , explique l’institutrice Christine Leroy. « Ce n’est pas gagné! » , rigolent ensemble les institutrices.

    C’est d’ailleurs le sujet phare qui anime le temps de midi des professeurs. « On apprend au fur et à mesure, mais les élèves comprennent très vite, parfois plus vite que nous. » Les enseignants vont ainsi avoir la chance de renouveler l’apprentissage, d’enrichir leurs méthodes et outils pédagogiques, et multiplier les expériences interactives afin que chacun s’y retrouve. « On peut aller chercher la définition du mot dans le dictionnaire traditionnel et montrer l’image sur le tableau. L’abstrait devient concret avec cet outil. On peut faire une construction 3D des solides et les faire pivoter pour compter toutes les surfaces, mettre les cartes en couleur etc. Les possibilités sont infinies » , explique plus précisément Arianne Schmitz. Les enfants sont littéralement … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mercredi 11/01/2017

    Source > CY.C. Sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mercredi 11/01/2017

    L’article succin sur le Web > http://www.lameuse.be

    L’article complet pour les abonnés à l’édition digitale > http://huy-waremme.lameuse.be

    Une VIDEO à voir sur RTC Lg > http://www.rtc.be/video/info/enseignement/une-toute-nouvelle-ecole-sainte-croix-a-hannut

  • HANNUT > SAINTE-CROIX : UNE NOUVELLE ÉCOLE PRIMAIRE

    Un chantier de 2,6 millions d’euros

    Ce mardi 10 janvier, les 360 élèves de l’école primaire du collège Sainte-Croix à Hannut pourront enfin intégrer leur toute nouvelle école, un bâtiment à l’architecture très contemporaine dans lequel le Pouvoir Organisateur a investi 2,6 millions d’euros.

    Pour les 26 instituteurs et les 360 élèves, c’est « l’événement » de la rentrée de janvier : après un an et demi de travaux, la construction de la nouvelle école primaire du Collège Sainte-Croix est arrivée à son terme.

    « Nous avons prévu de faire rentrer les enfants dans les nouveaux locaux le mardi 10 janvier puisque le lundi 9 tous nos enseignants sont en formation pour apprendre à maîtriser les tableaux interactifs dont sont désormais équipées toutes les classes » , avance Mady Jamoulle, la directrice.

    La nouvelle école a été construite juste à côté de l’ancienne dans un style architectural plus moderne signé par le bureau d’architecture Luc Nelles de Liège, choisi au terme d’un concours d’architecture pour ses caractéristiques contemporaines.

    À l’intérieur, les couleurs qui animent les briques émaillées de la façade se retrouvent un peu partout : sur les garde-corps des escaliers comme sur les murs des couloirs et des 17 classes. Ce qui en fait un lieu très vivant. Mais ce n’est pas le seul objectif. « La couleur a une place importante puisqu’elle sert aussi de guide aux enfants afin qu’ils puissent se repérer dans leur nouvel espace. Le sol a été peint en rouge pour l’étage des 1 ère et 2 e année, en bleu pour celui des 3 e et 4 e et enfin en vert pour les 5/6 » , détaille la directrice.

    Le déménagement a démarré la dernière semaine avant les vacances. Il devrait être terminé pour la rentrée, assure la directrice.

    Les anciennes classes primaires libérées seront réaffectées au Collège qui en a bien besoin. Il y a 5 ans, sa population scolaire s’élevait à 750 élèves contre 900 aujourd’hui. « Il est possible que nous atteignons bientôt les 950/960 élèves » , estime Benoît Dubois, administrateur au PO, en charge des bâtiments.

    « Il y a cinq ans, nous pressentions déjà cette hausse, reprend Benoît Dubois. Des études laissaient apparaître une explosion démographique dans … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce 27/12/2019 (En vente jusqu’au 29/12)

    Source > MARIE-CLAIRE GILLET sur votre journal LA MEUSE H/W de ce 27/12/2019

    L’article en ligne sur > http://www.lameuse.be

    L’article pour les abonnés à l’édition digitale sur > http://huy-waremme.lameuse.be

  • CE 08 & LE 10/11 > HANNUT EN VÉLO > « PARCE QU’ÊTRE UNE LUMIÈRE NE SUFFIT PAS… ÉCLAIREZ-VOUS AVEC LE GRACQ

    A Hannut, il y aura une action le 8 novembre à l'Athénée (entre le bâtiment des primaires et des secondaires).

    Le 10 novembre, au Collège Sainte Croix (entrée du nouveau parking).

    L'action, comme vous pourrez le voir sur le site du GRACQ, consiste à récompenser les cyclistes éclairés par du chocolat. Les autres, nous leur offrons un éclairage avant et un éclairage arrière!

    Contact pour HANNUT > Philippe Lederer > 0474-79.16.84 > philippe.lederer@skynet.be

    ! » Derrière le slogan humoristique, le message est on ne peut plus clair : le cycliste doit disposer d’un bon éclairage dès la tombée du jour. Une règle de sécurité élémentaire que le GRACQ entend bien rappeler aux

    17 % de cyclistes qui circulent encore sans un éclairage adapté.

    Cette année encore, les bénévoles du GRACQ profiteront du changement d’heure pour rappeler aux cyclistes les obligations du code en matière d’éclairage. 27 groupes locaux seront présents sur le terrain, à Bruxelles et en

    Wallonie, pour intercepter les cyclistes : ils équiperont les vélos mal éclairés d’un kit d’éclairage et récompenseront les cyclistes en règle avec des chocolats.

    « Le changement d’heure est toujours une période clé pour rappeler ce point essentiel du code, explique Aurélie Willems. Nombreux sont ceux qui se laissent surprendre par la tombée du jour, d’autant plus en milieu urbain : avec un éclairage public omniprésent, certains cyclistes ont tendance à oublier que voir n’équivaut pas à être vu ! »

    Ces actions de terrain sont précédées par une campagne d’affichage. À Bruxelles, le message sera également diffusé sur une centaine de panneaux publicitaires. On constate cependant que les comportements évoluent dans le bon sens : on recense désormais 83 % de cyclistes correctement équipés, contre 58 % en 2008 !

    Éclairage en ordre 2008 =58 % > 2012 = 65 % > 2015 = 83 %

    Sans éclairage 2008 = 22 % > 2012 = 18 % > 2015 = 9 %

    « On remarque aussi une autre tendance, souligne Aurélie Willems. Alors que les hommes étaient auparavant mieux équipés, c’est désormais l’inverse : on constate une proportion supérieure de femmes correctement éclairées. »

    Quoiqu’il en soit, c’est bien à l’ensemble des cyclistes qui circulent encore sans l’équipement légal que s’adressera cette 9e campagne de sensibilisation à l’éclairage.

    Contacts > Aurélie Willems, Secrétaire générale > GRACQ – Les Cyclistes Quotidiens > aurelie.willems@gracq.org > 02/502 61 30 > GSM 0478/70 11 51

    Le site du GRACQ > http://www.gracq.org/

  • HANNUT > ORATOIRE : LES EXPERTS ONT RENDU LEUR RAPPORT

    Depuis février 2013, des travaux de sécurisation et de consolidation du clocher de la chapelle des Pères Croisiers (rue de Crehen) ont été entrepris pour prévenir tout risque d’effondrement.

    C’est que l’édifice est en mauvais état et le risque de le voir tomber dans la cour de récréation des enfants de l’école primaire du Collège Ste-Croix est bien réel.

    Pour l’instant, l’espace récréatif est inoccupé en raison des travaux. Mais qu’en sera-t-il lorsqu’ils seront achevés ? « Nous ne pouvons pas laisser pourrir ce dossier » , affirme le bourgmestre. Il y a quelques mois, il a commandé un rapport à un bureau d’experts en ingénierie. Le Collège vient de le recevoir et l’a analysé ce vendredi matin lors de sa réunion hebdomadaire.

    « Plusieurs pistes sont proposées. Nos services techniques vont les estimer financièrement » , commente Manu Douette qui souhaite rester discret sur les différentes solutions proposées. En attendant, il a déjà pris rendez-vous avec la Fabrique d’église de la paroisse Saint-Christophe, en charge de l’entretien. « Nous voyons ses membres la semaine prochaine pour leur exposer la situation » , reprend le bourgmestre.

    Au travers une commission, les conseillers seront également consultés avant qu’une décision soit prise et que des travaux (restauration ou démolition, aucune option n’est encore prise) soient entrepris. « Quand la décision sera prise, il y aura ensuite une communication pour informer la population », ajoute encore le bourgmestre.

    Rappelons que l’Oratoire a été cédé à la Ville par les Pères Croisiers pour un euro symbolique.

    Tant qu’il est affecté au culte, et c’est toujours le cas, c’est la fabrique d’église de la paroisse Saint-Christophe qui assure l’entretien.

    Source > MARIE-CLAIRE GILLET sur votre journal LA MEUSE h/W de ce samedi 22/10/2016