saint coeur de marie

  • MOBILITÉ À L’ECOLE PRIMAIRE SAINT COEUR DE MARIE HANNUT

    Une balade de 22 km entre Hannut et Cras-Avernas via le Ravel.

    Ils étaient 60, 48 enfants des élèves de sixième année et 12 adultes pour encadrer depuis 10 ans.

    Ce projet était organisé dans le cadre de la semaine de la Mobilite cette année nous avons organisé un vélobus depuis Thisnes, Trognée, Cras-Avernas Avin en collaboration avec la commune Thibaut mortier et Florence Degroot le « Gracq » et quelques parents.

    Un grand merci à mes collègues, Pierre et Anne-Sophie, aux parents de Mathis, à la maman de Cathrina et à la maman de Benjamin. Merci aussi à Christophe Vansnick et à Delphine Peeters ainsi qu'à Jean-Pierre et son papa.

    Une belle équipe

    Source & texte d’Eric Mottet

  • LE PRIX DU FAIR-PLAY > L’ECOLE PRIMAIRE SAINT-CŒUR DE MARIE HANNUT A ETE RECOMPENSEE !

    Projet1.jpg

    Ce 16 juin au centre culturel de Huy, Panathlon Wallonie - Bruxelles a organisé la remise des prix du fair-play.

    Le projet "Stewards de récré" de l'école primaire Saint-Cœur de Marie Hannut a été récompensé !

    Eric Mottet est très fier de ses élèves de sixième année. Merci encore à l'Association de parents, au Lions Club de Hannut et au Tennis Club de Hannut.

    Source > https://www.facebook.com

    Le projet « Steward de récré » > Explications

    Chacun et chacune d'entre nous connaît les enjeux de la cour de récréation… La raison en est que chacun et chacune d'entre nous y a vécu des événements, heureux ou malheureux, et s'y est construit.

    Dans cet espace, lieu et temps, on apprend à grandir. La confrontation à l'autre et au groupe permet d'évoluer et de se situer par rapport à l'autre et aux autres ; c'est l'apprentissage de la socialisation.

    C'est aussi un moment de détente. Mais fréquemment y règne la loi du plus fort, accompagnée de son lot de violences.

    C'est cette violence qui amène les équipes éducatives à chercher des outils et à mettre en place des projets afin d'élaborer des solutions.

    C'est dans la cour que la gestion des conflits par les pairs va trouver puis prendre sa place et pleinement s'épanouir. C'est un moment où les enfants sont entre eux et peuvent devenir acteurs de cette gestion.

    C’est pourquoi depuis le premier septembre, nous avons mis en place le projet « Steward de récré » pour les élèves de sixième année en collaboration avec l’Association des parents.

    En effet, lors du souper de l’école, l’AP a organisé une vente de sacs qui a permis de financer l’achat des vestes et de t-shirts «STEWARD de récré». Lors de notre participation au Swimmarathon de Hannut, le Lions Club nous a octroyé un subside pour acheter le matériel sportif (ballons de mini-foot, ballons de basket, balles de tennis, cordes à sauter) et du matériel pour les premiers soins.

    Reportage photo du projet

    L’objectif de ce projet

    Chaque semaine, huit à douze élèves viendraient  aider dans la gestion de la cour et des malades : Deux élèves pour la distribution du matériel sportif. Deux enfants pour l’arbitrage du match de foot des petits, deux autres pour la gestion des premiers soins ainsi que quatre élèves pour le coin des malades (dessin, peinture, bricolage, jeux de société).

    Ce projet est un projet de volontariat et pas d’obligation. Il sera réservé aux élèves de 6A, 6B et 6I. Pour les prochaines années, nous pourrons l’étendre aux cinquième.

    Les missions du Steward de récré

    -Donner et récupérer le matériel sportif (qui sera stocké dans la pièce qui se trouve à coté des toilettes des garçons).

    -Gestions des terrains de foot (distribuer les vareuses, arbitrer le match des petits, donner un nouveau ballon, récupérer le matériel après la récré.)

    -Gestion des malades : s’occuper de ces derniers avec du dessin, de la lecture, des jeux de société, des bricolages…

    -Gestion de la grande cour et des toilettes : savoir observer ce qui se passe dans la cour et réagir à temps contre le désordre sans être agressif, proposer des jeux aux petits comme de la corde à sauter, l’élastique, la marelle, le parachute de psychomotricité (beau temps)…, intervenir pour les petits soins (une mise en pratique du projet Benjamin secouriste).

    1-   Prendre de bonnes initiatives (gestion du tournoi de tennis de table ou d’un tournoi de mini-foot, de basket, de  … (avec toujours la présence d’un adulte

    2-  Pour l’an prochain, nous pourrions confier d’autres missions aux stewards de récré comme ramasser les vêtements oubliés, gérer le tri des déchets et la propreté dans les cours, arroser le jardin, les fleurs, distribuer les fruits, dresser les tables pour les dîner.

    Les qualités d’un bon Steward de récré.

    Ponctuel ; avoir de la motivation ; avoir la tenue du steward pour que les enfants puissent les distinguer dans la cour (t-shirt ou veste) ; disponible vis-à-vis des enfants ; avoir une attitude dynamique ; utiliser un vocabulaire adapté à l’âge des élèves ; se rendre utile de la première à la dernière minute ; avoir un esprit de collaboration ; montrer qu’on aime ce qu’on fait ; avoir de la patience…

    Ce projet a reçu le prix du Fair Play Panathlon Wallonie - Bruxelles, le 16 juin 2015 au centre culturel de Huy.

    Source > http://www.scmhannut.be avec l’aimable autorisation d’E.M.

    Le site source sur > http://www.scmhannut.be/page/Steward_de_recre.html

    Projet3.jpg

    Prix du Fair Play Panathlon Wallonie - Bruxelles > Projet Steward de récré. Pour plus d’informations > www.panathlon.be

  • SOUPER DU SAINT CŒUR DE MARIE HANNUT > CE SAMEDI 19

    430.jpg

    Évènement pour ECOLE PRIMAIRE SAINT COEUR DE MARIE HANNUT · Par Eric Mottet

    Samedi 19 octobre 2013. > 18:30.

    Au menu :

     Filet de poulet sauce madère ou sauce trois poivres avec pommes croquettes.

     Menu adulte : 12,5 € Menu enfant 6,5 €

    Grand bar dans la salle de gym.

     Animations pour les enfants pendant toute la soirée

    • Rue de l'Aite 1 / 4280 Hannut

    Source > https://www.facebook.com/events/199335190249002/

  • IL CHANGE SON FILS DE 10 ANS D'ÉCOLE: "SACHA ÉTAIT HARCELÉ À SAINT-CŒUR DE MARIE DE HANNUT, IL N'EN POUVAIT PLUS!"

    1325002811.jpg

    «Nous sommes convaincus qu’il y a des problèmes de violence entre élèves, des problèmes récurrents». Pour ce père de famille de Hannut, la direction de l’établissement a voulu minimiser les faits.

    Il a pris un avocat pour porter plainte et relater les faits à la Communauté française.

    «Notre démarche est constructive, nous voulons le bien-être de nos enfants. Si nous avons changé nos garçons d’école, c’est à notre grand regret. Mais quand il y a des dysfonctionnements, il faut le dire» annonce-t-il d’emblée. Fabrice Mathieu et son épouse Marie, de Hannut, viennent de prendre une lourde décision: en cette période de l’année, ils ont retiré les deux aînés, Sacha 10 ans et Alex 7 ans, de leur école locale, Saint-Cœur de Marie. «Nous sommes convaincus qu’il y a des problèmes de violence entre élèves, des SUDP.jpgproblèmes récurrents. Nous ne sommes pas les premiers parents à s’en inquiéter. Il y a un an, une autre petite fille a quitté l’école», nous dit Fabrice, le papa. Les premiers faits, selon les parents, datent du mois de décembre. Un soir, Sacha rentre de l’école et parle d’une grande bagarre dans les toilettes de l’école. Cinq enfants de sa classe ont frappé un des amis. Visiblement, l’incident l’a marqué. De la violence gratuite. Deux jours plus tard, le papa de Sacha tente d’avoir des explications auprès de la direction.

    Pour lui, une bande sévit. «J’ai manifesté mon mécontentement à la directrice Mme Triffaux en disant que ce n’était pas la première fois que je voyais de la violence dans la cour de récréation. Et ce jour-là, j’étais suivi par la maman de l’enfant qui avait subi des violences, qui avait été frappé sous les yeux de mon fils. J’ai fait la démarche afin de régler le problème. Sacha a fait toutes ses études dans cet établissement. Les enseignants sont super mais visiblement n’osent rien dénoncer».

    Un témoignage accablant à découvrir dans nos éditions de ce samedi > ICI

    Source > http://www.sudinfo.be > Muriel Sparmont