sénégal

  • Imprimer

    HESBAYE: LES VÉHICULES DE NOS POMPIERS SONT ARRIVÉS AU SÉNÉGAL

    Ça y est, ils sont arrivés !

    Fin mars, la zone de secours de Hesbaye, à l’initiative de Luc Gustin, député-bourgmestre de Burdinne, envoyait deux de ses « vieux » véhicules à la brigade nationale des sapeurs-pompiers, division de Saly Portudal, au Sénégal.

     «  Ils ont embarqué le 29 mars  », détaille Luc Gustin, «  et devaient arriver le 9 ou 10 avril  », précise-t-il. «  Le commandant a bien été contacté par la société de transport (en bateau, NDLR) pour confirmer l’arrivée, en temps et en heure, des véhicules. Ils sont attendus avec impatience !  »

    Plus précisément, il s’agit d’une autopompe rapide 4X4 de … La suite pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/216909

    … / … Au Sénégal, ils manquent clairement de moyens : avec encore de nombreuses constructions en paille sur place, un incendie prend vite une ampleur incroyable.  »

    Luc Gustin affirme, en parallèle, que le commandant des pompiers de Saly Portudal tient fermement à remercier les casernes de Hesbaye pour cette solidarité. «  Ça lui tient à cœur d’… La suite pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/216909

    Source > ED sur > http://huy-waremme.lameuse.be

    L’article précèdent sur le sujet sur ce blog > http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive/2018/03/26

  • Imprimer

    ACTION DE LA ZONE DE SECOURS HESBAYE EN FAVEUR DES POMPIERS AU SÉNÉGAL :

    Don de 2 véhicules et de tenues feux à la brigade nationale des sapeurs-pompiers - division de Saly Portudal

    Il y a quelques temps, à l’initiative de Luc Gustin, Député-Bourgmestre de Burdinne, les autorités de la Zone de secours Hesbaye ont décidé de donner plusieurs véhicules à la brigade nationale des sapeurs-pompiers – division de Saly Portudal.

    Plus précisément, il s’agit d’une autopompe rapide 4X4 de marque Dodge et d’une autopompe de marque Mercédès. Celles-ci, après 30 ans de bons et loyaux services, ne correspondent plus aux attentes de nos pompiers mais peuvent toujours être opérationnelles, moyennant certains aménagements, leurs kilométrages étant très faibles (environ 25.000 km).

    Dans la foulée de cette décision, d’anciennes tenues feux ont également été livrées.

    En date du 22 février dernier, le Conseil de Zone décidait à l’unanimité de prendre en charge le montant du transfert en bateau pour un montant de 6.110,50 €.

    L’ensemble des équipements devrait arriver à destination durant les congés de Pâques.

    « Nous souhaitions poser ce geste dans le cadre de la coopération internationale et de l’entraide entre pompiers » déclare Manu Douette, Président de Zone.

    Source > Gauthier Viatour Pour la Zone de secours & Emmanuel Douette (Président)

    L’article en ligne pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/210120/article/2018-03-26

    B9715188372Z.1_20180326154854_000+G5EAVGG2E.1-0.png.jpg

  • Imprimer

    ZONE DE SECOURS DE HESBAYE > POMPIERS : 3 CAMIONS ENVOYÉS AU SÉNÉGAL !

    Plutôt que d’être vendus ou cassés, les véhicules seront envoyés à des services de secours africains 

    Trois véhicules d’intervention de la zone de secours de Hesbaye (Hannut-Waremme), aujourd’hui trop « vétustes » et ne répondant plus aux normes belges, vont prochainement être envoyés… en Afrique ! Une très belle initiative, qui sera d’une grande aide aux services de secours sénégalais.  

    Excellente action que celle qui sera opérée dans les prochains mois au sein de la zone de secours de Hesbaye ! Trois véhicules, qualifiés de « déclassés », seront prochainement envoyés en Afrique, au Sénégal plus précisément, offerts aux services de secours locaux, qui en ont grandement besoin.

    « Cela fait 25 ans que je m’intéresse à l’Afrique », introduit Luc Gustin, bourgmestre de Burdinne et député fédéral, à l’initiative de ce projet. « J’ai notamment participé à la construction d’un lycée technique au Burkina Faso mais, aujourd’hui, je suis plutôt tourné vers le Sénégal, l’un des pays prioritaires au niveau coopération avec la Belgique. Quand nous avons appris en conseil de zone que trois véhicules étaient déclassés et qu’on voit les moyens secondaires des pays africains… Là-bas, ils utilisent encore régulièrement des véhicules d’avant-guerre. C’est tout juste s’ils ne doivent pas encore pédaler pour faire couler l’eau ! Au Sénégal, il y a énormément d’incendies et beaucoup de constructions avec des toits en chaume ou en paille. Les feux sont donc très souvent importants et catastrophiques », détaille-t-il.

    Et le mayeur burdinnois n’a pas dû consacrer énormément de temps à convaincre ses collègues du conseil à adhérer à ce projet. « On parle de véhicules ‘déclassés’ car ils ont déjà une durée de vie de plus de 20 ans. Ils sont destinés à être détruits ou revendus car ils ne répondent plus aux normes de Belgique. Au mieux, nous ne gagnons que quelques centaines d’euros dessus ou nous les utilisons lors de défilés », explique Manu Douette, le bourgmestre de Hannut. « Mais ils sont encore tout à fait fonctionnels ! »

    Une autopompe semi-lourde, une seconde (anciennement destinée aux feux de forêt) et un véhicule d’intervention type 4X4 seront du voyage.

    « J’ai contacté le ministre de la Défense, ainsi que celui de la Coopération afin de voir ce qui pouvait être mis en place au niveau de leur transport jusqu’à Dakar », … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 31/01/2017

    Source > E.D. sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 31/01/2017

    Un autre article sur cette page > Une 50aine de vestes d’intervention-feu

    Un article succin en ligne > http://www.lameuse.be

    Les deux articles complets pour les abonnés à l’édition digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/38510

  • Imprimer

    HANNUT > PROJET D'AIDE AUX ENFANTS DU VILLAGE DE TOUBAB DIALAW AU SÉNÉGAL.

    OFF.jpg

    Quelques jeunes filles du Patro de Hannut ont décidé de s'investir dans l'aide internationale et d'aller porter en juillet des colis de matériel médical au Sénégal.

    Dès aujourd'hui, soyez-vous aussi solidaires!

    Dans ce cadre, nous organisons 3 après midi de récolte de dons et matériel, vente de bics...

    Dimanche 27/4: le Patro vendra des crêpes au  prix de 3 euros. Réservation obligatoire pour les crêpes.

    Où ?Aux plaines de jeux couvertes du Pep's 10a rue J Wauters à Hannut.

    Ces 3 après midi (de 14 à 17h), l'entrée aux plaines de jeux sera de 2 euros par enfant au lieu de 7 euros en temps normal à condition d'apporter un petit collis. Le matériel accepté: compresses, bandages, pansements, isobetadine en crème (pas de liquide). Ce matériel ne peut être périmé sinon il sera refusé à l'aéroport.

    Pour plus de détail sur l'action et les animations: Célia 0499/37 29 29 ou sur le site www.pepsclub.wordpress.com

    Nous vous remercions de votre générosité.

  • Imprimer

    QUATRES JEUNES FILLES DU PATRO DE HANNUT AVEC L'AIDE DU KIWANIS CLUB HGM

    OFF.jpg

    Projet d'aide aux enfants du Village de Toubab dialaw au Sénégal.

    Quatre filles du Patro de Hannut ont décidé de s'investir dans l'aide internationale et d'aller porter en juillet des colis de matériel médical au Sénégal.

    Dès aujourd'hui, soyez-vous aussi solidaires!

    Dans ce cadre, nous organisons 3 après midi de récolte de dons et matériel, vente de bics...

    Dimanche 27/4: le Patro vendra des crêpes au prix de 3 euros. Réservation obligatoire pour les crêpes.

    Où ? Aux plaines de jeux couvertes du Pep's 10a rue J Wauters à Hannut.

    Ces 3 après midi (de 14 à 17h), l'entrée aux plaines de jeux sera de 2 euros par enfant au lieu de 7 euros en temps normal à condition d'apporter un petit colis. Le matériel accepté: compresses, bandages, pansements, isobetadine en crème (pas de liquide). Ce matériel ne peut être périmé sinon il sera refusé à l'aéroport.

    Pour plus de détail sur l'action et les animations: Célia 0499/37 29 29 ou sur le site kioval.jpgwww.pepsclub.wordpress.com

    Nous vous remercions de votre générosité.

    Source > JCD > communication > KC HGM

  • Imprimer

    PROJET D'AIDE AUX ENFANTS DU VILLAGE DE TOUBAB DIALAW AU SÉNÉGAL.

    Patro Célia.jpg

    Quelques jeunes filles du Patro de Hannut ont décidé de s'investir dans l'aide internationale et d'aller porter en juillet des colis de matériel médical au Sénégal.

    Dès aujourd'hui, soyez-vous aussi solidaires! 

    Dans ce cadre, nous organisons 3 après midi de récolte de dons et matériel, vente de bics...

    Les dates: 

    Le dimanche 16/2: après-midi jeux de société en collaboration avec le magasin Autre chose qui prêtera ses jouets (participation de 5 euros) et plaines de jeux pour les plus petits. 

    Samedi 22/3: récolte de matériel et plaines de jeux. 

    Dimanche 27/4: le Patro vendra des crêpes au  prix de 3 euros. Réservation obligatoire pour les crêpes. 

    Où ? Aux plaines de jeux couvertes du Pep's 10a rue J Wauters à Hannut. 

    Ces 3 après midi (de 14 à 17h), l'entrée aux plaines de jeux sera de 2 euros par enfant au lieu de 7 euros en temps normal à condition d'apporter un petit collis. Le matériel accepté: compresses, bandages, pansements, isobetadine en crème (pas de liquide). Ce matériel ne peut être périmé sinon il sera refusé à l'aéroport.

    Pour plus de détail sur l'action et les animations: Célia 0499/37 29 29 ou sur le site www.pepsclub.wordpress.com 

    Nous vous remercions de votre générosité.

    Source > C.S 

    TOUBAB DIALAW AU SÉNÉGAL. 

    Toubab Dialaw, à 45 minutes de route de Dakar a l'un des futurs les plus radieux de la Petite Côte. Aujourd'hui déjà, les villas se multiplient et les lieux de loisirs fleurissent un hannut,blog,jcd,enfants,aide,sénégal,patro,célia satinet,toubab dialawpeu partout. L'endroit est-il est vrai attirant. Alors que la côte sénégalaise est d'une monotone platitude, Toubab Dialaw offre un relief qui donne un petit goût de Côte d'Azur au site. La plage y est en outre propre, tranquille et chaude toute l'année. Un des attraits supplémentaires de la bourgade réside dans son accès difficile ! En effet, à moins d'avoir un véhicule personnel, impossible de s'y rendre malgré la belle route partant de l'axe principal Dakar-Mbour : aucun transport en commun ne désert le patelin exceptés quelques clandos ! Bref, si l'avenir touristique de Toubab Dialaw se confirme, il sera tout d'abord un tourisme local destiné aux Dakarois, principalement expatriés 

    Source & voir des photos > http://www.planete-senegal.com