retirer

  • Imprimer

    CONSOMMATION > L’AFSCA ALERTE > UNE POUDRE DE GINGEMBRE PROVOQUE DES INTOXICATIONS ALIMENTAIRES

    L’Afsca prévient: attention, cette poudre de gingembre provoque des intoxications alimentaires

    L’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire a procédé ce jeudi à un rappel de produits.

    Suite à une notification via le RASFF (système d'alerte rapide pour l'alimentation humaine et animale), la présence de Bacillus cereus a été décelée dans la poudre de gingembre ci-dessus. La société HALAL FOOD CHAKIRS SPRL a décidé, en accord avec l'AFSCA, de retirer ce produit des ventes.

    L’avertissement de l’Afsca : & « Description du produit

    • Catégorie de produit : ÉPICES
    • Nom du produit: EPICES AU GINGEMBRE (gingembre moulu)
    • Marque : CHATAR
    • date de durabilité minimale: 2020
    • Numéro de lot : E170686
    • Période de vente : 2017-2018
    • Emballage, poids : 200G
    • Ce produit a été distribué en Belgique.

    Informations pour les consommateurs

    La société HALAL FOOD CHAKIRS SPRL demande à ses clients de ne pas consommer le produit et de le rapporter au point de vente.

    Si vous avez déjà consommé le produit et présentez des symptômes d'intoxication, consultez votre médecin et informez-le de la consommation de ce produit.

    Pour plus d’informations, vous pouvez contacter le numéro de téléphone +32 (03) 326 50 02 »

    Source libre en ligne > http://www.sudinfo.be/id52142

  • Imprimer

    FOOTBALL (JEUNES): HANNUT BLUFFE PAR TILLEUR? (+TECHNIQUES)

    1944869030_B973842570Z_1_20141019142832_000_GF53ADOIJ_3-0.jpg

    Drôle d’affaire que celle dans laquelle les jeunes U15 de Hannut sont impliqués.

    En effet, les Verts se sont vus retirer six points par le comité provincial car deux joueurs n’étaient pas affiliés contre Sart Tilman et Tilleur. Mais, selon les dirigeants hannutois, Tilleur n’a pas été correct.

    Les U15 hannutois viennent de passer de la 1re à la 5e place.

    «  On s’est rendu compte durant la semaine entre le match contre le Sart Tilman et notre déplacement à Tilleur que deux de nos joueurs n’étaient pas Lire la suite ici ...

    Source > Olivier Joie sur > http://www.lameuse.be/1127919 Photo > FL

  • Imprimer

    10 INFORMATIONS A RETIRER DE VOTRE CV

    Dimanche09.jpg

    Un CV percutant ne doit comporter que les informations les plus essentielles à votre propos.

    Celles-ci doivent ressortir clairement et ne pas être noyées dans une foule de détails connexes, qui n’ont pas un rapport direct avec le poste que vous briguez. Voici 10 informations que vous devriez retirer de votre CV.

    1. Votre parcours scolaire avant l’université

    Bien sûr, si vous n’avez pas fait d’études supérieures, il est utile de mentionner le parcours que vous avez suivi en humanités. En revanche, si vous avez un diplôme d’études supérieures, vous pouvez sauter cette étape. Le recruteur ne se focalisera en effet que sur votre dernier diplôme.

    2. Vos grades

    Si l’entreprise n’en formule pas explicitement la demande, il n’y a aucune raison de mentionner les grades que vous avez obtenus au cours de vos études, a fortiori si vous êtes dans la vie active depuis longtemps. Votre expérience est plus pertinente que vos réussites théoriques à l’école.

    3. Votre photo

    A moins de postuler pour devenir mannequin, actrice ou Miss Belgique, les photos devraient en général être absentes des CV. Beaucoup de recruteurs n'apprécient pas recevoir des CV avec photo: cela peut donner une mauvaise impression, en plus de placer le recruteur dans une position délicate car il est interdit de discriminer le candidat sur son physique. Sauf si l’employeur le demande spécifiquement, votre visage n’a donc rien à faire sur votre CV.

    4. Des jobs de courte durée

    Si vous avez fait plusieurs petits boulots pendant une période relativement courte, il n’est pas forcément pertinent de les mentionner. Une accumulation de jobs dans ce genre peut donner l’impression que votre CV est décousu et que vous ne parvenez pas à mener votre barque vers un objectif bien précis. Vous pouvez faire une exception pour des jobs dans des entreprises prestigieuses, qui vous apporteraient une véritable plus-value pour le poste brigué. Idem si vous avez été longtemps sans emploi et que vous n’avez pas d’autres informations à mettre sur votre CV.

    5. Des compétences évidentes

    Il est inutile de préciser que vous êtes « efficace », « flexible », « sociable » ou « autonome ». Ce sont des qualités évidentes, que votre futur employeur potentiel exigera toujours de vous. Tâchez de vous focaliser sur des compétences plus originales et plus judicieuses, en rapport direct avec la fonction que vous postulez.

    6. Toute information qui peut être une source de discrimination

    Soyez prudent(e) avec les informations personnelles que vous mentionnez sur votre CV. Par exemple, tout ce qui a trait à la religion ou à votre couleur politique ne devrait pas y figurer, sauf si l’entreprise dans laquelle vous posez votre candidature se positionne clairement sur ces questions (si vous postulez par exemple auprès d’un parti politique, d’une ONG écologique, d’un centre féministe, etc.). De même, réfléchissez bien avant d’évoquer une association ou un groupe auxquels vous appartenez. Ils peuvent en dire long sur vos convictions. Bien sûr, si vous tenez à travailler pour une entreprise qui partage vos idéaux, vous pouvez laisser ces informations.

    7. Vos exigences salariales

    C’est un sujet assez délicat à aborder pour les candidats. Autant éviter d’en parler jusqu’à ce que le recruteur vous le demande spécifiquement. Attention alors à ne pas viser trop haut ou trop bas : donnez une fourchetteraisonnable (inspirez-vous pour cela de notre compas des salaires). Ne mentionnez en tout cas jamais cela sur votre CV : attendez les dernières étapes du processus de recrutement.

    8. Des mensonges

    Sur les CV, la ligne entre "embellir" et "mentir" est très souvent franchie. Prenez garde: la découverte de vos petites impostures peut vous coûter la perte du job de vos rêves! Le mensonge le plus courant est d’exagérer les période de travail prestées pour les anciens employeurs, pour cacher des périodes d'inactivité par exemple. Il y a de meilleures façon d'expliquer un trou dans votre CV...

    9. Des informations confidentielles 

    Si vous avez mis en contact avec des informations confidentielles au cours de vos emplois précédents, c'est bien sûr une preuve de responsabilité. Même si cela peut être tentant, ce n'est pas une raison pour les mentionner sur votre CV: cela montre que vous n'êtes pas digne de confiance. 

    10. Vos licenciements (et la cause et ceux-ci) 

    Restez toujours honnête. Malgré tout, votre CV doit vous mettre en valeur! Mentionner un licenciement aurait l'effet inverse. Ne mentionnez rien du tout: un mensonge par omission n'en est pas vraiment un: si le recruteur vous demande des explications, il faudra en donner. Soyez préparé à cette éventualité.

    Source : Business Insider et Fins.com – Via > http://www.references.be