ressemble

  • VOICI À QUOI RESSEMBLE VOTRE ENTREPRISE IDÉALE

    shutterstock_129169544b.jpg

    Le jobsite RegionsJob a questionné plus de 14 000 travailleurs sur leur vision de l’entreprise idéale.

    Il les a interrogés sur leurs critères de choix d’une entreprise, sur les atouts principaux d’un poste, sur le salaire visé, sur le lieu de travail idéal et sur les conditions de travail souhaitées au quotidien.

    Une PME

    La grande majorité des répondants (88%) préférerait travailler pour le secteur privé que pour le secteur public. Par ailleurs, 37% d’entre eux privilégierait une PME. Seuls 4% des travailleurs désirent être indépendants. 5% souhaite travailler dans le secteur associatif.

    Un CDI

    91% des personnes interrogées déclarent vouloir un CDI. Les CDD et les missions d’intérim n’attirent que 6% des travailleurs.

    Les employés préfèrent choisir librement la durée de leur activité au sein d’une entreprise.  Ils sont 31% à ne vouloir rester que 5 à 10 ans dans une même compagnie. Ils sont légèrement moins nombreux (29%) à émettre le souhait d’y rester plus de 10 ans.

    Une entreprise avec des valeurs

    Pour 75% des interviewés, le critère principal du choix de l’entreprise est le secteur d’activité de celle-ci. Le deuxième critère, avec 54% des voix, est les valeurs affichées de l’entreprise. Vient ensuite la distance par rapport au domicile (53%), la santé financière de l’entreprise (37%) et la réputation en tant qu’employeur (37%).

    Un treizième mois

    Parmi les avantages sociaux les plus appréciés des travailleurs, nous retrouvons en première position le 13ème mois (51%). Ils désirent ensuite se voir offrir une mutuelle (24%), des jours de congés supplémentaires (9%), des chèques repas (6%), une cantine d’entreprise (3%), une crèche d’entreprise (1%) et une salle de sport (1%).

    Des missions variées et intéressantes

    Parmi les éléments jugés les plus importants de la vie au travail, les travailleurs citent en premier lieu (30%) la variété et l’intérêt des missions. Le salaire vient en deuxième position (23%), suivi de l’ambiance de travail (21%). Seules 11% des personnes interrogées positionnent les perspectives d’évolution en premier choix, tandis qu’elles ne sont que 7% à privilégier l’expérience acquise. Enfin, 6% des travailleurs accordent une importance primordiale aux relations avec leur direction et 2% aux possibilités de formation.

    L’entreprise idéale serait ainsi une PME offrant un CDI à ses employés, qui n’y resteraient qu’entre 5 et 10 ans. Ceux-ci travailleraient dans le secteur d’activité qu’ils ont choisi, bénéficieraient d’un treizième mois et rempliraient des missions variées et intéressantes

    Source > http://www.references.be

  • QUI SE RESSEMBLE S'ASSEMBLE > IL Y A BEAUCOUP DE VRAI

    identite-jonhuck1.jpg

    Parmi la multitude de travaux réalisés sur le processus d’attirance entre un homme et une femme, celui-ci met en évidence l’influence des traits du visage.

    La question que s’est posée cette équipe de l’Institut des sciences de l’évolution (Montpellier) consistait à savoir si des caractères sans avantage sélectif particulier intervenaient dans l’attractivité d’un homme pour une femme. On parle ici par exemple de la couleur des yeux ou la forme des lèvres, qui traduisent une singularité génétique, mais qui n’ont rien à voir avec des traits liés à la fertilité (un déterminant exploré par de nombreuses recherches antérieures).

    La génétique des populations parle d’homogamie lorsque des partenaires qui s’accouplent présentent un certain degré de ressemblance morphologique (déterminée par leur bagage génétique). Les spécialistes français ont procédé à deux expériences incluant plusieurs centaines de volontaires masculins. Un premier groupe a été invité à choisir parmi des photos de visages de femmes celles qu’ils trouvaient les plus attirantes. Un test similaire a été réalisé avec d’autres participants, en les confrontant cette fois à des visages reconstitués par ordinateur.

    Le résultat montre que dans 37% des cas, la préférence va à la dame avec laquelle les hommes partagent le plus de traits faciaux. Par la suite, les spécialistes ont analysé une multitude de photos de « vrais » couples avec enfant. Il s’avère que les parents présentent davantage de traits physiques communs que deux individus pris au hasard dans la population.

     [Source : PLoS One] via http://www.passionsante.be