renforcée

  • BRADERIE À HANNUT > LA SÉCURITÉ RENFORCÉE

    173572769.jpg

    Samedi soir, neuf policiers, dont un maître-chien, patrouillaient dans les rues du centre de Hannut.

    Après la période sombre que la ville de Hannut a connue, la braderie 2013 constituait un test grandeur nature pour les autorités communales comme pour la police en matière de sécurité.

    La braderie de Hannut est un lieu qui rassemble traditionnellement une foule nombreuse. Qu’il s’agisse de visiteurs venus passer l’après-midi dans la cité commerçante ou d’habitants de la ville à la recherche de bonnes affaires, tous ont à cœur de passer un bon moment en plein air.

    Pour veiller à la sécurité et au bon déroulement de l’événement, la police de Hannut a souhaité renforcer le dispositif policier. «  Nous avons des hommes supplémentaires par rapport à week-end normal. Quelques collègues des zones du Condroz, de Huy et de Meuse/Hesbaye sont venus compléter l’effectif. En fait ce samedi soir, il y 9 policiers en patrouille depuis 20 h », indique le commissaire Pascale Dodion responsable des opérations au sein de la zone de police Hesbaye Ouest.

    Mais ceci ne constitue pas vraiment un dispositif de crise. «  On n’a pas réquisitionné d’effectifs en puissance, la braderie doit rester un événement festif, la police doit y être vue pour assure la sécurité, sans plus. C’est la raison pour laquelle, pour la première fois lors d’une braderie, nous avons fait appel à deux cavaliers de la police fédérale. Leur présence est un atout. Ils sont perçus de manière bienveillante par la population. Le cheval attire, permet un contact moins sévère entre les habitants et les policiers », dit le chef de rôle.

    Le reportage complet dans la Meuse Huy-Waremme d’hier lundi

    Source > http://www.sudinfo.be/749988 Photo > Al.D