recrute

  • Imprimer

    LE MIRHW RECHERCHE POUR HANNUT > UN(E) VENDEUR(SE) DE CHAUSSURES (H/F)

    DESCRIPTION :

    Pour une entreprise située dans la région de Hannut, active dans le secteur de la vente de chaussures nous sommes à la recherche d’un(e):

    Vendeur (se) chaussures

    - Assurer l’accueil, les conseils, l’essayage et la vente dans une entreprise où la qualité de la relation clientèle est essentielle

    - Réceptionner et ranger la marchandise

    - Procéder à l’encaissement

    - Entretenir le magasin

    - Vous signez tout d’abord un CDD de 6mois avec la possibilité de prolongation

    - Temps de travail : 38 h/semaine

    - Horaire : du lundi au samedi de 9h30 à 18h00

    - Un stage d’une semaine pourrait être mis en place en fonction du profil

    MODALITÉS DE CONTACT

    Merci d’envoyer votre CV avec photo et votre lettre de motivation de préférence par mail à l’adresse : carole.colyn@mirhw.be

    En indiquant en objet « Vendeuse Chaussures »

    PROFIL REQUIS :

    - Vous avez une excellente présentation

    - Vous êtes une personne motivée, souriante, dynamique et vous êtes passionné par le secteur de la chaussure avec un réel intérêt pour la mode

    - De part une expérience réussie vous est autonome et capable de faire preuve d’initiative

    - Vous êtes orienté  vers le client

    - Vous acceptez les remarques et vous pouvez vous conformer à un règlement d’ordre intérieur

    - Travailler le samedi ne vous pose aucun problème

    - Disposer d’un aide à l’embauche est un atout

    - Autonome dans vos déplacements

    EXPÉRIENCE PROFESSIONNELLE :

    - Expérience réussie dans le secteur de la mode

    LIEU : Hannut

    SECTEUR D’ACTIVITÉ : Vente

    TYPE DE CONTRAT : CDD puis CDI

    CONTACT : Carole Colyn

    RENSEIGNEMENTS > CV & LETTRE DE MOTIVATION : carole.colyn@mirhw.be

    A voir sur le site > http://www.mirhw.be/pages/chercheur/offres.php

  • Imprimer

    L’ADMINISTRATION COMMUNALE DE HANNUT RECRUTE UN(E) EMPLOYÉ(E) D’ADMINISTRATION

    L’administration communale de Hannut recrute un(e) Employé(e) d’administration D6 APE affecté au service « Secrétariat Collège et Conseil»

    Il / Elle est garant de la bonne préparation des séances du Conseil communal et du Collège communal, de la rédaction et de l’exécution des décisions intervenues. A ce titre, il/elle est la personne qui centralise tous les dossiers des organes délibérants...

    Voir ou télécharger le document explicatif & postuler sur > Avis recrutement Secrétariat Collège et Conseil bis > Date LIMITE le 25/08

    Source > Ville de Hannut > http://www.hannut.be/administration-communale/

  • Imprimer

    LE QUÉBEC OFFRE DES EMPLOIS: DU PROGRAMMATEUR AU COIFFEUR ET BIEN D'AUTRES ENCORE

    Le Québec et, plus largement, le Canada sont toujours très intéressés par l’arrivée de travailleurs étrangers et notamment des belges.

    Cette semaine, un bus était d’ailleurs présent à Bruxelles pour directement recruter des personnes intéressées. Il avait déjà sillonné les rues de Namur et de Liège.

    « Embarquez pour le Québec », tel est le nom de la tournée effectuée par ce bus, organisée par la province de Québec en collaboration avec le Forem et Actiris.

    Comment procède-t-on ? Dans le bus, le candidat à l’émigration a un entretient afin que son CV corresponde à la législation du Québec (pas de photo, pas de mention de l’âge, notamment). Un test en langue a ensuite lieu, suivi d’un entretien individuel qui permet de postuler directement pour un poste.

    Selon Références , les emplois les plus recherchés se trouvent dans le secteur IT, l’industrie ou encore les services aux personnes. Mais les offres sont généralement très variées puisqu’on recherche aussi des programmateurs ou des... coiffeurs.

    Source > Rédaction en ligne sur > http://www.sudinfo.be

     

  • Imprimer

    BRAIVES: LA PLAINE DE JEUX COUVERTE L’ATELIER RECRUTE 7 PERSONNES

    A la mi-août, la plaine de jeux couverte « L’Atelier » ouvrira ses portes à Braives.

    Pour ce faire, les propriétaires lance le processus de recrutement de 7 personnes. Une tâche qu’ils ont confiée à la Mission Régionale Huy-Waremme (MIRHW).

    Les profils recherchés sont 2 cuisiniers, 2 serveurs en salle, 2 animateurs et 1 technicienne de surface (postes à 34h ou à 19h/semaine). Les profils complets se trouveront prochainement sur www.mirhw.be et sur la page facebook de la Mission Régionale Huy-Waremme. Les candidatures peuvent être envoyées à stephanie.bauduin@mirhw.be

    « Pourquoi faisons-nous confiance à la MIRHW … La suite pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/74266

    Source > | L'ACTU DE HUY WAREMME | PUBLIÉ LE 25/04/2017 À 15:2

  • Imprimer

    L’OPEN BEACH DE HANNUT RECRUTE & LANCE UN APPEL …

    Celui-ci se tiendra du vendredi 7 au dimanche 9 juillet.

    Il s’agit le temps d’un weekend d’amener la plage en ville.

     Cela consiste en un espace ouvert et couvert en partie. Vous y trouverez des échoppes  où boire un verre, manger, des activités pour enfants, des châteaux gonflables…Sans oublier les compétitions sportives.

    Au programme :

    - vendredi soir: tournoi des commerçants de Hannut

    - samedi en journée: tournoi de pétanque et de beach-volley - samedi soir: tournoi de beachminton

    - dimanche: tournoi de beach-volley

    Cette année,  une attention particulière sera  portée   l'accueil du public sourds et malentendants. Diverses actions seront mises en place afin de faciliter leur  intégration comme la traduction des règles des jeux, répondre aux questions…

    Si vous connaissez la langue des signes et que cette initiative vous intéresse alors venez donner un coup de main.

    Prenez contact avec Geoffrey Pain : geoffrey.pain@gmail.com

    Source > https://www.rtbf.be/vivacite

  • Imprimer

    EURO CONSULTANTS RECRUTE « NOTRE ENTREPRISE EST AVANT TOUT AMICALE »

    Projet1.jpg

    Fêtant cette année son 25e anniversaire, Euro Consultants est constamment en recherche de la « belle rencontre ».

    En lui proposant une ambiance de travail fondée sur la compétence et la confiance, que les jeunes et les femmes paraissent apprécier tout particulièrement.

    Quels sont les profils que vous recrutez ?

    Nous fonctionnons selon le principe de la « belle rencontre ». C'est un peu curieux a priori, mais nous nous considérons comme un orchestre au sein duquel on peut toujours rajouter un instrument pour autant qu'il contribue à renforcer l'harmonie. Autrement dit, dès lors que nous rencontrons une personne qui a de la valeur à nos yeux et qui pourra renforcer durablement nos équipes, nous sommes enclins à lui faire une proposition.

    Cela étant, vous recrutez aussi des profils bien déterminés pour des fonctions bien précises… Lire la suite ici ...

    Source > http://www.references.be

  • Imprimer

    COLRUYT: À LA RECHERCHE DE 650 COLLABORATEURS

    colruytd1.jpg

    Et parmi ces nouveaux collaborateurs, Colruyt Group cherche notamment des personnes qui ont l’ambition d’évoluer et de coacher des équipes : des Teams Leaders.

    Rencontre avec l’un d’entre eux, qui vous parle de son job.

    Dominique Honnay est Team Leader chez Colruyt Group. Il est entré dans l’entreprise en 1990 en tant que candidat gérant. « J’ai suivi une formation de 2 ans puis je suis finalement allé vers la logistique en tant que Team Leader », nous explique-t-il. Après être passé notamment par Ghislenghien, il travaille aujourd’hui au centre de distribution de Colruyt Group, à Hal. « Il y a deux aspects au travail de Team Leader. Il y a le côté organisationnel pour lequel on doit faire tourner une organisation et chercher à l’améliorer mais aussi un aspect de management : il faut être capable de travailler avec d’autres gens », ajoute-t-il.

     « Je gère une équipe de 30 à 40 personnes, avec des fonctions diverses dans l’entreprise (comme la préparation des marchandises). Il faut les engager, les former mais aussi détecter les besoins de formation pour les aider à évoluer. Ajoutons qu’il faut également créer une ambiance de travail la plus agréable possible ». Qui dit responsabilités dit également beaucoup de travail. « On travaille selon des horaire 6h-14h et 14h-22h, ce qui fait que les Team Leaders suivent les mêmes horaires que le personnel sauf qu’ils arrivent ‘avant’ eux et repartent ‘après’ eux », note encore Dominique Honnay. Il y a aussi des samedis de travail, plusieurs fois par an.

    L’ENVIE DE TRAVAILLER

    Quel est le profil du candidat idéal? « Il y a d’abord un service de sélection qui travaille avant que je ne recrute. Quand j’engage, le diplôme n’est pas le plus important. Ce qui prime, c’est la personnalité, l’envie de travailler et de s’engager dans la distribution et la logistique. Ce sont des horaires qui ne sont pas évidents pour tout le monde mais il est important d’avoir envie de retrousser ses manches et d’apporter sa pierre à l’édifice. Je dirais que, pour travailler chez Colruyt, il faut de l’enthousiasme, de la motivation et l’envie de s’engager », poursuit Dominique Honnay.

    Il est à noter que Colruyt Group, qui emploie quelque 25.000 personnes sur la Belgique, la France et le Luxembourg, engage annuellement près de 450 personnes en Wallonie pour la logistique notamment.

    Il s’agit principalement de magasiniers pour ses différentes enseignes (e-logistics, Colruyt, Solucious,…) mais aussi de bacheliers en logistique ou économie (pour travailler dans les bureaux, pour les services logistiques) et de collaborateurs pour les centres de retour (les marchandises qui reviennent des magasins) et finalement des responsables de production.

    Des Team Leaders, comme Dominique, sont donc recherchés par Colruyt Group. « Je pense que leur principale qualité, c’est d’être des « people manager » », dit-il. « Il faut aimer travailler à améliorer une organisation afin qu’elle tourne de manière optimale. En retour, Colruyt vous proposera des conditions de travail attractives dans une société en développement, avec de multiples possibilités d’évolution ». Notons que si le bilinguisme n’est pas requis pour certains jobs, il l’est pour la fonction de Team Leader : «La langue de travail, c’est le néerlandais a priori ». Colruyt Group continue de recruter annuellement plus de 500 personnes dans la vente, en Wallonie. 

    LA CHAÎNE LOGISTIQUE : UN LONG TRAJET

    Le produit effectue un long trajet avant d’arriver chez le client chaque jour. Les collaborateurs du domaine « Logistique et Chaîne logistique » veillent à ce que les bons produits parviennent de chez les fournisseurs jusqu’aux magasins dans les bons délais et en toute efficacité. 

    Grâce à des innovations ingénieuses, Colruyt Group a amélioré sa chaîne logistique en vue de traiter les marchandises avec encore plus de rapidité et d’efficacité. De quoi rendre la vie plus agréable aux collaborateurs qui traitent ces produits, et ouvrir aussi de nouvelles possibilités à ceux qui planifient les livraisons et établissent des prévisions concernant la demande de produits.

    Source > LAURENCE BRIQUET sur > http://www.jobsregions.be

  • Imprimer

    EMPLOIS > TECHNORD NE RENONCE PAS A SEDUIRE MALGRE LA PENURIE

    Technord_2015_03_.jpg

    La PME familiale située à Tournai ne recrute quasiment que des profils techniques, qui sont objectivement les plus difficiles à trouver.

    Si nous trouvons un bon candidat au salon Talentum, nous n'aurons pas perdu notre journée...

    Affirmer que Technord va au salon Talentum sans se faire trop d'illusion serait travestir la réalité. Mais l'entreprise située à Tournai est particulièrement consciente que les profils qu'elle recherche sont en pénurie criante. Nous gardons bien évidemment bon espoir, sinon nous n’irions pas, sourit Yannik Broquet, le directeur des ressources humaines de cette entreprise qui emploie quelque 360 collaborateurs. Mais le marché est tel que si nous pouvons repérer un talent et nous engager dans un début de procédure de recrutement, nous n'aurons assurément pas perdu notre journée...

    Groupe familial actif dans les services à l'industrie (électricité, automation et informatique industrielle notamment) et comptant parmi ses clients des entreprises du secteur pharmaceutique ou agroalimentaire entre autres, Technord recherche donc des profils de type ingénieur électricien, informaticien, automaticien. Une grosse vingtaine de fonctions y sont actuellement ouvertes.

    Le fait de ne pas trouver les compétences dont nous avons besoin peut freiner la marche des affaires, dans la mesure où nous ne nous intéressons pas à certains marchés par manque d’effectifs, nous confiait récemment Philippe Foucart, le CEO de cette entreprise qui tient à mettre en exergue son ambiance familiale et la possibilité d'y acquérir plus rapidement des responsabilités que dans un grand groupe. Dans l’automation, par exemple, j’ai dix postes ouverts. J’aurais immédiatement du boulot pour chacun d’entre eux, mais je suis obligé de me limiter pour l’instant.

    Dans ce contexte, nous recherchons des profils expérimentés, mais aussi des jeunes que nous sommes prêts à former, précise Yannik Broquet. Nous avons donc élargi notre spectre de recrutement en nous montrant plus flexibles quant à l'expérience requise pour nous rejoindre. Nous accueillons d'ailleurs aussi des stagiaires, cette voie nous paraissant particulièrement prometteuse.

    Plus concrètement, le DRH se dit très impatient de pouvoir rencontrer par exemple un jeune bachelier en informatique intéressé par le monde de l'industrie ou un technicien spécialisé dans les réseaux, même affichant un déficit en connaissance des langues étrangères. Nous pouvons à tout le moins discuter afin d'échanger sur leurs ambitions de carrière et la manière dont nous pourrions les satisfaire, assure-t-il.

    Pour Yannik Broquet, la participation d'un acteur comme Technord à un tel salon relève, aussi, de la responsabilité sociétale. De nombreux jeunes sont un peu perdus, doutent d'eux-mêmes ou ne connaissent tout simplement pas le tissu des entreprises autour d'eux, estime-t-il. C'est donc aussi notre rôle d'aller à leur rencontre, de leur montrer que nous existons et de leur tenir un discours de franchise. Si leur profil ne rencontre pas nos besoins, nous devons leur expliquer pourquoi, mais aussi les aider à en retirer une expérience positive : telle formation complémentaire pourrait les aider à se repositionner, voire nous intéresser à moyen terme par exemple. Aller au salon est, en soi, une démarche constructive qui doit être porteuse d'espoir pour l'avenir.

    Benoît July > Texte: Benoît July > Sur > http://www.references.be