révolte

  • "UN ENTRETIEN D'EMBAUCHE N'EST PAS L'ENDROIT POUR EXPRIMER UNE RÉVOLTE..."

    Entretien embauche.jpg

    Ce moment est souvent vécu comme une expérience stressante par les candidats.

    Si le recruteur a l'avantage d'avoir vue sur votre CV, il ne vous connaît pas. Il est aussi une énigme pour vous. Comment faire bonne impression ?

    "Beaucoup de personnes se présentent en entretien avec des appréhensions. C'est normal d'être stressé mais sachez maîtrisez vos signaux. Le recruteur ne vous convoque pas pour vous bombarder de questions piège. Il va surtout tenter de vous comprendre, de cerner qui vous êtes", explique Christiane Van Bedts, administratrice de CVB & Associés.

    Comment préparer son entretien ?

    " Pour situer l'entreprise, il est important, entre autres, de lire son rapport d'activités. On peut aussi chercher des informations auprès de son réseau. Par ailleurs, il faut s'enquérir avant l'entretien du rôle de votre interlocuteur : a-t-il des responsabilités managériales, opérationnelles… ? ", suggère l'experte.

    Le but d'un entretien est d'annoncer de manière concrète et pragmatique ce qu'on peut apporter à l'employeur. Et de vérifier si les attentes de l'entreprise correspondent aux valeurs du candidat. Et vice-versa.

    Quels atouts mettre en valeur si l'on a peu d'expérience ?

    " Le diplôme ne fait pas tout ! Un recruteur sera, par exemple, attentif aux résultats réalisés en stages et les moyens mis en œuvre pour y parvenir. Le candidat doit donc être capable de les expliquer. Il est nécessaire aussi d'être bien à l'écoute du recruteur en entretien et ne pas hésiter à ajuster son projet professionnel à l'entreprise, si vous souhaitez réellement occuper ce poste ".

    Comment séduire le recruteur?

    " Essayez au maximum de rester vous-mêmes. Ne vous déguisez pas et essayez de trouver la tenue qui correspond à la profession. Un entretien n'est pas l'endroit pour exprimer une appartenance, une révolte ou une modernité excessive. Le recruteur vous analyse à travers ses propres grilles, explique l'experte en outplacement.

    Il faut rester sympathique car personne n'est attiré par quelqu'un de mesquin, tatillon ou triste. Vous devez rayonner; susciter l'envie. Cependant n'en faites pas trop, il est inutile de lister vos qualités. Quelques phrases courtes et mots biens choisis peuvent jouer en votre faveur ".

    Comment défendre ses différences en entretien ?

    " Pas mal de recruteurs ont des idées arrêtées et préconçues, ils ont peur de présenter à leur client quelqu'un de différent confie Christiane Van Bedts, administratrice de CVB & Associés. Ce sera au candidat qui affiche cette différence d'exprimer tout ce que cela pourra apporter à l'entreprise. Il faut toujours rassurer les recruteurs ou certains recruteurs. Sachant cela, préparez bien les questions qui vous mettent mal à l'aise ! ".

    Source > http://www.references.be