réver

  • SIX METIERS QU'ON REVAIT DE FAIRE "PLUS TARD"

    princesse.jpg

    Ah, l'enfance, cette période bénie où tout est possible... Où l'on ignore encore tout de la crise financière, des licenciements collectifs et des allocations de chômage dégressives. Ce moment où la chose la plus compliquée n'est pas de boucler ses fins de mois mais de retenir ses tables de multiplications.

    Quand on est un enfant, il est permis de rêver sans aucune limite, et d'imaginer son avenir comme on l'entend: "Quand je serais grand, je serais..."

    On a tous voulu exercer certains métiers de rêve. Mais aujourd'hui, que penser de ces opportunités de carrière qui nous ont fait fantasmer?

    Maîtresse d’école

    Votre maîtresse était gentille, belle, super intelligente et elle avait le droit d’écrire tout le temps sur le grand tableau noir. C'était l'idole de la classe: tous les garçons en étaient amoureux et toutes les filles voulaient lui ressembler. De retour à la maison, vous rassembliez vos peluches pour leur donner un cours de géométrie en dessinant sur les murs.

    Quelques années plus tard...
    Devenir prof ? Ca ne va pas la tête ? Mal payés, mal considérés, les instituteurs ne font plus rêver personne. Les élèves sont incontrolâbles, les parents irrespectueux et les conditions de travail très moyennes. Même si enseigner est toujous le plus beau métier du monde, le prestige d'autrefois est bien loin...

    Astronaute

    Même si vous êtes né bien après la grande conquête spatiale, vous avez sans doute grandi avec Neil Armstrong (voire Dirk Frimout) comme héros. Explorer l’infini de l’espace, partir à la rencontre d’autres formes de vie… Devenir astronaute, c'est le rêve ultime des enfants ambitieux.

    Quelques années plus tard...
    Oui, vous auriez pu devenir astronaute. Si vous aviez fait de brillantes études scientifiques, si vous aviez réussi tous les tests physiques et psychologiques, si vous aviez eu la chance d'être sélectionné parmi la réserve de recrutement (il y a peu d'appelés, et encore moins d'élus) et si vous étiez prêt à boire votre urine recyclée. En fait non, vous n'auriez pas pu.

    Princesse

    Les journées semblaient être faites d’essayage de longues robes froufroutantes, de sourires au balcon et de choix de diadèmes. Il y avait un problème bien sûr, c'est que vous n'étiez pas née dans le bon milieu. Mais, bercée aux héroïnes de Disney, cela ne vous semblait à l'époque pas être un problème: il suffisait d'épouser un Prince Charmant, voilà tout.

    Quelques années plus tard...
    Princesse, c’était une sacrée arnaque, tout compte fait. Jouer les potiches-en-chef névrosée et visiter des usines de boîtes en fer en serrant des mains sales toute la journée, très peu pour vous. Le coup de grâce du désenchantement? La tête du Prince Philippe.

    Archéologue

    Indiana Jones et Jurassic Park sont passés par là: enfant, vous rêviez de devenir archéologue. L'histoire vous fascinait, et une vie d'aventurier s'offrait à vous. Découvrir des reliques perdues, profaner des temples, retrouver le graal sacré... Vous ne risquiez pas de vous ennuyer!

    Quelques années plus tard...
    Vous connaissez aujourd'hui la vérité: être archéologue, c’est faire de longues études et galérer pour être engagé avant de rester assis dans la poussière en nettoyant des pierres avec un pinceau. Les possibilités de course-poursuite en wagonnet dans une mine ou de découverte de dinosaures sont extrêmement faibles.

    Chanteur

    Une vocation de plus en plus en vogue chez les petites filles et les petits garçons des années 2000. Le monde des paillettes, des stars et du showbiz attire plus que jamais. Biberonnés à la téléréalité, bombardée de Matt Pokora et de Star Academy, le but suprême des enfants de la nouvelle génération est d’être connu, de se produire sur scène et de voir sa vie privée étalée dans les magazines people.

    Quelques années plus tard...
    La vérité est peut-être sortie de la bouche de vos parents : "Tu chantes mal ma chérie. Très mal. Horriblement mal. Alors s’il te plait, arrête d'essayer de participer à The Voice et va finir tes études de droit."

    Super-héros

    Cela semblait à l’époque tellement facile. Il suffisait de se frotter à de la kryptonite et d'enfiler un slip par-dessus des collants. Et hop! A vous l'envol au-dessus des buildings! Secourir la veuve et l'orphelin, c'était vraiment un métier d'avenir.

    Quelques années plus tard...
    Vous avez complètement déchanté : les super-héros, ça n’existe pas. De nos jours, tout ce que vous pouvez à la limite devenir, c'est Workman. Et laissez-moi vous dire que ce n’est pas très glorieux.

    Lire aussi

     

    Source > http://www.references.be